BL News, toute l'actualité de la Banque de Luxembourg : actualités financières, métiers, corporate et événements https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/rss BL News, toute l'actualité de la Banque de Luxembourg : actualités financières, métiers, corporate et événements fr Copyright Banque de Luxembourg 2019 Banque de Luxembourg https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/en-ete-profitez-pour-aller-faire-un-tour-aux-musees- En été, profitez pour aller faire un tour aux musées ! https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/en-ete-profitez-pour-aller-faire-un-tour-aux-musees- Thu, 18 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com"/><br/> Fidèles à notre tradition de mécénat, engagés depuis toujours dans la vie de la Cité, nous sommes redevables à l'égard de la communauté qui nous offre le cadre de notre développement. Nous attachons une grande importance à notre rôle d'entreprise responsable et notre engagement dans le domaine culturel - parmi d'autres - en est le reflet. C'est ainsi que nous accompagnons les institutions culturelles des pays dans lesquels nous sommes implantés.<br/> <h2>Une tradition de mécénat culturel</h2> <p>Partenaire historique du Musée d'art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) du temps de sa création, la Banque de Luxembourg s'est toujours engagée pour rendre la culture accessible au plus grand nombre. Ainsi, nous collaborons étroitement avec les Amis des Musées Luxembourg, qui ont pour mission de contribuer au rayonnement culturel des musées d'art et d'histoire luxembourgeois tant au Grand-Duché qu'à l'étranger. Notre partenariat ne bénéficie donc pas seulement à un, mais à six musées : Mudam, Casino Luxembourg, Lëtzbuerg City Museum, Musée Dräi Eechelen, Musée national d'histoire et d'art Luxembourg (MNHA) et Villa Vauban.</p> <p>Par ailleurs, à travers les programmes des « Petits Amis des Musées » et des « Young Friends of Museums », des activités spécifiques adaptées à l'âge du public sont proposées, pour (re)découvrir l'art différemment, de manière originale et décontractée.</p> <h2>Partenaire des Amis des Musées</h2> <p>À l'occasion du 40ème anniversaire des Amis des Musées Luxembourg, la Banque de Luxembourg a décidé de renforcer son partenariat avec cette association dont la mission est de contribuer au rayonnement culturel des musées d'art et d'histoire luxembourgeois tant au Grand-Duché qu'à l'étranger.</p> <div class="video-container"><iframe frameborder="0" height="405" src="https://player.vimeo.com/video/232648546" width="720"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <p>Consultez <a href="https://www.amisdesmusees.lu/les-musees-des-amis">ici</a> la programmation des musées associés aux Amis, ainsi que les activités proposées par l'association.</p> <p>&nbsp;</p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/notre-approche-responsable"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>En savoir plus sur notre engagement en matière de Responsabilité Sociale d'Entreprise</span></a></span></p> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-faiblesse-generalisee-du-secteur-manufacturier-continue-a-peser-sur-la-croissance La faiblesse généralisée du secteur manufacturier continue à peser sur la croissance https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-faiblesse-generalisee-du-secteur-manufacturier-continue-a-peser-sur-la-croissance Tue, 09 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Faiblesse-du-secteur.jpg/81ed4112-22be-4cd7-b814-cb3140dbb6fe?t=1562682297833"/><br/> Aux États-Unis, la dégradation des indices des directeurs d'achat s'est étendue aux activités de services, tandis qu'en Europe, les activités de services demeurent étonnamment robustes malgré la faiblesse persistante du secteur industriel. Ceci est le constat de Guy Wagner, chief investment officer de BLI - Banque de Luxembourg Investments, et son équipe, dans leur analyse mensuelle, les « Highlights ».<br/> <p>« Les indicateurs demeurant toutefois au-delà du seuil critique de 50 séparant contraction et expansion, tant pour l'industrie que pour les services&nbsp;», explique Guy Wagner, chief investment officer et administrateur-directeur de la société de gestion BLI - Banque de Luxembourg Investments. «&nbsp;Pour le deuxième trimestre, la plupart des analystes s'attendent à une progression du PIB américain de 2&nbsp;% maximum, ce qui correspondrait à un ralentissement notable de la conjoncture, la menace d'une récession restant toutefois contenue.&nbsp;»</p> <h2>Les activités de services en Europe demeurent étonnamment robustes</h2> <p>En Europe, les activités de services demeurent étonnamment robustes malgré la faiblesse persistante du secteur industriel, empêchant pour l'instant une détérioration du marché de l'emploi. En Chine, la croissance semble se stabiliser, la moindre dynamique côté activité industrielle étant compensée par des ventes au détail toujours vigoureuses. Au Japon, la dépendance importante de l'économie à l'égard des exportations limite le potentiel de croissance actuel. «&nbsp;Tant que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ne s'atténueront pas de façon significative, le secteur manufacturier devrait avoir du mal à se reprendre.&nbsp;»</p> <h2>Réserve fédérale : une baisse du taux des fonds fédéraux semble fort probable</h2> <p>Conformément aux attentes, le Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine a laissé inchangé son principal taux directeur au mois de juin, la borne supérieure du taux des fonds fédéraux demeurant à 2,5&nbsp;%. Néanmoins, durant la conférence de presse, le président Jerome Powell a abandonné le mot patience à l'égard du prochain ajustement de taux, soulignant l'aggravation des incertitudes économiques provenant des tensions commerciales et du ralentissement de la conjoncture mondiale. «&nbsp;Suite à ces propos, une baisse du taux des fonds fédéraux lors de la prochaine réunion du comité monétaire fin juillet semble fort probable&nbsp;», selon l'économiste luxembourgeois. À l'occasion du forum annuel de la Banque centrale européenne, son président Mario Draghi a suggéré une nouvelle expansion de la politique monétaire en raison de l'assombrissement des perspectives conjoncturelles et de la tendance baissière de l'inflation. «&nbsp;Une baisse supplémentaire des taux d'intérêt et une relance du programme d'assouplissement monétaire quantitatif avant l'arrivée à terme du mandat de Mario Draghi à la tête de la BCE fin octobre ne peuvent dès lors plus être exclues.&nbsp;»</p> <h2>L'indice S&amp;P 500 réalise sa meilleure première moitié d'année depuis 1997</h2> <p>Après le recul au mois de mai, les marchés boursiers ont repris leur tendance haussière en juin. Les perspectives de relâchement monétaire des deux côtés de l'Atlantique ont considérablement soutenu les cours des actions. Ainsi, tous les indices majeurs ont progressé. L'indice phare américain S&amp;P 500 a atteint un nouveau record historique au cours du mois, et a clôturé le premier semestre avec une hausse de 17,4&nbsp;%, ce qui constitue sa meilleure première moitié d'année depuis 1997.</p> Marchés Marchés https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/carte-bancaire-quelles-assurances-pour Des vacances sereines grâce à vos cartes de paiement https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/carte-bancaire-quelles-assurances-pour Wed, 17 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/cartes-credit-new.jpg/041a2083-1f1e-4841-bb12-7e7aa35debdb?t=1562579138407"/><br/> Partez en toute tranquillité en bénéficiant de nombreuses garanties d'assurances grâce à vos cartes de paiement. Car peu importe où et comment vous passez vos vacances, l'essentiel est d'être protégé. Voici quelques conseils qui vous permettront d'utiliser votre carte à bon escient et d'éviter toute déconvenue.<br/> <h2>Modifier momentanément la limite d'utilisation mensuelle</h2> <p>Le plafond d'utilisation mensuelle de votre carte de crédit est usuellement décidé avec votre conseiller lors de la souscription à la carte. Toutefois, il est possible de le modifier temporairement à la hausse ou à la baisse, notamment lors d'un départ en vacances. Pour cela, il vous suffit de contacter votre conseiller au <a href="tel:(+352) 49 924 1">(+352) 49 924 1</a> ou via l'application BL Mobile Banking.</p> <div class="linked-article"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/bl-mobile-banking-gerer-vos-comptes-du-bout-des-doights"> <div class="linked-article-style1"> <div class="linked-article-wrapper"> <div class="linked-article-arrow">&nbsp;</div> <div class="linked-article-content"> <div class="linked-article-title">BL Mobile Banking</div> <div class="linked-article-text">Modifier la limite d'utilisation mensuelle de votre carte.</div> </div> </div> <div class="linked-article-image square"><img src="/documents/19605/301498/vignette-BL+mobile+banking.jpg/48c7a843-4710-48c6-bed0-94a45f7c87a0?t=1546953093977" /></div> </div> </a></div> <h2>Connaître les assurances liées à votre carte</h2> <p>Rares sont ceux qui connaissent l'exhaustivité des garanties que couvre leur moyen de paiement. Pour en bénéficier, il faut avoir réglé votre séjour avec votre carte. Les assurances, l'assistance voyage et les seuils de remboursement dépendent du type de carte que vous possédez. Afin d'éviter des doublons avec les assurances proposées en complément par les voyagistes, il est préférable de vous renseigner sur les assurances liées à votre carte.</p> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/cartes-de-paiement" method="get"><button class="btn style3 plus">Pour en savoir plus sur l'assistance pour vos cartes de paiement</button></form> <h2>VISA Infinite : pour une couverture optimale</h2> <p>La carte VISA Infinite est une carte de crédit haut de gamme, la plus exclusive des cartes proposées par la Banque de Luxembourg. Elle vous permet notamment d'accéder aux salons privatifs Lounge Key dans les aéroports. En attendant votre départ, offrez-vous ainsi le calme et le confort des 800 salons VIP dans plus de 450 villes à travers le monde. Partez en toute tranquillité avec une assurance voyage complète pour vous et votre famille, incluant notamment une couverture retard de bagages ou d'avion, une assurance interruption ou annulation de voyage, une assurance décès-invalidité et une assistance médicale.</p> <h2>Que faire en cas de perte ou de vol ?</h2> <p>Contactez immédiatement Six Payment Solutions au <a href="tel:(+352) 49 10 10">(+352) 49 10 10</a> (24h/24, 7j/7) pour bloquer votre carte, puis prenez contact avec votre conseiller sur sa ligne directe ou via le standard <a href="tel:(+352) 49 924 1">(+352) 49 924 1</a> (du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00) pour commander une nouvelle carte si vous le souhaitez. En cas de perte ou de vol, une déclaration auprès de la police locale est obligatoire.</p> MASQUER:BE MASQUER:BE Cartes de paiement Cartes de paiement Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé menu_prive menu_prive https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/-des-rendements-peu-eleves-idee-recue-n-2-sur-la-gestion-sous-mandat « Des rendements peu élevés » : idée reçue n°2 sur la gestion sous mandat https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/-des-rendements-peu-eleves-idee-recue-n-2-sur-la-gestion-sous-mandat Tue, 16 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/idee-recue-2.jpg/79f5c37b-2141-47b6-b846-476c5fb34042?t=1562134331327"/><br/> Découvrez comment nos experts gèrent vos investissements dans un objectif de performance à long terme.<br/> <p>En image, la réponse apportée par Peggy Damgé, conseillère Banque Privée.</p> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ehNJj2_vH7s" width="560"></iframe></div> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/solutions-investissement" method="get"><button class="btn style3 plus">Pour en savoir plus sur la gestion sous mandat</button></form> <h2>Je vous propose un accompagnement personnalisé</h2> <div class="contact only-lu"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/Peggy+DamgeBL_Portait.jpg-vignette/238a26f4-c831-4e30-8e9f-099e522f6f6b?t=1553766982177" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Peggy Damgé</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243726">(+352) 49 924 3726</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/entretien-avec-angela-murell-conseillere-banque-privee Nous disposons d'une technologie révolutionnaire pour vous conseiller. L'écoute. https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/entretien-avec-angela-murell-conseillere-banque-privee Thu, 11 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Artboard_2000x1000_Oreille.jpg/62c1d52b-03a7-4ce3-b506-56120e079c3a?t=1562337193953"/><br/> Active, empathique, systémique, totale : l'écoute est la première des attentions que nous nous accordons les uns les autres. En matière de gestion de patrimoine, c'est tout simplement une donnée indissociable de l'accompagnement à long terme.<br/> <p class="only-lu only-de only-europe only-autres">Angela Murrell, conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg, nous donne sa vision. Pourquoi l'écoute est-elle devenue aussi essentielle dans la gestion de patrimoine, n'est-ce pas un prérequis, une évidence ?</p> <p class="only-be">Amélie Schreiber, Senior Private Banker à la Banque de Luxembourg, nous donne sa vision. Pourquoi l'écoute est-elle devenue aussi essentielle dans la gestion de patrimoine, n'est-ce pas un prérequis, une évidence ?</p> <blockquote class="citation style1 only-lu only-de only-autres only-europe">Nous entendons parfois de nouveaux clients partager le sentiment d'avoir perdu l'attention de leur partenaire bancaire. La gestion de patrimoine est un métier de conseil dont l'objectif est la valorisation, à la lumière des ambitions et des besoins des clients.<span class="source">Angela Murell, Conseillère Banque Privée</span></blockquote> <blockquote class="citation style1 only-be">Nous entendons parfois de nouveaux clients partager le sentiment d'avoir perdu l'attention de leur partenaire bancaire. La gestion de patrimoine est un métier de conseil dont l'objectif est la valorisation, à la lumière des ambitions et des besoins des clients.<span class="source">Amélie Schreiber, Senior Private Banker</span></blockquote> <h2>Quels sont les principaux marqueurs de l'écoute en matière de conseil ?</h2> <p>Tout d'abord, la forte personnalisation de la relation. Tout comme la qualité d'écoute, elle installe un lien de confiance que le temps se charge de renforcer. Ensuite, bien sûr, l'attention et une disponibilité sans faille. Enfin, la stabilité de la relation dans le temps est un facteur décisif qui permet l'ouverture. Que ce soit dans les équipes en interne installées depuis longtemps ou dans l'accompagnement dédié auprès d'un investisseur.</p> <h2>Est-ce qu'on peut apprendre à écouter ?</h2> <p>Seule la connaissance précise et renouvelée d'un investisseur, de ses envies comme de ses freins potentiels, permettra d'engager le dialogue naturellement et de renforcer sa conviction d'être compris. Cela exige de la patience et un excellent sens d'analyse et de synthèse.</p> <h2>Et vous, dans votre métier, ça se passe comment ?</h2> <p>À la Banque de Luxembourg, chaque client dispose d'un interlocuteur qui le guide pour l'ensemble de ses projets. Il prend le temps de le connaître, lui, son histoire, ses valeurs, ses savoir-faire, ses projets de vie et son contexte familial.</p> <p class="only-lu only-de only-europe only-autres">Nos clients bénéficient d'un accompagnement dans la durée par des équipes dont l'ancienneté moyenne est de 13 ans. Pour nous, chaque client est avant tout une personne... unique. Certains que j'accompagne depuis de longues années finissent par me dire qu'ils ont l'impression de me parler comme à une amie. Cela facilite grandement mon travail et nourrit quotidiennement nos échanges.</p> <p class="only-be">Pour nous, chaque client est avant tout une personne... unique. Certains que j'accompagne depuis de nombreuses années finissent par me dire qu'ils ont l'impression de me parler comme à une amie. Cela facilite grandement mon travail et nourrit quotidiennement nos échanges.</p> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container only-lu only-de only-europe only-autres"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/campagne-ecoute"> <video autoplay="" data-autoplay="" id="mainVideo" loop="" muted="" playsinline="" poster="#" webkit-playsinline="" width="100%"><source src="/documents/205027/757731/Campagne+%C3%A9coute+2000x1000+LU+1080px.mp4/3f0bd31b-68c1-4947-8130-4d2642a23fc2" /></video> </a></div> <div class="video-container only-be"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/campagne-ecoute"> <video autoplay="" data-autoplay="" id="mainVideo" loop="" muted="" playsinline="" poster="#" webkit-playsinline="" width="100%"><source src="/documents/205027/757731/Campagne+%C3%A9coute+2000x1000+1080px.mp4/60d754ac-0ba6-44e7-9b20-dd1fd534f8ab" /></video> </a></div> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/campagne-ecoute" method="get"><button class="btn style3 arrow">Bénéficiez de toute notre écoute</button></form> <p>&nbsp;</p> <h2>Vous souhaitez plus d'information</h2> <div class="contact only-lu only-de only-europe only-autres"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/10184/357465/A+MurrellBLLportrait.jpg-vignette/387f8505-34a8-4fb7-9fd7-93e290ac783f?t=1548169718267" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Angela Murell</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352) 49 924 3752">(+352) 49 924 3752</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="https://www.banquedeluxembourg.com/event/campagne-ear-contact-1">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-be"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/10184/357415/Calque+9BLBEportrait.jpg-vignette/d8ae4894-b0c4-4ba4-a7f6-df9c03ca94ca?t=1548169953790" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Amélie Schreiber</div> <div class="contact_person_title">Senior Private Banker</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+32) 0 2 663 45 54">+32 (0) 2 663 45 54</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="https://www.banquedeluxembourg.com/eventbe/campagne-be-ear-contact-1">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/divergences-entre-marches-actions-et-marche-obligataire Divergences entre marchés actions et marchés obligataires https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/divergences-entre-marches-actions-et-marche-obligataire Fri, 12 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/damien-petit.jpg/92a972ef-3a32-4240-abe9-a8ad9c9ec4b4?t=1558709535940"/><br/> Le marché mondial des actions a poursuivi son ascension ces dernières semaines, tiré une nouvelle fois par le marché américain. L'optimisme sur les marchés boursiers contraste en effet avec la baisse généralisée des rendements obligataires. Explications avec Damien Petit, Head of Private Banking Investments à la Banque de Luxembourg.<br/> <p>Durant le premier semestre, le marché américain a ainsi affiché une progression de l'ordre de 18 % en dollar, soit la meilleure performance enregistrée sur la première moitié de l'année depuis 1997 ! Les marchés européen, japonais et émergents progressent également nettement sur la période, dans une moindre mesure toutefois.</p> <p>Les investisseurs sur les marchés actions, rassurés par le discours nettement plus accommodant des autorités monétaires, en particulier aux États-Unis, semblent avoir effacé les craintes de ralentissement qui ont prévalu durant les trois derniers mois de l'année 2018. Temporairement ?</p> <h2>Chute des rendements obligataires</h2> <p>L'optimisme sur les marchés boursiers contraste en effet avec la baisse généralisée des rendements obligataires. Les marchés actions et obligations semblent ainsi anticiper des évolutions économiques très divergentes. L'univers des obligations affichant un rendement négatif ne cesse de progresser et s'élève aujourd'hui à pratiquement 13 000 milliards USD. À titre illustratif, la dette souveraine allemande affiche un rendement négatif jusqu'à une échéance de 20 ans. Sur le marché obligataire étatique suisse, l'investisseur doit se positionner sur des échéances d'au moins 45 ans pour trouver un rendement à peine positif. Dans cet environnement, le marché obligataire américain, avec des taux à 10 et 30 ans positifs, à hauteur de l'ordre de 2 % et 2,5 % respectivement, présente toujours un attrait relatif pour les investisseurs, malgré le fort repli des derniers mois.&nbsp;Cette chute des rendements obligataires s'explique par des anticipations d'interventions des Banques centrales. Le seuil de tolérance de ces dernières pour toute forme de stress économique et/ou financier apparaît de plus en plus limité.</p> <h2>Trois baisses de taux probables d'ici fin 2019</h2> <p>Aux États-Unis, l'absence de règlement rapide du conflit commercial sino-américain inquiète la Réserve fédérale qui devrait agir en abaissant ses taux. Le marché table dorénavant sur pratiquement trois baisses de taux de 25 points de base d'ici fin 2019, un scénario agressif compte tenu de la dynamique actuelle de l'économie américaine. Un mouvement préventif d'une telle ampleur viendrait annihiler très rapidement la capacité de réaction de la Fed, en cas d'accès de faiblesse nettement plus marquée de la conjoncture dans le futur.</p> <h2>Baisses de taux ou reprise du programme d'achat d'actifs ne sont pas exclues</h2> <p>En zone euro, en dépit d'une marge de manœuvre très restreinte -&nbsp; les taux directeurs se situent à des plus bas historiques et le bilan de la BCE a gonflé pour atteindre 4 700 milliards EUR -&nbsp; Mario Draghi a récemment indiqué ne pas exclure de nouvelles baisses de taux ou encore une reprise du programme d'achat d'actifs, afin de contrer l'affaiblissement sensible des attentes d'inflation. Avec à la clé, un succès très incertain de ces mesures sur la croissance et l'inflation et des conséquences potentiellement négatives, notamment sur le secteur bancaire. Les marchés attendent désormais de voir si Christine Lagarde, intronisée nouvelle présidente de la BCE à partir d’octobre 2019, suivra les traces de son prédécesseur.</p> <h2>Une vue prudente sur les actions</h2> <p>Dans ce contexte de divergence croissante entre l'évolution des cours boursiers et des fondamentaux économiques, nous maintenons une vue prudente sur les actions. Celle-ci se reflète par une légère sous-pondération de la classe d'actifs au sein de nos portefeuilles gérés au profit de la liquidité. En outre, les valorisations ne nous paraissent pas suffisamment attractives pour pondérer davantage la classe d'actifs. Au sein de cette dernière, nous continuons à privilégier les entreprises de qualité - en évitant notamment le secteur financier - capables de générer des dividendes soutenables, un atout important dans un environnement de taux structurellement bas.&nbsp;</p> Marchés Marchés https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-das-forum-fur-familienunternehmer Family Business Day, le forum dédié aux entrepreneurs familiaux https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-das-forum-fur-familienunternehmer Thu, 11 Jul 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Family+Business+Day+2019.jpg/cef44036-2424-4542-8e51-6e560e3ae0d9?t=1562570554633"/><br/> Les thématiques liées aux entreprises familiales sont légion. La succession à la tête d'une entreprise ou encore les défis que doit relever la famille cristallisent souvent toutes les attentions. Un paramètre important, contribuant largement au succès d'une entreprise, est rarement évoqué dans ce contexte : son meilleur atout, ses employés.<br/> <p>Événement annuel, le forum «&nbsp;Family Business Day&nbsp;» avait cette année pour slogan&nbsp;: Mon meilleur atout - Visions d'avenir sur le rôle des employés au sein de l'entreprise familiale. Plus de 150&nbsp;entrepreneurs germanophones se sont réunis dans les locaux de la Banque de Luxembourg les 27 et 28&nbsp;juin 2019 afin de s'entretenir et d'échanger leurs opinions.</p> <p>Plus de 16&nbsp;chefs d'entreprise et experts ont partagé leurs visions et leurs expériences relatives au rôle des employés avec le public. L'événement s'est clôturé par des entretiens sur le thème de la famille et de l'utilité potentielle d'un accompagnement externe en cas de modifications structurelles au sein de celle-ci.</p> <p>L'événement en images&nbsp;:</p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/FBD2019-Photo1.jpg/09daf199-8213-4e02-b426-f1896c0faa42?t=1562224483650" /></p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/FBD2019-Photo2.jpg/167539ef-d08f-4a39-8228-ea838975865a?t=1562224488111" /></p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/FBD2019-Photo3.jpg/ca7203e9-e665-41af-8c1e-66c8048b2391?t=1562224491940" /></p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/FBD2019-Photo4.jpg/f7ed2a13-d3a4-46c0-a883-c90e669f256d?t=1562224495745" /></p> <h2>Pour de plus amples informations, veuillez contacter&nbsp;:</h2> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/10184/390892/T+BeckerDE_portrait_.jpg-vignette/7071bbf5-dc13-48da-a15a-a0fa990ffd01?t=1548666939303" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Tobias Becker</div> <!--<div class="contact_person_title">Head of Public Relations&nbsp;</div>--> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352) 49 924 4651">(+352) 49 924 4651</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="mailto:tobias.becker@bdl.lu">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE Entrepreneurs Entrepreneurs https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-banque-de-luxembourg-partenaire-des-amis-des-musees La Banque de Luxembourg, partenaire des Amis des Musées https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-banque-de-luxembourg-partenaire-des-amis-des-musees Mon, 18 Sep 2017 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Amis-musees-40ans-1420x511.jpg/c61388c7-ea6e-49d8-9e62-a0e91a7ea307?t=1546953064037"/><br/> A l’occasion du 40ème anniversaire des Amis des Musées Luxembourg, la Banque de Luxembourg a décidé de renforcer son partenariat avec cette association dont la mission est de contribuer au rayonnement culturel des musées d’art et d’histoire luxembourgeois tant au Grand-Duché qu’à l’étranger.<br/> <p>Outre un soutien financier, la Banque a apporté à l’association les compétences de ses équipes notamment pour la réalisation d’un important ouvrage de référence, ainsi que de films de promotion. Elle poursuit ainsi son rôle d’acteur engagé dans la Cité.</p> <h2>Une tradition de mécène culturel</h2> <p>Partenaire historique du Mudam du temps de sa création, soutien actif de la Philharmonie et de sa Fondation EME-Ecouter pour mieux s’Entendre, la Banque de Luxembourg a toujours été aux côtés de ceux qui contribuent à rendre la culture accessible au plus grand nombre. Par ailleurs, dans ses actions de mécénat, notamment en faveur de la création d’un environnement plus favorable à l’engagement philanthropique, la Banque concentre ses efforts sur des initiatives systémiques. En étant ambassadeurs non d’un seul, mais de six Musées, les «&nbsp;Amis&nbsp;» ont un effet levier sur l’ensemble de la scène muséale luxembourgeoise et se sont ainsi révélés un partenaire naturel pour la Banque.</p> <h2>40 ans de passion</h2> <p>Les «&nbsp;Amis&nbsp;» contribuent depuis 40 ans au rayonnement des musées au Luxembourg comme à l’étranger, à l’enrichissement de leurs collections et au dynamisme de la scène culturelle en général. Près de 2000 membres bénéficient ainsi d’un accès privilégié et gratuit aux musées et à leurs événements tels les vernissages, des visites guidées exclusives en compagnie de directeurs de musées, de curateurs ou encore d’artistes, mais également de voyages à l’étranger. Les «&nbsp;Amis&nbsp;» jouent également un rôle de mécènes à part entière. Plus de 200 donations sont ainsi venues enrichir les collections des musées.</p> <h2>Un dynamisme toujours renouvelé</h2> <p>Le quarantième anniversaire des «&nbsp;Amis&nbsp;», célébré samedi 19 septembre lors d’une soirée au Casino Forum d’Art Contemporain, a été l’occasion pour les responsables de l’association de revenir sur leur mission et les perspectives d’avenir de l’association. Cet anniversaire est également marqué par le lancement d’un certain nombre de nouvelles initiatives en matière de communication et de programmation, ainsi que par la naissance des «&nbsp;Young Friends of Museums&nbsp;» avec pour objectif commun de rapprocher plus encore l’association du grand public résident ou issu de la Grande Région. La Banque, partenaire structurel des «&nbsp;Amis&nbsp;» a contribué à ces efforts en participant à la réalisation de l’ouvrage «&nbsp;Histoires d’une Passion&nbsp;», rassemblant les témoignages de directeurs de musées, de curateurs, de collectionneurs, d’experts qui tous dévoilent leur rapport singulier à l’art. Elle a également réalisé un film de promotion des activités de l’association.</p> <div class="video-container"><iframe frameborder="0" height="405" src="https://player.vimeo.com/video/232648546" width="720"></iframe></div> Luxembourg Luxembourg Engagement Engagement Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/mieux-comprendre-qu-est-ce-que-le-private-equity- Mieux comprendre : qu'est-ce que le Private Equity ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/mieux-comprendre-qu-est-ce-que-le-private-equity- Wed, 13 Jan 2016 14:36:00 +0100 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/privateequitygrand.jpg/f6d574e1-a501-4e48-92ab-d6c53e4c25b1?t=1546953245637"/><br/> D’une manière générale, le « private equity » désigne les investissements en actions émises par des sociétés qui ne sont pas cotées en bourse. Explications avec Isabelle de Laminne, économiste, auteure, chroniqueuse à la Libre Belgique et responsable du blog www.moneystore.be.<br/> <h3>Le venture capital</h3> <p>Il investit dans des entreprises encore jeunes, parfois même des start-ups. Les fonds de venture capital se spécialisent souvent dans une activité spécifique (comme la biotechnologie, le software,…) dans laquelle ils développent une connaissance industrielle et commerciale leur permettant d’avoir une valeur ajoutée importante au niveau stratégique et opérationnel.</p> <h3>Les fonds de growth capital</h3> <p>Ils interviennent auprès d’entreprises non cotées plus mûres, à un moment où elles envisagent une opération stratégique de grande ampleur : acquisition, projet d’investissement massif, lancement d’un nouveau produit ou service,… Lorsque les actionnaires d’une société privée ne disposent pas des moyens nécessaires pour financer les projets de développement de l’entreprise, ils peuvent décider d’ouvrir le capital à des fonds de private equity : ceux-ci acceptent d’investir dans des actions peu liquides puisque non cotées en bourse. En contrepartie, ils exigeront un rendement supérieur à celui procuré par une société comparable mais cotée.</p> <h3>Les fonds de buy-out</h3> <p>Ils choisissent d’acheter la totalité des actions d’une société. Le plus souvent, ces fonds empruntent de l’argent pour réaliser l’acquisition, de sorte que l’on parle de «&nbsp;<b>leverage buy-out</b>&nbsp;». Lorsque la reprise s’effectue avec l’aide des cadres de l’entreprise, on parle de «&nbsp;<b>management buy-out</b>&nbsp;». Les sociétés visées sont généralement des sociétés mûres disposant de cash-flows stables permettant à l’acquéreur de rembourser les dettes provoquées par l’acquisition.</p> <h3>Les autres stratégies d'investissement en private equity</h3> <p>Il existe de nombreuses autres stratégies d’investissement en private equity: immobilier, infrastructure, énergie, situations spéciales (« distress funds » qui investissent dans des sociétés en difficulté), etc… jusqu’aux fonds de fonds qui investissent dans d’autres fonds à des fins de diversification et pour profiter de l’expertise développée par d’autres. Il convient toutefois de distinguer les interventions des sociétés de private equity de celles des business angels et, plus récemment, des participants au crowdfunding. Ces divers investisseurs ont des objectifs très différents, disposent de moyens très variables et peuvent intervenir dans la gestion de l’entreprise investie de manière très diverse.&nbsp;</p> <p>Les business angels soutiennent des jeunes sociétés dans lesquelles ils tentent d’apporter non seulement de l’argent mais aussi leur expérience professionnelle et leurs contacts relationnels.</p> <p>Le crowdfunding permet à chacun d’investir de très petits montants afin de soutenir un projet à valeur sociétale, économique, culturelle ou autre. Le plus souvent, la rentabilité attendue du projet n’est pas la motivation première des investisseurs. Même si ces deux formes d’investissement s’adressent à des sociétés non cotées en bourse, on ne les inclura pas dans la notion de private equity au sens propre.</p> <p>En savoir plus sur nos&nbsp;<a href="http://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/corporate/placements-alternatifs" style="color: rgb(179, 105, 170);">placements alternatifs</a>.</p> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Marchés Marchés Financement Financement Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/un-award-pour-l-etude-zooms-sur-les-conjoints-de-dirigeants Un Award pour l'étude « Zooms sur les Conjoints de Dirigeants » https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/un-award-pour-l-etude-zooms-sur-les-conjoints-de-dirigeants Wed, 26 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/ichec-conjoints.jpg/7a4dfff1-938c-4200-b93f-f1f62c59a6d5?t=1560755101757"/><br/> L'étude « Zooms sur les Conjoints de Dirigeants », menée pendant 3 ans par la Chaire Familles en Entreprises de l'ICHEC Brussels Management School, en collaboration avec la Banque de Luxembourg, Membre fondateur de la Chaire, a remporte l'Award du “Best Project Related To Transgenerational Entrepreneurship”.<br/> <p>Valérie Denis, Directrice de la Chaire Familles en Entreprises de l'ICHEC Brussels Management School, et Miruna Radu-Lefevre, Directrice de la Chaire Entreprises Familiales et Société d'Audencia Business School ont remporté l'Award du Best Project Related To&nbsp;Transgenerational Entrepreneurship&nbsp;remis à la Conférence FERC 2019 (Family Entreprise Research Conference) à Burlington, Vermont, USA.</p> <p>Ce prix est décerné au meilleur projet dédié à l'entrepreneuriat trans-générationnel, basé sur des données quantitatives ou qualitatives.&nbsp; Le jury, composé de Professeurs et Directeurs de recherches internationaux, a apprécié le caractère unique du projet, son intérêt pour les entreprises familiales et sa rigueur méthodologique.&nbsp;</p> <p>Intitulé&nbsp;“A social exchange approach of spousal influence on intergenerational succession”, le projet ici récompensé est basé sur l'étude menée par Valérie Denis et son équipe de la Chaire ICHEC Familles en Entreprises, dont les résultats sont présentés dans le livre « Zooms sur les Conjoints de Dirigeants ».</p> <img alt="" src="/documents/19605/43117/Photo+Val%C3%A9rie+et+Josh.jpg/8d18f466-09d6-414f-8ca5-cf6c2f9c4133?t=1559742918503" /><br /> <br /> <span style="font-size: 16px;"><em>Valérie Denis, Directrice de la Chaire Familles en Entreprises de l'ICHEC Brussels Management School et Joshua J. Daspit, Professor of Management at Texas State University et membre du FERC Advisory Board</em></span> <h2>La première grande étude consacrée aux conjoints de dirigeants d'entreprises familiales</h2> <p>Cet ouvrage est le fruit des regards croisés de 52 conjoints de dirigeants d'entreprises familiales, 168 CEO, 169 enfants de dirigeants ainsi que des membres d'un comité d'étude pluridisciplinaire constitué de spécialistes en gestion, en gouvernance, en communication, en histoire, en culture d'entreprises, en psychologie et en anthropologie.</p> <p>Tous ces zooms tournés vers cet individu à l'intersection de la famille, de l'entreprise, du patrimoine et de la transmission, ont été rassemblés dans le cadre d'une étude menée pendant 3 années par Valérie Denis, Directrice de la Chaire Familles en Entreprises de l'ICHEC Brussels Management School. Philippe Depoorter, Membre du Comité Exécutif de la Banque de Luxembourg, a activement contribué à la réalisation de l'étude, au sein du Comité pluridisciplinaire et collaboratif de la Chaire.</p> <h2>L'accompagnement des familles en entreprises à la Banque de Luxembourg</h2> <p>La Banque de Luxembourg accompagne les familles en entreprises dans le développement, la gestion et la transmission de leur patrimoine familial et entrepreneurial. Nous avons, ce faisant, développé un savoir-faire particulier en matière de préparation des phases de transmission et d'éducation de la Next Gen.</p> <p>Pour ce faire, nous nous sommes toujours intéressés aux dynamiques spécifiques des entreprises familiales. Car faire partie d'une famille en entreprise, c'est vivre dans un environnement où la vie de la famille et celle de l'entreprise sont fortement imbriquées.</p> <p>Cela amène un certain nombre de questions, notamment quant à la définition du rôle de chacun. Après avoir donné la parole à la Next Gen lors d'une étude également menée par la Chaire ICHEC Familles en Entreprises en 2015, la Banque a souhaité connaître, et faire connaître, le point de vue des conjoints d'entrepreneurs familiaux et ainsi comprendre leur rôle dans la réussite de ces entreprises qu'ils accompagnent au quotidien.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Présentation et possibilité de commander le livre « Zooms sur les Conjoints de Dirigeants » sur le site <a href="http://www.zoomssurlesconjoints.be">www.zoomssurlesconjoints.be</a></p> Entrepreneurs Entrepreneurs https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/bl-mobile-banking-gerer-vos-comptes-du-bout-des-doights BL Mobile Banking : gérer vos comptes du bout des doigts https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/bl-mobile-banking-gerer-vos-comptes-du-bout-des-doights Tue, 25 Oct 2016 15:01:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/BL+mobile+banking.jpg/b539f484-bc4d-46e3-a97b-5a0b00dd4589?t=1546953094137"/><br/> Restez en contact quand vous voulez, où que vous soyez ; en déplacement ou simplement de chez vous, votre Banque reste disponible pour vos opérations quotidiennes 24h/24, 7j/7 via l'application BL Mobile Banking.<br/> <h2>Une application simple et intuitive</h2> <p>L’application BL Mobile Banking dispose d’un niveau de sécurité élevé et s’utilise en complément de votre espace&nbsp;E-Banking pour vous fournir des services adaptés à une utilisation mobile. <img src="/documents/205027/237053/webmail_securemail_bl-mobile-banking_header-image.jpg/943192a6-c6ac-485c-adfa-f3b7d9040fb2?t=1544192065078" /></p> <h2>Les avantages de BL Mobile Banking</h2> <ul> <li>Gérez votre quotidien grâce à une vue dédiée</li> <li>Consultez votre patrimoine en un coup d'oeil</li> <li>Effectuez&nbsp;vos virements simplement et&nbsp;rapidement</li> <li>Restez en contact avec votre conseiller</li> <li>Connectez-vous en toute sécurité grâce à votre empreinte digitale</li> </ul> <h2>VOUS SOUHAITEZ GÉRER VOS COMPTES AVEC L’APPLICATION BL MOBILE BANKING ?</h2> <p><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/205027/237053/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/d3bad5a4-0f3d-48c6-ae10-7c156b4646df" style="height: 57px; width: 202px;" /></a><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/10617/42480/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/b607d7c7-cc63-4a5d-a13b-d4d00feeef9f" style="height: 57px; width: 200px;" /></a><a href="https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bdl_prod.bdl&amp;hl=fr" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/205027/237053/play-store_fr.png/e6a323fc-086b-4ef0-a7e8-5f3102e33236?t=1544192064953" style="height: 57px; width: 202px;" /></a><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/10617/42480/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/b607d7c7-cc63-4a5d-a13b-d4d00feeef9f" style="height: 57px; width: 200px;" /></a></p> <p>L'application est disponible en français, anglais, allemand et néerlandais.</p> <h2>Vous n'avez pas encore d'accès E-Banking ?</h2> <h4>Parlez-en à votre conseiller, ou rendez-vous dans nos agences.</h4> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Services banking Services banking Corporate Corporate Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/bl-mobile-banking-gerer-vos-comptes-du-bout-des-doigts Gérer vos comptes en toute liberté sur votre mobile https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/bl-mobile-banking-gerer-vos-comptes-du-bout-des-doigts Thu, 16 Aug 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/BL+mobile+banking.jpg/b539f484-bc4d-46e3-a97b-5a0b00dd4589?t=1546953094137"/><br/> Restez en contact quand vous voulez, où que vous soyez ; en déplacement ou simplement de chez vous, votre Banque reste disponible pour vos opérations quotidiennes 24h/24, 7j/7 via l'application BL Mobile Banking.<br/> <h2>Une application simple et intuitive</h2> <p>L’application BL Mobile Banking dispose d’un niveau de sécurité élevé et s’utilise en complément de votre espace&nbsp;E-Banking pour vous fournir des services adaptés à une utilisation mobile. <img src="/documents/205027/237053/webmail_securemail_bl-mobile-banking_header-image.jpg/943192a6-c6ac-485c-adfa-f3b7d9040fb2?t=1544192065078" /></p> <h2>Les avantages de BL Mobile Banking</h2> <ul> <li>Gérez votre quotidien grâce à une vue dédiée</li> <li>Consultez votre patrimoine en un coup d'oeil</li> <li>Effectuez&nbsp;vos virements simplement et&nbsp;rapidement</li> <li>Restez en contact avec votre conseiller</li> <li>Connectez-vous en toute sécurité grâce à votre empreinte digitale</li> </ul> <h2>VOUS SOUHAITEZ GÉRER VOS COMPTES AVEC L’APPLICATION BL MOBILE BANKING ?</h2> <p><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/205027/237053/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/d3bad5a4-0f3d-48c6-ae10-7c156b4646df" style="height: 57px; width: 202px;" /></a><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/10617/42480/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/b607d7c7-cc63-4a5d-a13b-d4d00feeef9f" style="height: 57px; width: 200px;" /></a><a href="https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bdl_prod.bdl&amp;hl=fr" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/205027/237053/play-store_fr.png/e6a323fc-086b-4ef0-a7e8-5f3102e33236?t=1544192064953" style="height: 57px; width: 202px;" /></a><a href="https://itunes.apple.com/fr/app/bl-mobile-banking/id537653662?mt=8" style="text-align: center;"><img alt="" src="/documents/10617/42480/Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40.svg/b607d7c7-cc63-4a5d-a13b-d4d00feeef9f" style="height: 57px; width: 200px;" /></a></p> <p>L'application est disponible en français, anglais, allemand et néerlandais.</p> <h2>Vous n'avez pas encore d'accès E-Banking ?</h2> <h4>Parlez-en à votre conseiller, ou rendez-vous dans nos agences.</h4> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique 2. Prioritaire ++ 2. Prioritaire ++ Services banking Services banking Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé menu_prive menu_prive nl_bl_2018_08 nl_bl_2018_08 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/carte-bancaire-quelles-limites-et-assurances-pour-vos-vacances- Cartes bancaires : quelles limites et assurances pour vos vacances ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/carte-bancaire-quelles-limites-et-assurances-pour-vos-vacances- Tue, 11 Jul 2017 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/carte-voyage-1420x511.jpg/9e34a641-7147-4d01-9351-5b4fb38bc09c?t=1546953088407"/><br/> Les vacances approchent ainsi que les préparatifs de voyage. Quelle est la limite d'utilisation mensuelle appliquée à votre carte ? Comment la modifer temporairement ? Quelles sont les assurances voyage, annulation, retard ou vol des bagages dont vous pouvez bénéficier pendant vos vacances grâce à votre carte de paiement ? Que faire en cas de perte ou de vol ?<br/> <h2>Modifier momentanément la limite d'utilisation mensuelle</h2> <p>Le seuil d'utilisation mensuel maximal de votre carte de crédit est usuellement décidé avec votre conseiller lors de la souscription à la carte. Toutefois, il est possible de le modifier temporairement à la hausse ou à la baisse, notamment&nbsp;lors d'un départ en vacances. Pour cela, il vous suffit de contacter votre conseiller au (+352) 49 924 1.</p> <h2>Connaître les assurances liées à votre carte</h2> <p>Rares sont ceux qui connaissent l'exhaustivité des garanties que couvre leur moyen de paiement. Pour en bénéficier, il faut avoir réglé&nbsp;votre séjour avec votre carte. Les assurances, l'assistance voyage et les seuils de remboursement dépendent du type de carte que vous possédez. Afin d’éviter des doublons avec les assurances proposées en complément par les voyagistes, il est préférable de vous renseigner sur les assurances liées à votre carte.</p> <h2>Visa Infinite : pour une couverture optimale</h2> <p>La carte VISA Infinite est une carte de crédit haut de gamme, la plus exclusive des cartes proposées par la Banque de Luxembourg. Elle vous permet notamment d’accéder aux salons privatifs Lounge Key dans les aéroports. En attendant votre départ, offrez-vous ainsi le calme et le confort des 800 salons VIP dans plus de 450 villes à travers le monde.</p> <p>Partez en toute tranquillité avec une assurance voyage complète pour vous et votre famille, incluant notamment une couverture retard de bagages ou d'avion, une assurance interruption ou annulation de voyage, une assurance décès-invalidité et une assistance médicale.</p> <h2>Que faire en cas de perte ou de vol ?</h2> <p>Contactez immédiatement <a href="https://www.six-payment-services.com/home.html">Six Payment Solutions</a> au (+352) 49 10 10 (24h/24, 7j/7) pour bloquer votre carte, puis votre conseiller sur sa ligne directe ou via le standard (+352) 49 924 1 (du lundi au&nbsp;vendredi de 8h00 à 18h00) pour commander une nouvelle si vous le souhaitez. En cas de perte ou de vol, une déclaration auprès de la police locale est obligatoire.</p> <h2>Plus d'informations</h2> <ul> <li><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/cartes-de-paiement">Assistance cartes de paiement</a></li> </ul> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Services banking Services banking Cartes de paiement Cartes de paiement Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-chaire-en-entreprise-familiales-mise-l-honneur-dans-trends-tendances La Chaire en Entreprise Familiales mise à l’honneur dans Trends Tendances https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-chaire-en-entreprise-familiales-mise-l-honneur-dans-trends-tendances Wed, 26 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/HEC+Liege.png/d3b27fdd-1714-48a8-804c-fba7d5ae730f?t=1559059043607"/><br/> Dans le Trends Tendances du 6 juin, le magazine belge a mis à l'honneur notre nouvelle Chaire en Entreprises Familiales créée en partenariat avec HEC Liège.<br/> <h2>Un partenariat de trois ans autour d'un sujet d'intérêt commun</h2> <p>La Banque de Luxembourg accompagne les familles en entreprise dans la gestion de leur patrimoine, familial et professionnel, matériel et immatériel, surtout dès lors que ce dernier connaît des mouvements. Il peut s'agir de projets d'investissement, d'évolutions dans la détention de parts, de la vente de biens existants et bien entendu de la préparation de la succession. « Nous avons de tout temps soutenu l'entrepreneuriat familial au Luxembourg et en Belgique, car nous croyons en ce modèle unique, inspirant de par les valeurs qu'il porte, mais également complexe, de par l'imbrication étroite qui existe entre la vie de la famille et celle de l'entreprise » explique Philippe Depoorter, Membre du Comité Exécutif de la Banque de Luxembourg.</p> <p>À HEC Liège, École de gestion de l'Université de Liège, l'intérêt pour les entreprises familiales n'est pas nouveau : au cours de la dernière décennie, le Professeur Nathalie Crutzen a mené une série d'études sur ces questions en collaboration avec l'Institut de l'Entreprise Familiale et un cours spécifiquement dédié aux enjeux des entreprises familiales est proposé aux étudiants de Master depuis 2017.</p> <h2>Une&nbsp; belle couverture médiatique dans le magazine Trends Tendances</h2> <p>Le magazine Trends Tendances est longuement revenu sur ce partenariat « naturel » entre l'école de commerce liégeoise et la Banque de Luxembourg, dont l'objectif est de questionner ce modèle familial qui est encensé, et souvent à juste titre, et d'en interroger les limites.</p> <h2>Découvrez l'article</h2> <div class="issuuembed" data-configid="1106681/70633636" style="width: 100%; height: 347px;">&nbsp;</div> <script type="text/javascript" src="//e.issuu.com/embed.js" async="true"></script> <h2>Vous souhaitez plus d'information</h2> <div class="contact only-lu only-de only-europe only-autres"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/S+RodinBLLportrait.jpg-vignette/2e93d05b-b55d-495e-a163-5c16324ffe9a?t=1548169702650" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Stéphanie Rodin</div> <div class="contact_person_title">Responsable Relations Publiques&nbsp;</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352) 49 924 3967">(+352) 49 924 3967</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=306&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-be"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339709/D+SchmidtBLBEportrait.jpg-vignette/9a0fa6fd-f054-4c96-922f-2e9127021763?t=1548169916353" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">David Schmidt</div> <div class="contact_person_title">Directeur de la Succursale de Belgique</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+32) 0 2 663 45 59">+32&nbsp;(0) 2 663 45 59</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=306&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> Entrepreneurs Entrepreneurs https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-le-forum-des-entrepreneurs-familiaux- Family Business Day, le forum des entrepreneurs familiaux https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-le-forum-des-entrepreneurs-familiaux- Wed, 13 Jun 2018 10:45:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Family+Business+Day+2018.jpg/2f9384f6-cde2-4c41-b1e9-9ff8c737e177?t=1546952963937"/><br/> La cession de son entreprise est un processus délicat. C'est une tranche de vie, une page importante qui se tourne. Au moment de prendre la décision de vendre, il faut anticiper et se poser la question de « l’après ».<br/> <p>L’entrepreneur peut emprunter divers chemins après avoir quitté l’entreprise : s’engager dans le domaine philanthropique, faire bénéficier d’autres entrepreneurs de son expérience et/ou de son capital en devenant business angel, entamer un tour du monde, donner libre cours à une passion, se consacrer à sa famille ou se lancer dans un nouveau projet entrepreneurial.</p> <p>C’est pour échanger sur ce thème de « l’après » que plus de 180 entrepreneurs familiaux germanophones se sont retrouvés dans les locaux de la Banque de Luxembourg à l’occasion du forum « Family Business Days ».</p> <p>Retour en images sur deux journées d’échange intenses au cours desquelles 20 orateurs - tous entrepreneurs familiaux - se sont succédés sur scène afin de partager leurs expériences de « l’après ».</p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/Family+Business+Day+2018+%285+of+5%29.jpg/0c5955a8-af65-4d09-afb5-58f3d3f2d661?t=1528896478822" /></p> <p>Séance plénière à l’auditorium</p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/Family+Business+Day+2018+%28661+of+926%29.jpg/5b5b0269-e5e1-4adb-bf12-519754829756?t=1528896484996" /></p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/Family+Business+Day+2018+%28818+of+926%29.jpg/1e4e1edf-2fd7-435a-8b92-dd661327cf57?t=1528896491653" /></p> <p>Ateliers</p> <p><strong>POUR EN SAVOIR PLUS, CONTACTEZ</strong><br /> Tobias Becker<br /> <a href="mailto:tobias.becker@bdl.lu">tobias.becker@bdl.lu</a><br /> Tél. : (+352) 49 924 4651</p> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_08 nl_bl_2018_08 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-6eme-edition Family Business Day - Le forum des entrepreneurs familiaux https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/family-business-day-6eme-edition Thu, 22 Jun 2017 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/family.jpg/febe9742-e965-4506-bcfd-96991c786269?t=1546953090890"/><br/> Plus de 150 entrepreneurs familiaux germanophones ont participé à la conférence Family Business Day qui s’est déroulée récemment dans les locaux de la Banque de Luxembourg.<br/> <p>Le Family Business Day&nbsp;est consacré cette année au thème du couple en entreprise sous toutes ses facettes. Plus de 12 orateurs ont apporté&nbsp;un éclairage personnel sur la façon dont ils gèrent leur entreprise en couple ou en solo et le partage des responsabilités dans la famille et au sein de l’entreprise.</p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/FBD2.jpg/729c87f3-f7e8-4d70-89a1-fe99fccfa19f?t=1497877596222" /></p> <p><strong>Une assemblée très diverse, regroupée autour d'une thématique spécifique aux entrepreneurs familiaux.</strong></p> <p>Issus de secteurs d’activité très variés (vigneron, brasseur, traiteur, loisir, industrie, distribution, chimie, IT…), les participants ont partagé leurs expériences personnelles avec leurs pairs en session plénière à l’auditorium, au cours d’ateliers et de façon informelle.</p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/FBD3.jpg/8233cbde-a63c-4d0e-9c21-29c041a367a9?t=1497877603415" /></p> <p><img alt="" src="/documents/64647/0/FBD.jpg/179766c7-a1bf-4b0c-9dd2-ded60d5275ad?t=1497877584592" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/bank/corporate/accompagnement-familles"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>En savoir plus sur nos services à l'entreprise</span></a></span></p> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/dans-le-top-10-des-entreprises-les-plus-attractives Dans le top 10 des entreprises les plus attractives https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/dans-le-top-10-des-entreprises-les-plus-attractives Wed, 26 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/RH/84c1adb8-3177-4246-a694-50e386e91506?t=1560957221563"/><br/> D'après l'étude « Randstad Employer Brand Research » 2019, la Banque de Luxembourg figure à la 7ème place des entreprises les plus attractives au Luxembourg.<br/> <p>Attirer des collaborateurs talentueux pour développer son entreprise et les fidéliser reste difficile pour les employeurs. Des études mettent en évidence que les entreprises ayant une image positive reçoivent deux fois plus de candidatures que les autres.</p> <p>Selon l'étude, au Luxembourg, les principaux critères de choix d'un candidat seraient le salaire (65 %), la sécurité de l'emploi (61 %) et l'équilibre travail / vie privée (52 %). 11 % des employés seraient prêts à sacrifier plus de 10 % de leur salaire pour davantage de sécurité de l'emploi ! A contrario, une rémunération insatisfaisante (43 %), pas suffisamment de challenges (36 %), des problèmes d'équilibre travail / vie privée (31 %) et une évolution de carrière limitée (29 %) sont les principales raisons qui incitent les employés à chercher un avenir ailleurs.</p> <p>Au Grand-Duché, le secteur considéré comme le plus attractif est celui des transports. En effet, les grands employeurs qui en font partie sont des entreprises publiques qui sont perçues comme offrant une grande sécurité de l'emploi. Au sein du secteur financier qui arrive en deuxième position, la Banque de Luxembourg se hisse juste derrière la Banque et Caisse d'Épargne de l'État.&nbsp;</p> <h2>Classement des meilleurs employeurs</h2> <p>Étude menée par Randstad auprès de 1 217 personnes au Luxembourg</p> <table class="table-style1"> <thead> <tr> <th style="text-align: left;">&nbsp;</th> <th style="text-align: left;">2019</th> <th style="text-align: left;">2018</th> </tr> </thead> <tbody> <tr> <td>1</td> <td>Groupe CFL</td> <td>Banque et Caisse d'Épargne de l'État (BCEE)</td> </tr> <tr> <td>2</td> <td>Banque et Caisse d'Épargne de l'État (BCEE)</td> <td>Luxair</td> </tr> <tr> <td>3</td> <td>Luxair</td> <td>Groupe CFL</td> </tr> <tr> <td>4</td> <td>Groupe Post Luxembourg</td> <td>RTL Group</td> </tr> <tr> <td>5</td> <td>Cargolux Airlines International</td> <td>Groupe Post Luxembourg</td> </tr> <tr> <td>6</td> <td>Centre Hospitalier Emile Mayrisch</td> <td>Banque de Luxembourg</td> </tr> <tr> <td>7</td> <td>Banque de Luxembourg</td> <td>Cargolux Airlines International</td> </tr> <tr> <td>8</td> <td>Groupe Foyer</td> <td>Raiffeisen</td> </tr> <tr> <td>9</td> <td>Groupe Cactus</td> <td>Groupe Cactus</td> </tr> <tr> <td>10</td> <td>Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique</td> <td>Home pour personnes âgées</td> </tr> </tbody> </table> <h2>Une Maison attentionnée</h2> <p>À la Banque de Luxembourg, nous pratiquons une gestion humaine de nos ressources, où chacun compte. Nous accompagnons nos collaborateurs de manière personnalisée à toutes les étapes de leur parcours professionnel, pour leur offrir les conditions de leur épanouissement professionnel et une gestion dynamique de carrière.</p> <p><span style="font-size: 11px;">Source : « Randstad Employer Brand Research » 2019<br /> <a href="http://www.randstad.lu">www.randstad.lu</a></span></p> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/carrieres-une-gestion-humaine-des-ressources#page-01" method="get"><button class="btn style3 plus">En savoir plus sur notre gestion humaine des ressources</button></form> MASQUER:BE MASQUER:BE Ressources Humaines Ressources Humaines https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/highlights-juin-2019 La faiblesse conjoncturelle de l'économie se confirme https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/highlights-juin-2019 Tue, 25 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/investirBL_Actu.jpg/d23a5eee-ae41-4880-97ac-6a8c16658e9e?t=1551446070367"/><br/> Les signes de stabilisation affichés par l'économie mondiale au début du deuxième trimestre se dissipent à nouveau. Aux États-Unis, les indices des directeurs d'achat du mois de mai suggèrent que la faiblesse conjoncturelle du secteur manufacturier commence à s'étendre aux services, constatent Guy Wagner, Administrateur-Directeur de BLI - Banque de Luxembourg Investments, et son équipe, dans leur analyse mensuelle, les « Highlights ».<br/> <p>En Europe, les indices des directeurs d'achat ne se détériorent plus, mais ne montrent pas non plus des signes notables d'amélioration. Au Japon, la croissance du PIB au premier trimestre a été étonnamment forte à +0,5 % en glissement trimestriel. Néanmoins la surprise favorable provient principalement du recul important des importations, alors que la consommation des ménages et les investissements des entreprises ont baissé par rapport au trimestre précédent. En Chine, l'amélioration économique demeure modérée nonobstant les mesures de stimulation monétaires et fiscales depuis le début de l'année.</p> <h2>Faible progression de l'inflation aux États Unis et en Europe</h2> <p>En dépit d'une légère augmentation des taux d'inflation américains et européens au mois d'avril, les pressions inflationnistes demeurent somme toute faibles. Aux États-Unis, le taux d'inflation global est passé de 1,9 % à 2,0 %; hors énergie et alimentation, l'inflation est également en hausse de 0,1 %, passant de 2,0 % à 2,1 %. Le déflateur des dépenses de consommation hors énergie et alimentation, qui constitue l'indicateur de prix préféré de la Réserve fédérale, est resté inchangé à 1,6 %. Dans la zone euro, le taux d'inflation global au mois d'avril a été légèrement supérieur aux attentes, passant de 1,4 % à 1,7 %. Hors énergie et alimentation, l'inflation a également crû plus vite que prévu, de 0,8 % à 1,2 %. Pour les mois à venir, nous nous attendons à un recul de la plupart des indicateurs de prix en raison de la décélération de la conjoncture mondiale.</p> <h2>Politique de taux à suivre sur les deux continents</h2> <p>Aux États-Unis, le compte rendu de la réunion du Comité monétaire début mai suggère que les autorités monétaires sont actuellement en position d'attente en matière de politique de taux tant que les statistiques économiques n'afficheront pas de signal clair. En raison de la faiblesse de l'inflation et de la fragilité de la conjoncture mondiale, le prochain mouvement du taux des fonds fédéraux sera probablement une baisse. Dans la zone euro, les responsables monétaires ne se sont pas prononcés sur leurs intentions futures au courant du mois de mai.</p> <h2>Tensions commerciales et détente des rendements des obligations d'État</h2> <p>En mai, la recrudescence des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine a engendré une détente supplémentaire des rendements des obligations d'État. Aux États-Unis, le rendement du bon du trésor à 10 ans est passé de 2,50 % à 2,12 %, conduisant à une inversion de la courbe des taux. Dans la zone euro, le recul des rendements des emprunts d'État s'est poursuivi, malgré un nombre croissant d'émissions dont les rendements à échéance deviennent négatifs. Ainsi le rendement de l'emprunt d'État à 10 ans est passé de 0,01 % à -0,20 % en Allemagne, de 0,37 % à 0,21 % en France et de 1,00 % à 0,71 % en Espagne. Seuls les taux italiens ont légèrement remonté de 2,55 % à 2,67 %, suite à la victoire de la Ligue du Nord lors des élections européennes.</p> <h2>Léger recul des marchés actions</h2> <p>Après leur forte hausse au cours des 4 premiers mois de l'année, les marchés actions ont reculé au mois de mai. Les nouvelles mesures protectionnistes de l'administration Trump, comme l'instauration de droits de douane supplémentaires sur les importations chinoises, le décret présidentiel empêchant les entreprises américaines à fournir des composantes électroniques au géant chinois des télécommunications Huawei et la menace de droits de douane à l'égard du Mexique, ont pesé sur les marchés boursiers. Ainsi, l'indice MSCI All Country World Index Net Total Return exprimé en euros a reculé de 5,4 % au cours du mois. Le S&amp;P 500 aux États-Unis, le Stoxx 600 en Europe, le Topix au Japon et le MSCI Emerging Markets ont tous été en baisse, reculant respectivement de 6,6 % (en USD), 5,7 % (en EUR), 6,5 % (en JPY) et 7,5 % (en USD). Au niveau sectoriel, les valeurs dites défensives comme les services publics, la santé et la consommation non cyclique ont relativement bien résisté alors que la technologie a le plus corrigé.</p> <p>Au mois de mai, le taux de change euro dollar est resté quasiment inchangé à 1,12. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont bénéficié au yen japonais qui s'est apprécié de 3 % contre l'euro au cours du mois.</p> Marchés Marchés https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-signes-d-un-ralentissement-synchronise-de-l-economie-mondiale-se-multiplient Les signes d’un ralentissement synchronisé de l’économie mondiale se multiplient https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-signes-d-un-ralentissement-synchronise-de-l-economie-mondiale-se-multiplient Mon, 14 Jan 2019 11:06:00 +0100 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Guy-Wagner-1420x511.jpg/f938f63c-1f5b-41f8-9ec5-3e7196f55762?t=1546953284013"/><br/> En fin d’année 2018, la croissance économique mondiale a continué à ralentir. Aux États-Unis, les commandes de biens d’équipement ont cessé d’augmenter au quatrième trimestre. Guy Wagner et son équipe livrent leur analyse mensuelle, les « Highlights ».<br/> <p>La dissipation progressive de l’effet des mesures de stimulation budgétaire risque de peser sur la dynamique de croissance de la première économie mondiale au cours de cette année. «&nbsp;Dans la zone euro, l’indicateur d’activité dans le secteur manufacturier s’est maintenu en décembre tout juste au-dessus du niveau d’expansion de 50, loin des niveaux synonymes de croissance robuste affichés début 2018.&nbsp;»</p> <h2>Le cycle de resserrement monétaire de la Réserve fédérale pourrait entrer dans sa phase finale</h2> <p>Conformément aux attentes, la Réserve fédérale américaine a continué à resserrer sa politique monétaire lors de sa dernière réunion de l’année 2018, augmentant la fourchette cible du taux des fonds fédéraux de 25 points de base.</p> <p>Bien que le Comité monétaire maintienne son&nbsp;opinion sur la bonne santé&nbsp;de l'économie américaine&nbsp;avec des gains d’emplois solides et des dépenses de consommation fortes, ses membres ont revu à la baisse leurs projections du nombre de relèvements des taux à 2 au lieu de 3 pour l’année 2019.</p> <p>Guy Wagner suggère que <span style="font-size: 15px;">«&nbsp;</span>le cycle de resserrement monétaire de la Réserve fédérale entamé en décembre 2015 pourrait entrer dans sa phase finale <span style="font-size: 15px;">»</span>. En Europe, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne n'a pas modifié sa politique monétaire lors de sa dernière réunion en décembre.</p> <h2>Une détente supplémentaire des rendements des obligations d’Etat</h2> <p>La baisse des prix pétroliers, les signes de ralentissement de la conjoncture mondiale et la chute des marchés boursiers ont entraîné une détente supplémentaire des rendements des obligations d’Etat en décembre. Ainsi, le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans a reculé. «&nbsp;En raison des perspectives de ralentissement économique, les rendements des obligations d’Etat pourraient continuer à se détendre aux États-Unis.&nbsp;»</p> <p>Dans la zone euro, l’accord budgétaire entre le gouvernement italien et la Commission européenne a conduit à une baisse des taux obligataires italiens. Les rendements des obligations d’Etat ont également reculé en Allemagne et en Espagne. En France, ils ont par contre remonté. «&nbsp;En raison du faible niveau actuel, le potentiel de réduction supplémentaire des taux obligataires dans la zone euro paraît limité.&nbsp;»</p> <h2>Le S&amp;P 500 a enregistré son plus mauvais mois de décembre depuis 1931</h2> <p>Alors que le mois de décembre constitue généralement une période boursière plutôt favorable, les marchés actions ont considérablement corrigé à la fin de l’année. Aux États-Unis, l’indice phare S&amp;P 500 a enregistré son plus mauvais mois de décembre depuis 1931. Les bourses européennes et émergentes ont également subi des baisses importantes, bien qu’inférieures à celle du marché américain.</p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/corporate/approche-investissement"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>En savoir plus sur notre approche d'investissement</span></a></span></p> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Marchés Marchés Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2019_01_une nl_bl_2019_01_une https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/idee-recue-n-1-sur-la-gestion-sous-mandat-je-gere-tres-bien-tout-seul- « Je gère très bien tout seul » : idée reçue n°1 sur la gestion sous mandat https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/idee-recue-n-1-sur-la-gestion-sous-mandat-je-gere-tres-bien-tout-seul- Fri, 21 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/ambiance-adrienD.jpg/8353a828-7f40-461e-bbe6-3c5e32a68782?t=1561013289567"/><br/> Découvrez ce que nos experts en gestion font pour vous au quotidien lorsqu'ils prennent en charge la gestion de votre portefeuille.<br/> <p>Découvrez en image la réponse apportée par Yves Georges, conseiller Banque Privée.</p> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/B4hHrGj4Obk" width="560"></iframe></div> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/solutions-investissement" method="get"><button class="btn style3 plus">Pour en savoir plus sur la gestion sous mandat</button></form> <h2>Je vous propose un accompagnement personnalisé</h2> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/Y+GoergesBLLportrait.jpg-vignette/27d1ce81-f2b5-4b80-b6df-25fc04291f49?version=1.0&amp;t=1548169712477" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Yves Georges</div> <div class="contact_person_title">Conseiller Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352) 49 924 3501">(+352) 49 924 3501</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/faibles-marges-de-man-uvre-pour-la-bce Faibles marges de manœuvre pour la BCE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/faibles-marges-de-man-uvre-pour-la-bce Mon, 24 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/BCE+2000x1000/58d0c67d-f596-4260-9c51-66a467ad743e?t=1560851893100"/><br/> La capacité de la BCE à soutenir la croissance apparaît limitée. Explications avec Jean-François Gillardin, Head of Discretionary Portfolio Management à la Banque de Luxembourg.<br/> <p>Le ton légèrement plus accommodant pris par le Conseil des gouverneurs semble justifié dans le contexte actuel. Toutefois, les marges de manœuvre de l'institution de Francfort pour relancer la croissance, si la situation venait à se dégrader, semblent restreintes.</p> <p>La Banque centrale européenne a pris un ton légèrement plus accommodant la semaine dernière à Vilnius lors de sa réunion de politique monétaire, repoussant une nouvelle fois la date indicative du début du cycle de resserrement monétaire. Le Conseil des gouverneurs prévoit désormais un statu quo pour ses taux directeurs au moins jusqu'au premier semestre 2020. Auparavant, l'institution de Francfort pensait procéder à sa première hausse de taux dans la seconde partie de cette année. Le marché est encore plus pessimiste puisqu'aucune hausse de taux n'est pour le moment anticipée pour 2020 et 2021.</p> <p>Les modalités des nouvelles opérations de refinancement à long terme mieux connues sous l'acronyme TLTRO pour « targeted longer-term refinancing operations » ont également été dévoilées. Via ces opérations, la BCE fournit des liquidités à des taux particulièrement attractifs – taux pouvant même être négatifs si certaines conditions sont respectées - aux banques, dans l'espoir que ces dernières prêtent cet argent aux ménages et aux entreprises. Le but de ces opérations est clairement de soutenir l'activité de crédit et plus particulièrement celle des petites et moyennes entreprises qui ne bénéficient pas du même accès au financement que leurs consœurs de plus grande taille.</p> <h2>La BCE prête à en faire plus en cas de dégradation de la situation</h2> <p>La BCE s'est également déclarée prête à en faire plus si la situation économique venait à se dégrader au cours des prochains trimestres. Outre le ralentissement actuel de la croissance mondiale, les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis et les difficiles négociations sur le Brexit sont susceptibles d'avoir un impact relativement conséquent sur l'activité. Dans ce contexte, les prévisions macro-économiques pour 2020 et 2021 ont été légèrement revues à la baisse pour ressortir toutes deux à 1,4 %.</p> <p>Sur le front de l'inflation, les anticipations ont été revues à la baisse de 0,1 % pour 2020 et restent inchangées pour 2021 pour respectivement ressortir à 1,4 % et 1,6 % soit un niveau inférieur à l'objectif de 2 %. Sur les cinq dernières années, l'inflation a seulement dépassé ce niveau cible entre juillet et octobre 2018 sous l'effet d'une hausse du prix du pétrole. Cela illustre les difficultés actuelles de la BCE à atteindre son objectif malgré une politique monétaire très accommodante. Le constat est encore plus interpelant pour l'inflation sous-jacente mesurant l'évolution des prix sans les composantes les plus volatiles que sont les prix de l'énergie et les prix alimentaires. Cette dernière n'a plus dépassé les 2 % depuis 2002.</p> <p>Les marges de manœuvre de la BCE pour soutenir la croissance semblent toutefois relativement limitées. Cette dernière pourrait, à nouveau, baisser le taux de rémunération des dépôts – actuellement de -0,4 % - au risque d'impacter davantage encore la profitabilité du secteur bancaire. Une nouvelle extension de la « forward guidance » - indication sur l'évolution future des taux directeurs – pourrait également être utilisée, même si, ici aussi, l'impact serait très limité sur la croissance.</p> <h2>La BCE tentée de relancer son programme d'achat d'actifs</h2> <p>La Banque centrale européenne pourrait, par ailleurs, être tentée de relancer son programme d'achat d'actifs arrêté en décembre 2018. Contrairement à la Federal Reserve, la taille du bilan de la BCE n'est pour le moment pas réduite chaque mois. En effet, le montant des actifs arrivant à échéance - comprenant majoritairement des obligations gouvernementales - est pour le moment entièrement réinvesti.</p> <p>Ce mécanisme a permis d'abaisser les coûts de financement des pays de la zone euro contribuant par la même occasion à la réduction de leur déficit public. La charge d'intérêts de l'Italie en pourcentage de son produit intérieur brut est ainsi passée de 4,5 % en 2011 à 3,5 % aujourd'hui. Cette mesure a également été bénéfique pour les pays cœur de la zone euro, la charge d'intérêts de l'Allemagne passant de 2 % à 0,6 % du PIB sur la même période.</p> <p>D'un autre côté, certains pensent que ce « cadeau » n'incite pas les pays périphériques à entreprendre toutes les réformes nécessaires pour améliorer leur potentiel de croissance à plus long terme. Si des progrès ont été réalisés sur le plan de la compétitivité au sein de la périphérie depuis la crise souveraine, ces pays restent toutefois encore à la traîne par rapport aux pays cœur de la zone euro comme le confirme toujours le classement du World Economic Forum.</p> <p>La prudence de la BCE semble justifiée dans le contexte actuel. Toutefois, ses marges de manœuvre semblent très restreintes pour espérer soutenir durablement la croissance européenne si les tensions géopolitiques venaient à s'envenimer. À&nbsp;ce stade, aucune solution ne semble toutefois faire l'unanimité.</p> <div class="mini-cv"> <div class="mini-cv_container"> <div class="mini-cv_image"><img src="/documents/19605/71957/Jean-fran%C3%A7ois+Gillardin/79b143a8-fe6d-4bbe-a423-c99b576f581f?t=1557327631784" /></div> <div class="mini-cv_text"> <div class="mini-cv_nom">Jean-François Gillardin</div> <div class="mini-cv_titre">Head of Discretionary Portfolio Management</div> <div class="mini-cv_linkedin"><a href="https://www.linkedin.com/in/jean-fran%C3%A7ois-gillardin/">suivez-moi sur</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles 10 familles d’entrepreneurs dressent un portrait original du Luxembourg https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles Mon, 28 May 2018 15:19:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Histoire+de+famille/ca02cbfd-81f7-47c6-89e4-3ab43a57bc9b?t=1546952967843"/><br/> La Banque de Luxembourg et la maison d’édition Maison Moderne publient un livre retraçant l’histoire de 10 entreprises familiales luxembourgeoises. S’il existait déjà des livres d’histoire à propos du Luxembourg, aucun ne dressait jusqu’ici son portrait contemporain à travers l’histoire de ces familles d’entrepreneurs.<br/> <p>Histoires de familles retrace l’histoire des familles Clasen (Bernard-Massard), Lentz (Brasserie Nationale), Grosbusch (Grosbusch), Ehlinger (Groupe Schuler), Krombach-Meyer (Heintz Van Landewyck), Hentgen (Lalux), Ernster (Librairie Ernster), Muller (Moulins de Kleinbettingen), Weber-Heinisch (Voyages Emile Weber) et Giorgetti (Giorgetti) et témoigne des événements significatifs qui ont jalonné leur parcours dans le contexte historique et social du Luxembourg durant le dernier siècle et jusqu’à aujourd’hui.</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/0C9fzkVXIPI" width="560"></iframe></div> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/qPNJxbS4gT8" width="560"></iframe></div> <h5>Entretien avec Philippe Depoorter, Membre du Comité de Direction et Responsable du service Entreprises et Entrepreneurs. A travers cet ouvrage vous plongez le lecteur au cœur de la grande et de la petite histoire de ces entreprises familiales et dressez un portrait original du Luxembourg.&nbsp;Pouvez-vous nous raconter la genèse de ce livre ?</h5> <p>Ce recueil d’histoires d’entreprises familiales luxembourgeoises est né de plusieurs constats convergents. Celui d’abord d’une forme de fascination des jeunes pour ce et ceux qui les ont précédés ; comme une soif de comprendre, puis de s’inscrire dans une aventure entrepreneuriale dont ils ont souvent conscience d’être ou de pouvoir devenir l’un des maillons. Ce même intérêt habite ceux qui s’apprêtent à tourner une page ou qui n’ont jamais cessé de tenir un « carnet de bord ». Plus que l’heure d’un bilan, c’est une mise en perspective d’une tranche de vie dans un continuum entre héritage et transmission. J’ai toujours été frappé par la façon dont les visages des uns et des autres s’illuminent lorsqu’ils se mettent à parler de leur histoire. C'est ce que nous avons souhaité partager à travers ce livre.</p> <h5>Dans ces récits de vie, les décideurs témoignent des événements significatifs qui ont jalonné le parcours de leur entreprise et de leur famille voire même celle du Luxembourg. Quel éclairage ces destins portent-ils sur le développement du pays ?</h5> <p>Au-delà des relations souvent intimes qu’il m’a été donné de lier avec des familles en entreprise dans le cadre de l’accompagnement que nous leur offrons, cet ouvrage a également pour propos de mettre en lumière une autre facette de l’histoire de notre pays. Nous sommes partis du postulat que la somme des histoires des entreprises qui ont apporté leur pierre au développement du pays contribue largement à écrire sa « grande histoire ». La lecture de ces 10 récits donne à voir combien, dans un jeu en miroir, l’histoire du pays a influencé le devenir de ces entreprises, et de quelle façon elles ont façonné, dans leur domaine du moins, la vie et le devenir du Grand-Duché.</p> <p><em>Chacune des entreprises présentées dans le livre fera l'objet d'un portrait-vidéo qui sera proposé sur ce blog.<br /> Histoires de Familles, Edité par Maison Moderne en collaboration avec la Banque de Luxembourg.<br /> 172 pages, 49 euros.</em></p> <h3>Pour en savoir plus, contactez</h3> <strong><img alt="" src="/documents/19605/71957/Giallombardo+Laura/a791394a-ec4f-436c-bb2e-f42a4cfefd0c?t=1531150822417" style="height: 100px; width: 100px; float: left; margin-left: 10px; margin-right: 10px;" />Laura Giallombardo</strong><br /> Next Gen Adviser<br /> <a href="mailto:laura.giallombardo@bdl.lu">laura.giallombardo@bdl.lu</a><br /> Tel: (+352) 499 24 3974 Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Familles Familles Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_06 nl_bl_2018_06 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles-histoires-d-entreprises-histoires-du-pays Histoires de familles, histoires d'entreprises, histoires du pays https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles-histoires-d-entreprises-histoires-du-pays Tue, 05 Jun 2018 10:31:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/histoires+de+familles_Paperjam.jpg/577029a7-161c-4b77-9fbf-8382996b0a3d?t=1546952966313"/><br/> La Banque de Luxembourg et Maison Moderne coéditent un ouvrage consacré à l’histoire de 10 familles qui partagent un point commun : être à l’origine d’une véritable saga entrepreneuriale. Par Thierry Raizer - Paperjam juin 2018<br/> <p>Les petites histoires forment la grande. C’est le constat que l’on peut tirer à la lecture d’un ouvrage consacré à 10 entreprises familiales profondément ancrées dans le tissu économique du pays et, plus largement, dans son développement. Histoires de Familles traverse, sur plusieurs générations, des épopées de dirigeants dont la vie est intimement liée à celle de l’entreprise. « Il y a chez eux une interconnexion profonde entre la famille et l’entreprise. Le modèle de la famille est transposé dans l’entreprise », déclare Philippe Depoorter, membre du comité de direction de la Banque de Luxembourg. Après une première collaboration sur le même sujet, la banque et le docteur en anthropologie et sociologie comparative Abdu Gnaba ont remis le couvert. Le travail est cette fois centré sur des témoignages des dirigeants actuels qui ont accepté de se raconter, de livrer leur vécu, de partager les valeurs de leur famille et les moments-clés de l’histoire de leur entreprise. Au-delà d’un patrimoine matériel, c’est d’un esprit dont il est question. « Nous avons voulu donner du contour à la dimension volatile qu’est l’esprit de l’entreprise, déclare Abdu Gnaba. L’esprit est constitué des valeurs, de la vision, de la façon de faire et de l’intention initiale. »</p> <h3>Pragmatisme à la luxembourgeoise</h3> <p>Souvent présentes depuis le début du 20e siècle, voire dès le 19e pour certaines, ces entreprises sont issues de secteurs différents, de la place financière à l’alimentation en passant par les services ou encore les transports. « Je rattache ce regard que nous portons sur leurs histoires au travail que nous menons depuis 10 ans sur la transmission d’entreprise, qui va du passé au futur en passant par le présent, note Philippe Depoorter. La dimension qui y est fortement liée est celle du patrimoine, celui dont on parle ici est un patrimoine immatériel.» Aussi variées soient-elles, toutes affichent un pragmatisme « à la luxembourgeoise » en créant, développant et transmettant. « Le modèle luxembourgeois, tel que je le lis au travers de ces histoires, ce n’est pas subir l’histoire, ce n’est pas non plus anticiper l’histoire, c’est s’adapter avec une valeur ajoutée et donc être en mouvement », souligne Philippe Depoorter. Une adaptation parfois forcée en raison de circonstances tragiques, comme les guerres ou les impératifs du marché.</p> <h3>Ulysse en archétype</h3> <p>« Dans un univers très normatif en Europe, ces dirigeants font figure d’hommes courageux, car ils affrontent, d’un point de vue anthropologique, la peur fondamentale de notre civilisation qu’est celle de l’imprévu, ajoute Abdu Gnaba. Et pourtant, ils s’engagent sans tout maîtriser à l’avance, car ils acceptent de se tromper. Ils cherchent leur chemin et ils sont guidés par leur bon sens et leur intuition. Sans doute agissent-ils de la sorte car ils ont la notion fondamentale de la confiance chevillée au corps. » Et l’anthropologue de les comparer à un aventurier, tel Ulysse « qui ne cherche pas à gagner mais qui veut atteindre son but. Ce qui signifie partir de lui-même pour découvrir qui il est.» Outre la croissance durable de ces entreprises qui ont dû plusieurs fois composer avec l’évolution technologique, l’ouvrage dévoile un dynamisme parfois culturellement caché. « On doit arrêter de penser du Luxembourg qu’il n’est qu’un petit pays avec de petites histoires, pointe Philippe Depoorter. Il y a des histoires dans un pays qui s’est construit à la mesure de ce qu’il était, mais aussi en fonction de l’ADN de ses habitants. » « On pourrait penser qu’il s’agit d’une culture très terrienne, avec un certain conservatisme, mais il y a une réelle dynamique qui ne se dit pas, qui ne se montre pas », selon Abdu Gnaba. Alors que la figure du fondateur demeure importante et respectée, les instigateurs du projet invitent les jeunes générations à ne pas être nostalgiques. « Ils doivent exercer un droit d’inventaire pour se réapproprier l’histoire et bâtir un socle d’invention, de réinvention », insiste Philippe Depoorter. Une invitation à poursuivre l’écriture de ces histoires au travers de nouveaux chapitres, sans pour autant remiser l’ouvrage familial.</p> <p><strong>SOURCE: Paperjam juin 2018 - par Thierry Raizer</strong></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Familles Familles Entrepreneurs Entrepreneurs Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles-famille-ernster Histoires de familles. Portrait de la famille Ernster https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/histoires-de-familles-famille-ernster Fri, 08 Jun 2018 11:48:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Portrait+Ernster/5f7af83c-34ee-43f9-ad5a-609e987f60ca?t=1546952964377"/><br/> La Banque de Luxembourg et la maison d’édition Maison Moderne publient un livre retraçant l’histoire de dix entreprises familiales luxembourgeoises. Zoom sur le portrait de la famille Ernster.<br/> <p>La lecture de ces récits donne à voir combien l’histoire du pays a influencé le devenir de ces entreprises, et de quelle façon elles ont façonné, comme tant d’autres, la vie et le devenir du Grand-Duché. Nous vous proposons de découvrir le portrait vidéo de chacune des familles qui ont écrit chacune à sa manière une page de l’histoire du Luxembourg.</p> <h3>Famille Ernster, librairies Ernster</h3> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL6kWjOArsJjmBYqGhKqK5Ugn6gzQYLX4D&amp;index=2&amp;hl=fr_FR&amp;rel=0" width="560"></iframe></div> &nbsp; <p><em>« Rue du Fossé. L’adresse n’a pas changé depuis l’ouverture, il y a plus de 125 ans. En poussant la porte de la librairie, c’est sans doute la première chose que l’on voit, sans pour autant y prêter attention. L’escalier central, qui lie les cinq niveaux de la librairie du centre-ville, en a vu des réunions d’équipe se tenir à son pied. Il en a entendu des conversations, heureuses ou houleuses, futiles ou stratégiques. Il a vu deux générations d’Ernster gravir ses marches deux par deux d’un pas pressé. »</em></p> <h3>Histoire de familles</h3> <p>Ouvrage co-édité par la Banque de Luxembourg et Maison Moderne.<br /> Disponible en librairie et en ligne sur <a href="https://eshop.maisonmoderne.lu/">https://eshop.maisonmoderne.lu/</a></p> <p>172 pages, 49 euros</p> <h3>En savoir plus</h3> <p><a href="https://www.banquedeluxembourgnews.com/fr/bank/blnews/-/histoires-de-familles">https://www.banquedeluxembourgnews.com/fr/bank/blnews/-/histoires-de-familles</a><br /> &nbsp;</p> <strong><img alt="" src="/documents/19605/71957/Giallombardo+Laura/a791394a-ec4f-436c-bb2e-f42a4cfefd0c?t=1531150822417" style="height: 100px; width: 100px; float: left; margin-left: 10px; margin-right: 10px;" />Laura Giallombardo</strong><br /> Next Gen Adviser<br /> <a href="mailto:laura.giallombardo@bdl.lu">laura.giallombardo@bdl.lu</a><br /> Tel: (+352) 499 24 3974 MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Familles Familles Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_07 nl_bl_2018_07 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/entreprises-familiales-des-racines-au-luxembourg-un-pied-dans-le-monde Entreprises familiales : des racines au Luxembourg, un pied dans le monde https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/entreprises-familiales-des-racines-au-luxembourg-un-pied-dans-le-monde Wed, 19 Jun 2019 08:30:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Histoire+de+famille/ca02cbfd-81f7-47c6-89e4-3ab43a57bc9b?t=1546952967843"/><br/> Au Luxembourg certainement plus qu’ailleurs, on se définit par la terre. Que l’on soit de Vianden ou de Marnach, de Walferdange ou de Remich, d’Esch ou de Dudelange, l’attachement au territoire indique l’enracinement dans un mode de vie traditionnel, qui fait de la défense d’un périmètre nourricier la priorité des priorités.<br/> <h2>La culture,&nbsp;au propre comme au figuré</h2> <p>Oui, la terre offre ses fruits à celui qui la cultive. Et la culture se comprend au propre comme au figuré. Développement économique et modification du territoire vont de pair. Ainsi, à la fin des années 1960, La Luxembourgeoise connaît des développements importants et prépare son expansion en acquérant plusieurs bâtiments du côté du boulevard Royal, puis dans la rue Aldringen, où la construction d’un nouvel immeuble commence en 1968.</p> <h2>De l’importance symbolique des bâtiments créés ou aménagés.</h2> <p>Les librairies Ernster du centre-ville, les entrepôts Grosbusch à Ellange, ou le bâtiment Bernard-Massard flanqué de drapeaux luxembourgeois, qui trône au centre de Grevenmacher depuis bientôt 100 ans, sont des points de repère. L’une des interactions les plus spectaculaires entre les entrepreneurs et le territoire est sans nul doute la réhabilitation du Grund sous la houlette de Georges Lentz, dès le milieu des années 1970. Même si la Brasserie ne se situe plus sur les bords de l’Alzette, la maison familiale y demeure et l’entrepreneur a œuvré pour transformer un quartier délaissé en lieu d’exception, prisé par les touristes comme par les résidents.</p> <h2>Ancrage territorial et respect des lieux</h2> <p>Le respect du territoire est un pilier de l’identité luxembourgeoise, en ce qu’il constitue le centre d’expansion d’une activité économique qui rayonne au-delà de ses frontières. Ce sol sur lequel se fondent les activités économiques est également historique. Il est frappant de voir à quel point les lieux sont habités de souvenirs, certes, mais surtout d’intentions, d’ambitions, d’espoirs et d’affection. C’est ainsi que les Voyages Emile Weber, par exemple, se sont installés en 2009 à l’endroit même où les ancêtres de la famille exploitaient leur verger. Ils en ont fait une zone d’activité économique qui respecte les alentours, ses paysages et son identité. Le bâtiment s’intègre dans la nature du lieu : des matériaux à la dynamique écologique, tout est fait pour croître sans bouleverser.</p> <h2>Des entreprises qui portent le Luxembourg vers l’international</h2> <p>La conscience de l’étroitesse du marché national pousse certaines entreprises à étendre petit à petit leur terrain d’exercice au-delà des frontières du Grand-Duché. La Grande Région boit de la Bofferding, et les fruits et légumes Grosbusch trouvent un nouveau marché du côté de la Sarre. Les vins de Bernard-Massard se vendent en Belgique, en France et en Allemagne mais également au Canada et en Finlande. Comme l’indique Charles Krombach de l’entreprise Heintz van Landewyck : « Toute notre histoire est conditionnée par la politique du pays et de l’Europe. Vu l’exiguïté du territoire et le petit potentiel du marché intérieur, nous devons regarder ce qui se passe plus loin. » Ce mouvement d’expansion est volontiers associé à la curiosité des nouvelles générations. Faisant de plus en plus l’expérience du monde, la « next gen » imagine volontiers son avenir depuis le Luxembourg vers l’extérieur.</p> <h2>Histoires de familles</h2> <p>La Banque de Luxembourg et la maison d’édition Maison Moderne ont publié un livre retraçant l’histoire de dix entreprises familiales luxembourgeoises. La lecture de ces récits donne à voir combien l’histoire du pays a influencé le devenir de ces entreprises, et de quelle façon elles ont façonné, comme tant d’autres, la vie et le devenir du Grand-Duché.<br /> Disponible en librairie et en ligne sur <a href="http://eshop.maisonmoderne.lu">eshop.maisonmoderne.lu</a></p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL6kWjOArsJjmBYqGhKqK5Ugn6gzQYLX4D&amp;index=0&amp;hl=fr_FR&amp;rel=0" width="560"></iframe></div> <h2>Pour en savoir plus, contactez</h2> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/C+SunnenBLLportrait.jpg-vignette/0deee9a7-5f3b-42e2-917a-bda1266bddc6?t=1548169731057" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Charles Sunnen</div> <div class="contact_person_title">Conseiller Entreprises et&nbsp;Next Gen</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243061">(+352) 49 924 3061</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=305&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE Blog blnews Blog blnews https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/nouveautes-fiscales-belges-quels-impacts-pour-votre-declaration-fiscale- Déclaration fiscale belge : exonération partielle du précompte mobilier sur dividendes https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/nouveautes-fiscales-belges-quels-impacts-pour-votre-declaration-fiscale- Tue, 04 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/taxes-BE-precompte-mobilier+%282%29.jpg/820129ab-7ee1-4906-bc46-38eea226852f?t=1561038430529"/><br/> Le législateur belge a instauré l'exonération d'une première tranche de 640 euros sur certains dividendes. Quels dividendes sont concernés par cette exonération ? Qui peut bénéficier de cette exonération et comment obtenir l'avantage fiscal ? Et quelles autres nouveautés fiscales impactent votre déclaration fiscale 2019 (taxes sur les comptes-titres, etc.) ?<br/> <h2>Récupération du précompte mobilier afférent à la première tranche de 640 euros de dividendes ordinaires d'actions ou parts</h2> <p>La loi-programme du 25 décembre 2017 intègre toute une série de mesures destinées à soutenir l'économie réelle, notamment en stimulant les investissements directs en actions. À cet effet, le législateur belge a instauré l'exonération d'une première tranche de 640 euros sur les dividendes ordinaires versés par des sociétés belges ou étrangères.</p> <h2>Quels sont contribuables pouvant bénéficier de cette exonération&nbsp;?</h2> <p>Tout contribuable assujetti à l'impôt des personnes physiques en Belgique est éligible.</p> <h2>Quels sont les dividendes concernés&nbsp;?</h2> <p><strong>Sont inclus</strong></p> <p>L'exonération ne porte que sur les dividendes ordinaires provenant d'actions de sociétés belges ou étrangères, en incluant les dividendes versés par les sociétés immobilières réglementées (SIR).</p> <p><strong>Sont exclus</strong></p> <ul> <li>Les remboursements du capital social, de la prime d'émission, de certificats d'actions ou de parts bénéficiaires ainsi que les boni de liquidation ou de rachat, qui, d'un point de vue fiscal, sont assimilés à des dividendes, ne sont pas considérés comme des dividendes ordinaires et ne peuvent pas bénéficier de cette exonération.</li> <li>Les dividendes versés par les organismes de placement collectif telle une SICAV ou encore les dividendes par l'intermédiaire d'un fonds commun de placement sont également exclus du bénéfice de l'avantage fiscal.</li> <li>Les dividendes versés par ou perçus par l'intermédiaire d'une construction juridique (et donc imposable par transparence dans le chef de l'investisseur en application de la taxe caïman) ne rentre pas non plus dans le champ d'application de cette exemption.</li> </ul> <h2>Quel est le montant de l'avantage fiscal&nbsp;?</h2> <p>Pour les revenus de l'année 2018 (exercice d'imposition 2019), la tranche exemptée d'impôt est limitée à 640 euros par contribuable et par an. Si on tient compte qu'un dividende est normalement assujetti à un précompte mobilier calculé au taux de 30 %, cela correspond à un gain fiscal effectif de <strong>192 euros par an et par contribuable</strong>.</p> <p>Le montant de l'avantage fiscal vaut pour chaque contribuable. Dans le chef d'un couple détenant ensemble des investissements directs en actions, chaque partenaire sera éligible à une exonération sur la première tranche de 640 euros de dividendes ordinaires, représentant donc ainsi une économie fiscale de <strong>384 euros au niveau du couple</strong>.&nbsp;</p> <p>Pour l'année 2019 (exercice d'imposition 2020), la tranche exonérée sera portée à 800 euros, ce qui représente un avantage fiscal de 240 euros par an et par contribuable.</p> <h2>Comment récupérer cette taxe&nbsp;? Quelles autres nouveautés fiscales impactent votre déclaration fiscale belge 2019&nbsp;?</h2> <p>Plus de détails dans la brochure explicative ci-jointe&nbsp; :</p> <div class="ligneSeparation only-lu only-de only-autres only-europe"> <div> <div class="linkto pdf"><a class="download-document" href="/BLPortlets-portlet/bankServlet/GedGetFileServiceSvt/pdf/Notice%20sur%20la%20récupération%20du%20précompte%20mobilier%20belge%20-%20FR%20-%2004.06.2019.pdf?docname=Notice+sur+la+récupération+du+précompte+mobilier+belge&amp;lang=FR&amp;typeRequest=getFileFast&amp;documentId=305858381115A164122B771B5112292199348604F899B243426569A69B0380248CB5C8B1CE6866CAFB31234B8D72CDC7C6CD1FB3E939166B37E0FC8B22549F33C1755B849FE7B80B81284E9A5DC25264&amp;wmDocName=&amp;format=pdf" target="_blank"> <div class="linkto_container"> <div class="linkto_title">Notice sur la récupération du précompte mobilier belge</div> </div> </a></div> </div> </div> <div class="ligneSeparation only-be"> <div>&nbsp;&nbsp; <div class="linkto pdf"><a class="download-document" href="/BLPortlets-portlet/bankServlet/GedGetFileServiceSvt/pdf/Notice%20sur%20la%20récupération%20du%20précompte%20mobilier%20belge%20-%20FR%20-%2017.06.2019.pdf?docname=Notice+sur+la+récupération+du+précompte+mobilier+belge&amp;lang=FR&amp;typeRequest=getFileFast&amp;documentId=1D3824A0441FB1CB2869FDCF30ADFFE006F1AE00BB13D5E11C33D5CAC133C83D57CC5AF9672AB215E173D5F72B92C3D917B245A2B24E4BD7DDDD0CDEACB4A3740DA2FE26F186A166E4B95181BBCF332E&amp;wmDocName=&amp;format=pdf" target="_blank"> <div class="linkto_container"> <div class="linkto_title">Notice sur la récupération du précompte mobilier belge</div> </div> </a></div> </div> </div> <p>Nos conseillers, entourés de nos experts en ingénierie patrimoniale, sont à vos côtés pour évaluer et aborder les impacts des nouveautés fiscales sur votre situation personnelle.</p> <p><strong>Contactez votre conseiller de banque privée.</strong></p> Transmission Transmission Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/obligations-des-pays-emergents-un-choix-risque-par-nature-ou-un-moyen-de-diversifier-son-portefeuille- Obligations des pays émergents : un choix risqué par nature ou un moyen de diversifier son portefeuille ? Gina Kogelschatz Gina Kogelschatz https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/obligations-des-pays-emergents-un-choix-risque-par-nature-ou-un-moyen-de-diversifier-son-portefeuille- Fri, 07 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Emerging-Markets.jpg/5e6c2917-c222-4f06-8d9b-b3567c9aa4e5?t=1558946268403"/><br/> Selon une idée largement répandue, les obligations d'entreprises issues des marchés émergents sont synonymes de risques plus élevés pour les investisseurs. Un certain nombre préfère de fait investir dans leur pays de résidence ou à proximité, comme l'a déclaré Warren Buffett dans un entretien au Financial Times [1].<br/> <h2>Pays développés contre marchés émergents</h2> <p>Il est vrai que les marchés développés d'Amérique du Nord, d'Europe occidentale et du Japon offrent des infrastructures plus stables : ce sont des états de droit, qui disposent de systèmes de réglementations bien établis, avec notamment un régime de droit de la concurrence, des lois régissant l'insolvabilité des entreprises et la surveillance des comportements financiers. Il est assez normal que les investisseurs doutent de la fiabilité des émetteurs obligataires privés opérant sur les marchés émergents (Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique, Europe centrale et orientale et Asie hors Japon).</p> <h2>Un match moins déséquilibré qu'il n'y parait</h2> <p>La capacité de ces entreprises à honorer leur dette s'avère toutefois supérieure à ce que l'on pourrait attendre. Au cours des deux dernières années, le taux de défaut dans les pays émergents est resté inférieur à celui des États-Unis : le taux de défaut des émetteurs d'obligations à haut rendement (HY) était de 1,87 % aux États-Unis fin 2018, alors qu'il s'est maintenu à 1,6 % dans l'ensemble des pays émergents sur la même période [2]. Au Moyen-Orient et en Afrique, il est même passé en dessous de la moyenne, à moins de 0,1 %. Cette tendance s'est poursuivie au premier trimestre 2019, avec un taux de défaut extrêmement faible, de 0,5 %, pour les émetteurs d'obligations corporate spéculatives des marchés émergents [3]. C'est aux États-Unis qu'ont été enregistrés les plus gros défauts de paiement en volume. Pour n'en citer que quelques-uns, Toys"R"Us, iHeartCommunications et Sears Holding se sont placées sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites. Ce phénomène s'explique par le fait que 64,6 % de la dette corporate mondiale se compose d'obligations et de prêts à effet de levier émis par des entreprises américaines [4]. Plus de 45 % du PIB américain comprend des obligations corporate émises par des entreprises n'appartenant pas au secteur financier [5]. Selon un rapport publié par l'institut de recherches BCA Research [6], le taux de croissance de la dette corporate s'est révélé le plus élevé aux États-Unis en 2018, ce qui pourrait poser des risques importants pour l'économie. La dégradation des indicateurs des fondamentaux des entreprises et des prises de risques financiers reflète des mouvements de fin de cycle et un refus de s'engager dans des dépenses d'investissement de long terme [7].</p> <h2>Les entreprises émergentes peuvent prouver leur qualité grâce à leurs fondamentaux</h2> <p>Les obligations corporate émises par les entreprises des marchés émergents ne sont pas fondamentalement plus risquées que celles émises par leurs concurrentes des pays développés. Le lien étroit existant entre la note de crédit souverain et la note de crédit d'une entreprise installée dans ce pays conduit toutefois à se poser la question suivante : pourquoi les notes de crédit des entreprises des marchés émergents fluctuent-elles davantage que celles de leurs paires des marchés développés ? La réponse est simple. Les notes des entreprises varient en fonction de la note de crédit souverain de leur pays de domiciliation. Cette dernière détermine même l'ampleur d'une révision à la hausse ou à la baisse de cette note. Par exemple, la note de plus de cinq émetteurs corporate turcs a été dégradée à BB- dans le sillage de la révision à la baisse de la note de crédit souverain de la Turquie. Certains émetteurs reçoivent néanmoins une note supérieure à celle attribuée à leur pays. C'est le cas d'Emirates Telecommunications Group, noté AA- par S&amp;P [8] (Aa3 par Moody's), soit plus que la note de crédit souverain des Émirats arabes unis. Cette évaluation positive du crédit se fonde principalement sur les données financières excellentes du groupe, en particulier un faible ratio d'endettement, et un bilan couvrant largement les intérêts et enregistrant une trésorerie abondante. Le groupe présente aussi l'avantage compétitif de dégager des cash-flows dans plusieurs des pays où il intervient en plus de son pays d'origine, à savoir le Maroc, l'Égypte, le Pakistan et la région d'Afrique centrale. Cela prouve qu'une entreprise opérant dans les pays émergents peut afficher une situation financière aussi solide qu'un de ses concurrents des marchés développés.</p> <h2>L'inconvénient des obligations des marchés émergents : des spreads plus élevés</h2> <p>Toute médaille a son revers. Pour acheter des obligations émises par des entreprises dont la société mère se trouve dans un pays émergent, les investisseurs doivent accepter des spreads de crédit plus élevés. Les « credit spreads » représentant l'écart observé entre le taux d'une obligation à risque faible et le taux d'une obligation d'entreprise. Un grand écart (ou spread) signifie plus de risques de crédit mais également un rendement plus élevé pour l'obligation concernée. D'après un rapport publié par le département de recherche crédit de J.P. Morgan [9], les obligations corporate notées A issues des marchés émergents présentent en général des spreads supérieurs de 29 à 50 points de base à ceux des obligations équivalentes émises aux États-Unis, toutes choses étant égales par ailleurs (pari-passu). Cette constatation peut provenir du fait que les marchés financiers prennent en compte la question de la liquidité des marchés émergents dans leur valorisation. Par ailleurs, plus la note de crédit est élevée, plus l'écart par rapport aux valeurs sectorielles d'un même panier de notations est étroit. Ceci explique le niveau élevé des spreads des obligations à haut rendement émises par les entreprises des marchés émergents. Le pays de domiciliation de la société mère joue aussi un rôle. Par exemple, les entreprises russes affichant la note la plus basse pour leurs obligations investment grade, BBB-, enregistrent les spreads les plus importants, supérieurs de 95 à 106 points de base à ceux des émetteurs américains du même secteur. Le spread tient en effet compte des risques de contrepartie mais aussi des risques géopolitiques, tel que l'impact des sanctions américaines sur l'économie russe. Enfin, dans certains secteurs, comme les services bancaires et financiers, les émetteurs des pays émergents affichent des spreads plus élevés (de plus de 100 points de base) que leurs concurrents américains de notation équivalente.</p> <p>En conclusion, il s'avère assez peu fondé de penser que les obligations corporate des marchés émergents ne représentent pas une classe d'actifs sûre. Une évaluation de crédit exhaustive de ces marchés peut améliorer la diversification d'un portefeuille d'investissements.</p> <p>&nbsp;<br /> [1] The Financial Times, Weekend Long Reads, 25/04/2019<br /> <a href="https://www.ft.com/content/40b9b356-661e-11e9-a79d-04f350474d62">https://www.ft.com/content/40b9b356-661e-11e9-a79d-04f350474d62</a><br /> <br /> [2] J.P. Morgan Credit Research, EM Corporate Default Monitor, 04/04/2019 <a href="https://markets.jpmorgan.com/#research.publication_page&amp;publicationId=9001430">https://markets.jpmorgan.com/#research.publication_page&amp;publicationId=9001430</a><br /> <br /> [3] S&amp;P Capital IQ, S&amp;P Global Ratings, Credit Trends Report, 15/04/2019<br /> <a href="https://www.capitaliq.com/CIQDotNet/CreditResearch/SPResearch.aspx?&amp;DocumentId=41385845&amp;From=SNP">https://www.capitaliq.com/CIQDotNet/CreditResearch/SPResearch.aspx?&amp;DocumentId=41385845&amp;From=SNP</a><br /> <br /> [4] J.P. Morgan Credit Research, Default Monitor, 02/01/2019<br /> <br /> [5] BCA Research, Special Report on the risk from U.S. Corporate Debt : Theory and Evidence by Ryan Swift, 23/04/2019<br /> <br /> [6] idem<br /> <br /> [7] The Financial Times, Corporate America is failing to invest, Gillian Tett, 11/04/2019<br /> <a href="https://www.ft.com/content/960ec8ec-5c36-11e9-9dde-7aedca0a081a">https://www.ft.com/content/960ec8ec-5c36-11e9-9dde-7aedca0a081a</a><br /> <br /> [8] S&amp;P credit rating report, Emirates Telecommunications Group Company, 11/06/2018<br /> <br /> [9] EM vs. US HG Relative Value Report, 22/04/19, by Eric Beinstein &amp; Yang-Myung Hong <a href="https://markets.jpmorgan.com/#research.article_page&amp;action=latest&amp;publicationId=9000908">https://markets.jpmorgan.com/#research.article_page&amp;action=latest&amp;publicationId=9000908</a></p> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/gerer-son-patrimoine-les-10-regles-d-or Gérer son patrimoine : les 10 règles d’or https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/gerer-son-patrimoine-les-10-regles-d-or Wed, 22 May 2019 10:09:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/regel-or.jpg/abcaebee-30a8-4dea-a5d3-55e7d6ee4c24?t=1558705691243"/><br/> Pour une gestion performante de son patrimoine à long terme, il convient de respecter certains principes intangibles. La Banque de Luxembourg vous invite à découvrir les 10 règles d’or qu’il faut garder en tête pour faire face sereinement à la complexité des marchés.<br/> <h3>1/ Définir son profil d’investisseur</h3> <p>Pour définir ce profil, il convient d’abord de distinguer votre capacité à prendre du risque de votre volonté de prendre du risque.<br /> Cette dernière relève de la perception individuelle, du degré général d’aversion au risque de chacun. La capacité à prendre des risques dépend en revanche de trois critères liés à votre situation: votre horizon d’investissement (le facteur temps), mais aussi votre surface patrimoniale, ainsi que les dépenses futures liées à vos projets.</p> <h3>2/ Construire un portefeuille diversifié adapté à son profil de risque</h3> <p>Diversifier son portefeuille permet de réduire le risque porté par l’ensemble du portefeuille. La diversification peut être géographique ou encore par classe d’actifs (actions, obligations,…). Un portefeuille bien diversifié résiste mieux aux périodes de crise qu’un portefeuille investi en une seule catégorie d’actifs.</p> <h3>3/ Adapter son portefeuille à chaque grande étape de sa vie</h3> <p>Il faut adapter la composition de vos avoirs à votre situation de vie. Mieux vaut par exemple ne pas investir en actions le montant servant à financer dans un an l’acquisition de votre maison. En revanche, une forte exposition aux actions est appropriée si vous avez la vie devant vous.</p> <h3>4/ Investir à long terme</h3> <p>Investir à long terme lisse les aléas du marché et limite les effets de crises qui restent inévitables.</p> <h3>5/ Rester investi plutôt que d’essayer d’anticiper le marché</h3> <p>Les anticipations du marché sont très aléatoires. Solder ses positions en anticipant un repli du marché, c’est aussi risquer de perdre le bénéfice d’une future appréciation des cours ou manquer le moment de revenir sur le marché. Rester investi, c’est aussi continuer à bénéficier de la puissance du réinvestissement des dividendes.</p> <h3>6/ Investir&nbsp;régulièrement</h3> <p>C’est la seule bonne façon de se constituer un patrimoine sur le long terme, dans les phases de hausse comme de baisses, ce qui permet d’avoir un prix d’achat moyen.</p> <h3>7/ Maîtriser ses émotions</h3> <p>Les émotions sont le meilleur ennemi de l’investisseur, qui peut se sentir obligé d’agir dans des situations inconfortables ou inattendues.</p> <h3>8/ Avoir des attentes de rendement raisonnables</h3> <p>Les attentes de rendement doivent ainsi être mesurées, en ayant à l’esprit que les années de rendements supérieurs à la moyenne peuvent être suivies d’exercices négatifs.</p> <h3>9/ Se méfier des effets de mode et des valeurs à succès</h3> <p>Suivre la mode et investir dans les valeurs à succès, c’est le meilleur moyen de s’exposer à un risque de perte définitive en capital.</p> <h3>10/ Comprendre ses investissements</h3> <p>Il est essentiel d’investir dans des solutions que l’on comprend et d’éviter des produits trop complexes. Ces actifs doivent être de qualité car, même s’ils peuvent connaître une perte temporaire, ils ne feront pas défaut à terme. De plus, il ne faut pas les surpayer, car le prix payé détermine le rendement futur de tout investissement.<br /> &nbsp;</p> <form action="/fr/bank/bl/approche-d-investissement" method="get"><button class="btn style3 plus">Pour en savoir plus sur notre approche d’investissement</button></form> <!-- CONTACT LANGUE FRANCAISE --> <h2>Je vous propose un accompagnement personnalisé</h2> <div class="contact only-lu"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/A+MurrellBLLportrait.jpg-vignette/387f8505-34a8-4fb7-9fd7-93e290ac783f?t=1548169718267" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Angela Murrell</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243752">(+352) 49 924 3752</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-be"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339709/Calque+9BLBEportrait.jpg-vignette/d8ae4894-b0c4-4ba4-a7f6-df9c03ca94ca?t=1548169953790" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Amélie Schreiber</div> <div class="contact_person_title">Senior Private Banker</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+32(0)26634554">+32 (0) 2 663 45 54</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-de"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/388945/P+HebeischDE_portrait_.jpg-vignette/5cf26a50-62f9-4c84-bdab-0406bb1d1327?t=1548666937640" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Patricia HEBISCH</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352)499243744">(+352) 49 924 3744</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-europe"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/A+da+Silva+BarbosaBLLportrait.jpg-vignette/0016de49-99d4-4018-98be-a0cacb275223?t=1548169716057" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Abel Da Silva&nbsp;</div> <div class="contact_person_title">Conseiller Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243970">(+352) 49 924 3970</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-autres"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/M+da+Silva+OliveiraBLLportrait.jpg-vignette/a3dc09be-b63b-43f3-861b-8b66b8017619?t=1548169681380" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Marco oliveira</div> <div class="contact_person_title">Conseiller Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243386">(+352) 49 924 3386</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> Investir Investir Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quels-impacts-fiscaux-pour-les-residents-luxembourgeois- Patrimoine immobilier en France : quels impacts avec la nouvelle convention fiscale franco-luxembourgeoise ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quels-impacts-fiscaux-pour-les-residents-luxembourgeois- Tue, 18 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/IFI_1/d330d699-815e-4dba-b724-dc13c73b0619?t=1558423742073"/><br/> Vous êtes résident luxembourgeois et disposez d'un patrimoine immobilier en France (résidence secondaire, investissements locatifs, terrains, etc.). Avec l'introduction de l'impôt sur la fortune immobilière (depuis le 1er janvier 2018) et la nouvelle convention franco-luxembourgeoise (vraisemblablement en vigueur à compter du 1er janvier 2020), quels sont les impacts pour vous ?<br/> <h2>Imposition dans le pays où se trouve le bien immobilier</h2> <p>Même si elle n'a pas encore été ratifiée par le Luxembourg (situation à mai 2019), il est probable que la nouvelle convention franco-luxembourgeoise soit en vigueur à compter du 1er janvier 2020.</p> <p>L'article 21 de la convention prévoit que la fortune constituée par des biens immobiliers est imposable dans l'État du lieu de situation de ces biens.</p> <ul> <li>Les biens détenus en France par un résident fiscal luxembourgeois sont donc imposables en France.</li> <li>Les autres éléments de la fortune privée sont quant à eux imposables dans le pays de résidence de leur propriétaire. Un portefeuille-titres composé de valeurs françaises détenu par un résident luxembourgeois&nbsp;serait donc imposable au Luxembourg où l'impôt sur la fortune pour les personnes physiques n'est plus en vigueur.</li> </ul> <div class="linked-article"><a href="/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quelles-sont-les-principales-regles-qui-regissent-cet-impot-"> <div class="linked-article-style1"> <div class="linked-article-wrapper"> <div class="linked-article-arrow">&nbsp;</div> <div class="linked-article-content"> <div class="linked-article-title">Impôt sur la fortune immobilière (IFI)</div> <div class="linked-article-text">Quelles sont les principales règles qui régissent cet impôt ?</div> </div> </div> <div class="linked-article-image square"><img src="/documents/19605/301498/vignette-IFI_2/ce37ff55-1758-442c-87ad-71253325e62a?t=1558424945983" /></div> </div> </a></div> <h2>Imposition des parts de sociétés, notamment les SCI</h2> <p>La convention franco-luxembourgeoise ne vise pas spécifiquement le cas des « parts de sociétés » : différentes interprétations sont donc envisageables. Nous aborderons ici la Société Civile Immobilière (SCI). Les autres types de sociétés peuvent également être&nbsp;appréhendés de la même manière (SA, SARL, etc.).</p> <ol style="margin-top: 15px;"> <li>Une première interprétation consiste à considérer que <strong>les parts de SCI sont des biens meubles</strong> et non immeubles. En effet, les parts de SCI ne sont pas, en elles-mêmes, des immeubles puisque ce n'est que la proportion de biens ou droits immobiliers détenue par la SCI qui est imposée.</li> <li>Une seconde interprétation prend en considération le <strong>régime fiscal de la société</strong> : la <strong>transparence fiscale</strong><sup>1 </sup> (signifiant qu'une telle SCI ne dispose pas de personnalité fiscale distincte de ses membres) ou la <strong>translucidité fiscale</strong> (signifiant qu'une telle SCI, bien que non soumise à l'impôt des sociétés, ne répond pas aux conditions de la transparence fiscale). Dans le cas de la <strong>société transparente</strong> : on considérerait&nbsp;l'immeuble : il y aurait donc <strong>imposition du résident luxembourgeois</strong> pour l'immobilier français détenu via SCI. Avec une SCI <strong>translucide</strong>, on considèrerait les parts : la France ne disposerait donc <strong>pas de droit d'imposition</strong>.</li> <li>Enfin, une dernière interprétation consiste à considérer que <strong>les parts de SCI sont fiscalement des immeubles</strong> (à hauteur de la fraction de leur valeur représentative des immeubles détenus) et en conséquence, sont imposables dans l'État du lieu de situation desdits immeubles. Sur cette base, un <strong>résident luxembourgeois</strong> serait <strong>redevable de l'IFI</strong> sur sa&nbsp;fortune immobilière<sup>2&nbsp; </sup>détenue en France&nbsp;via une SCI. Ce point de vue fait notamment écho à une réserve que la France a émise dans la convention-modèle OCDE 2017 qui a servi de base à cette nouvelle convention franco-luxembourgeoise. La France a ainsi précisé qu'elle souhaitait que les parts de société à prépondérance immobilière ne soient pas considérées comme un autre élément de la fortune privée (et donc par extension, qu'elles soient appréhendées comme de l'immobilier). Il n'est pas aisé de définir la portée de cette réserve dans la mesure où, notamment, la notion de prépondérance immobilière (plus de 50 % de l'actif de la société est immobilier) est non pertinente pour l'impôt sur la fortune immobilière&nbsp;<sup>2 </sup>(où l'on considère la proportion en immobilier quelle qu'elle soit).</li> </ol> <h2>Comment évaluer les impacts de ces nouveautés fiscales sur votre situation personnelle ?</h2> <p>Parmi ces trois interprétations de la convention franco-luxembourgeoise, laquelle privilégier ? Deux options et approches sont envisageables :</p> <ul> <li>Demander un rescrit à l'administration fiscale qui vous apportera ainsi son interprétation sur l'application des règles liée à votre situation personnelle. Il n'est pas impossible que l'Administration penche en faveur de la dernière interprétation.</li> <li>S'assurer que la question ne se posera pas (à savoir moins de 1,3 million d'euros d'actifs immobiliers nets) en profitant des dispositions de droit interne français.</li> </ul> <p><em>Article co-signé par Anne-Lise Grandjean, spécialiste en fiscalité luxembourgeoise et Romain Biron, spécialiste en fiscalité française.</em></p> <p>&nbsp;</p> <h3>Vous souhaitez davantage d'informations ?</h3> <p>Nos conseillers, entourés d'experts en ingénierie patrimoniale, sont à vos côtés pour évaluer les impacts sur votre situation personnelle.</p> <div class="contact" style="margin: 0px !important;"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/19605/43117/Regis-Hamon-portrait.jpg/3482e8cb-d809-4bbe-bf69-ab689a08200a?t=1559822118753" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Régis Hamon</div> <div class="contact_person_title" data-lorem="3-4w">Conseiller&nbsp;Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243330">(+352) 49 924 3330</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> <!--item end--></div> </div> <p><span style="font-size: 14px;"><sup>1 </sup> Article 1655 ter du Code général des impôts<br /> <sup>2 </sup> L'impôt sur la fortune immobilière (« IFI ») vise les résidents français disposant d'un patrimoine immobilier excédant 1,3 million d'euros net et les non résidents français disposant d'un patrimoine immobilier « en France » excédant 1,3 million d'euros net (sous réserve des conventions préventives de la double imposition).</span></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Immobilier Immobilier Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quelles-sont-les-principales-regles-qui-regissent-cet-impot- Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : quelles sont les principales règles qui régissent cet impôt ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quelles-sont-les-principales-regles-qui-regissent-cet-impot- Tue, 18 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/IFI_2/ad24eb81-331f-4877-8806-bbddd6d61735?t=1558424944390"/><br/> En France, depuis le 1er janvier 2018, l'impôt sur la fortune immobilière « IFI » remplace l'impôt de solidarité sur la fortune « ISF ». Qui est assujetti à cet impôt ? Quels biens sont pris en compte ? Quels types de dettes sont déductibles ? Revenons sur les principales règles qui régissent cet impôt.<br/> <h2>Patrimoine immobilier</h2> <p>L'impôt sur la fortune immobilière « IFI » vise les résidents français disposant d'un patrimoine immobilier excédant 1,3 million d'euros net, limitant l'imposition annuelle du patrimoine à la seule sphère de l'immobilier. Sous certaines conditions, un résident luxembourgeois peut aussi être soumis à l'IFI sur les biens immobiliers dont il dispose en France. L'IFI vise en effet également les non-résidents français disposant d'un patrimoine immobilier en France excédant 1,3 million d'euros net. Ceci ne constitue pas une réelle nouveauté car au temps de l'ISF, un résident luxembourgeois pouvait être déjà amené à régler annuellement un impôt assis exclusivement sur ses biens immobiliers en France.</p> <div class="linked-article"><a href="/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/impot-sur-la-fortune-immobiliere-ifi-quels-impacts-fiscaux-pour-les-residents-luxembourgeois-"> <div class="linked-article-style1"> <div class="linked-article-wrapper"> <div class="linked-article-arrow">&nbsp;</div> <div class="linked-article-content"> <div class="linked-article-title">Patrimoine immobilier en France</div> <div class="linked-article-text">Quels impacts avec la nouvelle convention fiscale franco-luxembourgeoise ?</div> </div> </div> <div class="linked-article-image square"><img src="/documents/19605/301498/vignette-IFI_1/602c509c-2a6c-4cb8-bc28-722ac84fc929?t=1558423743807" /></div> </div> </a></div> <h2>Prise en compte du foyer fiscal</h2> <p>La convention franco-luxembourgeoise désigne l'Etat en droit d'imposer la taxation. Les règles d'imposition relèvent quant à elles du droit interne.</p> <p>L'IFI s'apprécie au niveau du foyer fiscal : cela signifie que les biens du couple (y compris simples concubins) et leurs enfants doivent être additionnés. Pour des résidents luxembourgeois, seuls les biens situés en France sont à considérer.</p> <h2>Types de bien&nbsp;imposable</h2> <p>Le seuil déclencheur de l'assujettissement à la taxe est fixé à 1,&nbsp;3 million d'euros d'actifs immobiliers nets au 1er janvier.</p> <p>Sont pris en compte dans la base de calcul&nbsp;:</p> <ul> <li>Les biens immeubles (appartement, immeubles, maisons, terrains, etc.) ;</li> <li>Certains droits immobiliers (dans le cas de l'usufruit, l'usufruitier est alors le seul redevable de l'IFI pour la valeur du bien en pleine propriété) ;</li> <li>Les titres de société (y compris détenus via un contrat d'assurance vie) pour la portion immobilière contenue (à quelques exceptions près telles que l'immobilier affecté à une activité opérationnelle ou les participations inférieures à 10 % dans des fonds d'investissement investis à moins de 20 % en immobilier).</li> </ul> <h2>Barème de l'IFI</h2> <p>L'impôt sur la fortune immobilière (IFI) est calculé en appliquant un barème progressif au patrimoine immobilier net imposable.</p> <table class="table-style1"> <thead> <tr> <th style="text-align: left;">Valeur nette taxable</th> <th style="text-align: left;">Taux applicable</th> </tr> </thead> <tbody> <tr> <td>Jusqu'à 800 000 euros</td> <td>0 %</td> </tr> <tr> <td>Entre 0,8 et 1,3 million d'euros inclus</td> <td>0,50 %</td> </tr> <tr> <td>Entre 1,3 et 2,57 millions d'euros inclus</td> <td>0,70 %</td> </tr> <tr> <td>Entre 2,57 et 5 millions d'euros inclus</td> <td>1 %</td> </tr> <tr> <td>Entre 5 et 10 millions d'euros inclus</td> <td>1,25 %</td> </tr> <tr> <td>Au-delà de 10 millions d'euros</td> <td>1,50 %</td> </tr> </tbody> </table> <h2>Calcul de la valeur nette immobilière et déductions possibles</h2> <p>La valeur nette immobilière s'obtient en soustrayant de la valeur brute immobilière (à savoir l'estimation de la valeur de marché du bien), les dettes affectées aux actifs imposables à l'IFI. Toutefois, la déductibilité des dettes est soumise à quelques règles :&nbsp;</p> <ul> <li>Les prêts in fine sont fiscalement amortis selon leur échéance, avec une limite de 20 ans (cette limite s'applique également au prêt sans terme). Un prêt in fine sur 10 ans ne sera plus déductible que pour moitié après cinq années.</li> <li>Les prêts finançant un patrimoine taxable supérieur à 5 millions d'euros ne sont déductibles qu'à hauteur de 50 % pour la part qui excède 60 % de la valeur du patrimoine. Un prêt de 8 millions d'euros finançant un immeuble d'une valeur de 10 millions d'euros est déductible à 100 % jusque 6 millions d'euros&nbsp;(60 % de la valeur du patrimoine).</li> </ul> <h2>Encadrement de la déduction de certaines dettes</h2> <ul> <li>Les prêts familiaux ne sont déductibles que s'ils présentent des conditions normales de prêt (date, durée, taux, etc.) ;</li> <li>Les prêts souscrits par une société dans le cadre de l'acquisition d'un bien appartenant à un associé ne sont pas déductible sauf si leur objectif n'est pas principalement fiscal ;</li> <li>Les comptes-courants associés d'une société créés postérieurement à 2018 (ceux-ci n'étaient pas déductibles pour les non-résidents à l'époque de l'ISF) sauf si leur objectif n'est pas principalement fiscal ;</li> <li>Les prêts souscrits auprès d'une société contrôlée par l'associé d'une entité sauf si leur objectif n'est pas principalement fiscal ;</li> <li>Les prêts souscrits auprès d'un membre de la famille de l'associé d'une entité sauf s'ils présentent des conditions normales de prêt (date, durée, taux, etc.).</li> </ul> <p><em>Article co-signé par Anne-Lise Grandjean, spécialiste en fiscalité luxembourgeoise et Romain Biron, spécialiste en fiscalité française.</em></p> <p>&nbsp;</p> <h3>Vous souhaitez davantage d'informations ?</h3> <p>Nos conseillers, entourés d'experts en ingénierie patrimoniale, sont à vos côtés pour évaluer les impacts sur votre situation personnelle.</p> <div class="contact" style="margin: 0px !important;"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/10184/357465/Peggy+DamgeBL_Portait.jpg-vignette/238a26f4-c831-4e30-8e9f-099e522f6f6b?t=1553766982177" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">PEGGY DAMGÉ</div> <div class="contact_person_title" data-lorem="3-4w">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243726">(+352) 49 924 3726</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> <!--item end--></div> </div> MASQUER:BE MASQUER:BE Immobilier Immobilier https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/tordre-le-cou-aux-idees-recues-sur-la-gestion- Gestion sous mandat : tordre le cou aux idées reçues https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/tordre-le-cou-aux-idees-recues-sur-la-gestion- Fri, 14 Dec 2018 16:21:00 +0100 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Idees+recues+question.png/84a2b3e0-5a3d-4b80-87fd-60806f924948?t=1547216372593"/><br/> Si un nombre croissant de nos clients choisit de nous confier la gestion de leur portefeuille, d'autres sont d'avis que la gestion sous mandat est opaque, complexe, pas assez performante ou trop chère.<br/> <p>Découvrez en images les réponses apportées par nos conseillères et conseillers.</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/B4hHrGj4Obk" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/ehNJj2_vH7s" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/qbfD2IsQf6U" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/cYwnnSgZ2ww" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/2L17TTJMPl0" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/UsEws9Ajp_M" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/GAoPjCNYSPM" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="video-container"><iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" scrolling="no" src="https://www.youtube.com/embed/bIxSFFCJwqA" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <p>Nous confier la gestion de vos avoirs, c’est vous libérer des contraintes liées à la gestion de votre portefeuille au quotidien. C'est aussi bénéficier d’une stratégie d’investissement responsable qui a fait ses preuves.&nbsp;Cette approche vous permet d’avancer l’esprit serein dans la réalisation de vos projets.</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Pour en savoir plus sur la gestion sous mandat à la Banque de Luxembourg, découvrez l'interview de Damien Petit, Responsable Private Banking Investments.</b></p> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/iJR14bKtLmo" width="560"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/corporate/solutions-d-investissement" method="get"><button class="btn style3 plus">En savoir plus sur la gestion sous mandat</button></form> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/event/campagne-idees-contact-lu" method="get"><button class="btn style1">Contactez un conseiller</button></form> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Corporate Corporate Blog blnews Blog blnews nl_bl_2018_12 nl_bl_2018_12 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/academie-d-ete-2018-les-inscriptions-sont-ouvertes- Académie d'été 2019 : les inscriptions sont ouvertes https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/academie-d-ete-2018-les-inscriptions-sont-ouvertes- Wed, 05 Jun 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/FBJEP+retour/93274c49-2083-45ae-b41c-206be06032db?t=1546953140700"/><br/> Entrer ou non dans l'entreprise familiale ? Telle est la question que se posent les participants à ce programme, dédié aux jeunes en entreprises familiales. L'Académie est organisée par la Banque de Luxembourg du 27 au 30 août 2019 près de Namur. Les inscriptions sont désormais ouvertes.<br/> <div style="padding:56.25% 0 0 0;position:relative;"><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="" frameborder="0" src="https://player.vimeo.com/video/200837242?title=0&amp;byline=0&amp;portrait=0" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height:100%;"></iframe></div> <script src="https://player.vimeo.com/api/player.js"></script> <h2>À qui s'adresse cette académie ?</h2> <p>Aux filles et fils d’entrepreneurs familiaux luxembourgeois, belges et français, âgés de 18 à 30 ans, qui, à l'issue de leur scolarité, se posent la question de savoir s'ils souhaitent ou non un jour rejoindre l'entreprise familiale (et le rôle qu’ils pourraient y avoir).</p> <h2>Son objectif</h2> <p>Apprendre à se connaître ; à connaître l’entreprise ; à ce que travailler en famille veut dire ; comprendre pourquoi il est parfois difficile d’aborder le sujet de la relève… en confrontant ses interrogations et ses expériences à celles d’autres jeunes qui se posent les mêmes questions.</p> <h2>Quand et où se déroule le programme ?</h2> <p>Du 27 au 30 août 2019 au Château de la Poste, près de Namur (Belgique).</p> <h2>Comment y participer ?</h2> <p>Pour plus d'informations sur le programme et vous inscrire, contactez Charles Sunnen, Conseiller Entreprises et&nbsp;Next Gen.</p> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/C+SunnenBLLportrait.jpg-vignette/0deee9a7-5f3b-42e2-917a-bda1266bddc6?t=1548169731057" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Charles Sunnen</div> <div class="contact_person_title">Conseiller Entreprises et&nbsp;Next Gen</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243061">(+352) 49 924 3061</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=305&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <form action="http://www.bdl.lu/jeunes" class="only-lu only-de only-europe only-autres" method="get"><button class="btn style3 arrow">www.bdl.lu/jeunes</button></form> Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/nos-perspectives-des-marches-financiers-pour-le-2eme-trimestre-2019 Nos perspectives des marchés financiers pour le 2ème trimestre 2019 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/nos-perspectives-des-marches-financiers-pour-le-2eme-trimestre-2019 Thu, 23 May 2019 17:32:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/perspectives+2-2019.jpg/7c0543a7-f8fa-4af1-ad4c-52103fa158e6?t=1559723141376"/><br/> Tous les trimestres, nos spécialistes décryptent l’évolution de l’économie mondiale et des marchés financiers. Découvrez leur analyse pour le deuxième trimestre 2019.<br/> <h2>L'environnement macro-économique</h2> <ul> <li>L'affaiblissement des échanges internationaux pèse sur la croissance de l'économie mondiale.</li> <li>Le prochain mouvement de la Réserve fédérale américaine sera une baisse des taux d'intérêt.</li> <li>Des revendications profondément socialistes d'une classe moyenne se sentant délaissée par les pouvoirs publics constituent une source d'instabilité potentielle des deux côtés de l'Atlantique.</li> </ul> <h2>Les marchés financiers</h2> <ul> <li>Le principal événement derrière la remontée des cours boursiers sur le premier trimestre a été la volte-face de la banque centrale américaine.</li> <li>La divergence actuelle entre hausse des cours et révision à la baisse des estimations de résultats est particulièrement marquée.</li> <li>Le marché chinois devrait continuer à attirer des capitaux étrangers.</li> </ul> <p><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=45&amp;lang=fr">Commandez la publication Perspectives</a></p> <div id="blockIssuu"> <div class="issuuembed" data-configid="1106681/70102001">&nbsp;</div> <script type="text/javascript" src="https://e.issuu.com/embed.js" async="true"></script></div> <h2>Retrouvez Perspectives en podcast audio</h2> <iframe frameborder="0" height="470px" width="285px" src="https://widget.ausha.co/index.html?showId=yv3V7FWm45g1&color=%2372238e&v=2&display=vertical&playlist=true&podcastId=y0m43SW96GRD&height=470px&width=285px"></iframe> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/analyse-des-marches-financiers- Légère correction des marchés actions, quel positionnement pour les portefeuilles gérés ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/analyse-des-marches-financiers- Wed, 29 May 2019 08:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/damien-petit.jpg/92a972ef-3a32-4240-abe9-a8ad9c9ec4b4?t=1558709535940"/><br/> Le marché mondial des actions a perdu un peu plus de 3 % depuis le point haut atteint fin avril. Damien Petit, responsable Private Banking Investments à la Banque de Luxembourg livre son analyse et détaille les décisions de gestion prises récemment.<br/> <h2>Légère correction des marchés actions</h2> <p>Cette - légère - correction fait suite aux craintes d’une accentuation du conflit commercial Sino-Américain. Un accord entre les deux pays tarde en effet à se concrétiser, ce qui a incité l’administration Trump à annoncer un relèvement des droits de douanes de 10 % à 25 % sur 200 milliards de dollars de biens chinois. La réaction chinoise a été rapide, avec l’annonce de mesures de rétorsion portant sur un relèvement à 25 % des tarifs douaniers et qui concernent 60 milliards de biens américains dès juin.</p> <p>Les craintes de conséquences néfastes de ce conflit sur l’économie mondiale ont notamment entraîné :</p> <ul> <li>Une accentuation de la baisse des rendements des obligations souveraines de première qualité ;</li> <li>Un tassement des actifs risqués.</li> </ul> <p>Le léger repli de ces derniers n’étonne guère, le fort rebond des marchés ces 4 derniers mois étant largement attribuable à une complaisance importante des investisseurs vis-à-vis de ce conflit commercial. Ces derniers sont en outre convaincus du support implicite de la Banque centrale américaine en cas d’accès de faiblesse conjoncturelle. Les anticipations de relèvement de taux ont ainsi totalement disparu.</p> <h2>Positionnement prudent des portefeuilles gérés</h2> <p>La forte progression des marchés actions enregistrée au cours des quatre derniers mois – qui s’est accompagnée d’une nette revalorisation des actions – nous a incités à réduire l’exposition actions de nos portefeuilles gérés à trois reprises au cours de cette période. La réduction la plus récente a été réalisée mi-mai.</p> <p>Nous souhaitons maintenir un positionnement prudent en terme d’allocation d’actifs, c’est pourquoi nous sommes légèrement sous-pondérés au niveau de la poche actions dont les valorisations ne nous paraissent pas suffisamment attractives. Par ailleurs, s’il semble probable qu’un accord soit conclu in fine entre la Chine et les USA, le Président Trump, à la veille d’élections prévues en 2020, se doit de maintenir un environnement économique favorable. Nous ne pouvons cependant exclure des effets négatifs de ce conflit sur une économie mondiale toujours assez fragile. Toutefois, en cas de fort regain de volatilité, les liquidités détenues en portefeuille pourront être rapidement redéployées.</p> <h2>Les règles d’or de la gestion de votre patrimoine</h2> <p>La gestion d’un patrimoine nécessite des solutions individuelles et adaptées aux parcours de chacun, toutefois, il ne faut cependant jamais perdre de vue quelques principes d’investissement intangibles comme le fait d’adopter une approche long terme et de rester investi. Dans cet article, nous revenons sur les 10 grands principes pour réussir la gestion à long terme de son patrimoine.</p> <div class="linked-article"><a href="/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/gerer-son-patrimoine-les-10-regles-d-or"> <div class="linked-article-style1"> <div class="linked-article-wrapper"> <div class="linked-article-arrow">&nbsp;</div> <div class="linked-article-content"> <div class="linked-article-title">Gérer son patrimoine</div> <div class="linked-article-text">Les 10 règles d'or</div> </div> </div> <div class="linked-article-image square"><img src="/documents/19605/301498/vignette-regel-or.jpg/652032a4-4729-469a-9f2d-706079793ea8?t=1558705693917" /></div> </div> </a></div> <p><strong>Pour en savoir plus, contactez un conseiller.</strong></p> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-princesse-esmeralda-de-belgique-et-yann-arthus-bertrand-s-engagent-aupres-de-friendship-belgium La princesse Esméralda de Belgique et Yann Arthus Bertrand s’engagent auprès de Friendship Belgium https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/la-princesse-esmeralda-de-belgique-et-yann-arthus-bertrand-s-engagent-aupres-de-friendship-belgium Thu, 30 May 2019 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/friendship-BE-launch.jpg/cb15850b-2af0-409f-82f5-5f2a25de212e?t=1547216387073"/><br/> Fondée en 2002 au Bangladesh par Runa Khan, l’ONG Friendship œuvre dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l'adaptation au changement climatique, du développement économique durable et de la promotion des droits humains fondamentaux. La Banque de Luxembourg apporte son soutien à cette ONG depuis de nombreuses années.<br/> <p>Peu de temps après avoir démarré les activités de Friendship au Bangladesh – moyennant le lancement du premier bateau hôpital du pays – Runa Khan s’est rendue compte que si elle voulait continuer à centrer son action en fonction des besoins prioritaires qu’elle identifiait localement, sur le terrain, elle devait se rapprocher au plus près de ses donateurs et partenaires.</p> <p>17 ans après avoir fondé Friendship au Bangladesh, Runa a établi une plateforme en Europe à partir du Luxembourg et lancé récemment une antenne en Belgique afin éviter les longues chaines d’intermédiation qui diluent trop aisément les relations et les projets qui en résultent. Le lancement de Friendship en Belgique s’est déroulé en présence de S.A.R la Princesse Esméralda de Belgique et de Yann Arthus-Bertrand, deux personnalités dont l’engagement sincère est connu.</p> <h2>Découvrez Runa Khan et les valeurs portées par Friendship dans cette interview</h2> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/GSl-2wAbpnY" width="560"></iframe></div> <p>Auteure, journaliste féministe et environnementaliste, S.A.R la Princesse Esméralda de Belgique prend régulièrement la parole pour défendre la planète et les femmes et les hommes qui l'habitent. La rencontre de la Princesse avec Runa Kahn s’est faite il y a deux ans, par l’intermédiaire de Yann Arthus-Bertrand dont le film « Human » sorti en 2015 avait bouleversé la Princesse. Déjà membre du conseil d’administration de Friendship UK, elle a naturellement accepté de prendre la présidence de la nouvelle entité belge.</p> <h2>Découvrez l’engagement de la Princesse Esmeralda de Belgique auprès de Friendship</h2> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/6zMN18R_C1s" width="560"></iframe></div> <p>Yann Arthus-Bertrand quant à lui, est très lié à Friendship depuis déjà plus de dix ans. C'est ainsi que dans le cadre de la COP21, il a réalisé le film "Climate Change in Bangladesh" qui a été projeté à nouveau à l'occasion de la soirée de lancement de Friendship Belgium. Particulièrement engagé, Yann Arthus-Bertrand réalise des films sur des thèmes qui lui sont chers, notamment à travers sa fondation GoodPlanet, créée en 2005.</p> <h2>Découvrez le regard que Yann Arthus-Bertrand porte sur le monde à travers cette interview</h2> <div class="video-container"><iframe allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RaDetuqt-5E" width="560"></iframe></div> <p>Depuis 2008, la Banque de Luxembourg apporte un soutien à Friendship une aide financière mais aussi et surtout les compétences de nos collaborateurs sur des sujets aussi variés que la microfinance, l’organisation, l’informatique, la gestion de l'information ou la communication.</p> <form action="https://friendship.ngo/belgium/" method="get"><button class="btn style3 arrow">Découvrez les actions de Friendship</button></form> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/une-chaire-consacree-aux-entreprises-familiales-a-hec-liege Une Chaire consacrée aux entreprises familiales à HEC Liège https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/une-chaire-consacree-aux-entreprises-familiales-a-hec-liege Mon, 27 May 2019 16:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/HEC+Liege.png/d3b27fdd-1714-48a8-804c-fba7d5ae730f?t=1559059043607"/><br/> Une Chaire en Entreprise Familiales a été créée à HEC Liège en partenariat avec la Banque de Luxembourg. Les travaux de recherche académique étalés sur trois ans auront pour but de questionner le modèle de l'entreprise familiale et de répondre à la question de savoir jusqu'où ce modèle fait sens.<br/> <h2>Un modèle d'entreprise souvent érigé en exemple, mais peu étudié</h2> <p>Les entreprises familiales représentent plus de la majorité des entreprises dans le monde. Dans le paysage belge francophone, ce chiffre atteint même les 75 %. Le modèle des entreprises familiales est très souvent érigé en exemple – et à juste titre - pour leur contribution à la création de richesse et d'emplois, pour leur pérennité et leur bon sens, pour leur capacité d'adaptation et pour leur rôle social dans les territoires où elles sont implantées.</p> <p>Les entreprises familiales ont été moins étudiées, y compris parce qu'elles sont moins soumises aux obligations d'informations et qu'elles ont longtemps été plus discrètes, voire secrètes. Cependant, l'entreprise familiale est multiforme et son modèle ne doit pas nécessairement être considéré comme une fin en soi. À ce titre, la Banque de Luxembourg et HEC Liège ont souhaité interroger les limites de ce modèle, pour l'entreprise et pour la famille elle-même. C'est dans ce contexte que s'inscrit la création de la Chaire en Entreprises Familiales.</p> <h2>Un partenariat de trois ans autour d'un sujet d'intérêt commun</h2> <p>La Banque de Luxembourg accompagne les familles en entreprise dans la gestion de leur patrimoine, familial et professionnel, matériel et immatériel, surtout dès lors que ce dernier connaît des mouvements. Il peut s'agir de projets d'investissement, d'évolutions dans la détention de parts, de la vente de biens existants et bien entendu de la préparation de la succession. «&nbsp;Nous avons de tout temps soutenu l'entrepreneuriat familial au Luxembourg et en Belgique, car nous croyons en ce modèle unique, inspirant de par les valeurs qu'il porte, mais également complexe, de par l'imbrication étroite qui existe entre la vie de la famille et celle de l'entreprise&nbsp;» explique Philippe Depoorter, Membre du Comité Exécutif de la Banque de Luxembourg.</p> <p>À HEC Liège, École de gestion de l'Université de Liège, l'intérêt pour les entreprises familiales n'est pas nouveau&nbsp;: au cours de la dernière décennie, le Professeur Nathalie Crutzen a mené une série d'études sur ces questions en collaboration avec l'Institut de l'Entreprise Familiale et un cours spécifiquement dédié aux enjeux des entreprises familiales est proposé aux étudiants de Master depuis 2017.</p> <p>En contribuant au financement de la Chaire, la Banque de Luxembourg voit une opportunité d'approfondir scientifiquement un sujet pour lequel elle exprime un grand intérêt ainsi qu'une connaissance fine du vécu des entrepreneurs familiaux.&nbsp; Pour HEC Liège, cette nouvelle Chaire ouvre un champ académique peu préempté dans les autres universités, tout en s'adressant aux entrepreneurs actuels et aux potentiels futurs entrepreneurs qui poursuivent leur formation à HEC Liège.</p> <h2>Des enseignements concrets pour les entrepreneurs familiaux</h2> <p>Aux cours des trois prochaines années, la thématique de recherche générale de la Chaire&nbsp;consistera à questionner le modèle de l'entreprise familiale. La Chaire abordera entres autres les questions suivantes&nbsp;:</p> <ul> <li>Quels sont les effets du dogme de la croissance et du temps sur l'efficacité du modèle familial ?</li> <li>À quel prix le modèle familial est-il soutenable au cours de l'évolution de l'entreprise ?</li> <li>Quand précisément le modèle atteint-il ses limites ? Existe-t-il des symptômes ? Des invariants ?</li> <li>Quelle est la capacité – et/ou la résistance – de l'entreprise et de la famille à s'ouvrir ou à évoluer, notamment pour éviter les effets d'une forme de consanguinité ? À quel moment serait-ce nécessaire ?</li> <li>Quand la famille devient-elle un poids pour l'entreprise ? Et à l'inverse, quand l'entreprise menace-t-elle de détruire la famille ?</li> </ul> <p>Les « remèdes&nbsp;» et bonnes pratiques évalués par la Chaire seront très concrets, de manière à proposer des solutions tangibles aux entrepreneurs familiaux :</p> <ul> <li>Les Management Buy-Out (MBO) et les Leveraged Buy-Out (LBO) ;</li> <li>Les investisseurs passifs ou actifs de type fonds de private equity ;</li> <li>Les participations croisées, les partenariats ;</li> <li>Les fondations actionnaires ;</li> <li>L'entrée en bourse partielle ;</li> <li>etc.</li> </ul> <p>Pour mener à bien ces projets, une nouvelle chercheuse-doctorante, Raphaëlle Mattart, a été engagée à HEC Liège. Elle travaillera sous la supervision académique de Nathalie Crutzen, la Directrice de la Chaire. La Banque de Luxembourg fait partie du Comité de Pilotage de la Chaire, en la personne de Philippe Depoorter. Ce comité est chargé de définir les thèmes de recherche ainsi que le déroulé de l'étude doctorale. Des événements de sensibilisation à destination des entrepreneurs familiaux seront également organisés.</p> <p>&nbsp;</p> <p><em>De gauche à droite&nbsp;: Raphaëlle Mattart - HEC Liège, Philippe Depoorter - Banque de Luxembourg, Nathalie Crutzen - HEC Liège, Wilfried Nissen - HEC Liège, David Schmidt - Banque de Luxembourg Belgique</em></p> <hr /> <h2>Vous souhaitez plus d'information</h2> <div class="contact only-lu only-de only-europe only-autres"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/S+RodinBLLportrait.jpg-vignette/2e93d05b-b55d-495e-a163-5c16324ffe9a?t=1548169702650" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Stéphanie Rodin</div> <div class="contact_person_title">Responsable Relations Publiques&nbsp;</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+352) 49 924 3967">(+352) 49 924 3967</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=306&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> <div class="contact only-be"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339709/D+SchmidtBLBEportrait.jpg-vignette/9a0fa6fd-f054-4c96-922f-2e9127021763?t=1548169916353" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">David Schmidt</div> <div class="contact_person_title">Directeur de la Succursale de Belgique</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:(+32) 0 2 663 45 59">+32&nbsp;(0) 2 663 45 59</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=306&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/l-essentiel-de-la-banque-de-luxembourg-en-2018 L’essentiel de la Banque de Luxembourg en 2018 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/l-essentiel-de-la-banque-de-luxembourg-en-2018 Fri, 03 May 2019 14:25:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/overview2.jpg/25652bce-723a-4e6f-98dd-14c4eb254b02?t=1556886572167"/><br/> Découvrez nos résultats financiers 2018 dans la version digitale de l'Overview, notre traditionnel rapport qui présente l’essentiel de notre Banque.<br/> <h2>Un bénéfice net robuste dans un contexte général qui reste complexe</h2> <p>La Banque clôture l’exercice 2018 avec un bénéfice net de 62 millions d'euros,&nbsp;qui reflète une bonne performance de nos activités commerciales, dans un contexte général qui continue à être caractérisé par des taux d'intérêts historiquement bas et le renforcement de nos équipes afin de mieux servir nos clients, faire avancer les ambitions digitales de la Banque et assurer sa conformité réglementaire.</p> <h2>Un ratio de solvabilité qui témoigne de notre solidité</h2> <p>Au 31 décembre 2018, nos fonds propres s’élevaient à 1 milliard d'euros. Le ratio de solvabilité « Common Equity Tier 1 » de 25,5 % témoigne lui aussi de la solidité de notre Maison.</p> <h2 class="only-lu only-de only-europe only-autres">Un développement favorable pour nos cinq métiers</h2> <h2 class="only-be">Un développement favorable pour la Banque Privée</h2> <div class="only-be"> <p>La Banque Privée a enregistré une croissance de ses revenus sous l’effet conjugué d’ajustements de son offre aux exigences de la réglementation MiFID II et d’une augmentation des avoirs sous gestion. Les encours sont restés stables à 21,5 milliards d'euros, malgré des marchés boursiers en baisse au cours du dernier trimestre 2018.</p> </div> <div class="only-lu only-de only-europe only-autres"> <p>L’ensemble de nos cinq domaines d’activités ont connu un développement commercial favorable en 2018.</p> <h2>BANQUE PRIVÉE</h2> <p>La Banque Privée a enregistré une croissance de ses revenus sous l’effet conjugué d’ajustements de son offre aux exigences de la réglementation MiFID II et d’une augmentation des avoirs sous gestion. Les encours sont restés stables à 21,5 milliards d'euros, malgré des marchés boursiers en baisse au cours du dernier trimestre 2018.</p> <h2>GESTION D'ACTIFS</h2> <p>Au 31 décembre 2018, BLI - Banque de Luxembourg Investments gère et distribue une gamme de plus de 30 fonds de placement dont les encours totalisaient 10,5 milliards d’actifs au 31 décembre 2018. L’année 2018 a pourtant été difficile pour les marchés actions qui ont connu une nette correction sur la fin d’année. La baisse des marchés actions et les inquiétudes quant à la vigueur de la croissance mondiale ont également pesé sur le marché obligataire. Dans cet environnement boursier compliqué, la plupart de nos fonds d’investissement ont réussi à confirmer leur caractère résilient avec des performances relatives robustes.</p> <h2>ENTREPRISES &amp; ENTREPRENEURS</h2> <p>Fin 2018, près d’un millier de groupes de clients sont conseillés par l’équipe Entreprises &amp; Entrepreneurs, avec des encours dépassant les 2,4 milliards d'euros. De plus en plus actif sur le marché du crédit, le département Entreprises &amp; Entrepreneurs a pour ambition de devenir un acteur de référence pour les entreprises familiales au Luxembourg et dans la Grande Région.</p> <h2>FINANCEMENT</h2> <p>En 2018, nous avons continué à accompagner nos clients, qu’ils soient privés ou professionnels, dans le financement de leurs projets. Le montant des crédits accordés s’élevait à 3,1 milliards d'euros, ce qui représente une progression annuelle de 13,4 %.</p> <h2>BANQUE PROFESSIONNELLE</h2> <p>Les actifs administrés au sein de notre Banque Professionnelle sont passés à 56,7 milliards d'euros&nbsp;à fin 2018. Cette activité, qui propose son accompagnement aux clients institutionnels issus des métiers de la gestion, a connu une bonne progression, tant au niveau des services aux fonds d’investissement&nbsp;qu’au niveau des prestations aux gestionnaires indépendants et aux compagnies d’assurance vie. Ces évolutions confirment que la Banque est considérée par le marché comme un acteur de référence et un spécialiste des services aux professionnels de la gestion.&nbsp;</p> </div> <button class="btn style1 center" onclick="window.location.href = 'https://readymag.com/banquedeluxembourg/overview2019/';">Découvrez notre Overview digital</button> <p>&nbsp;</p> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/solidaires-a-travers-le-sport-edition-2019-du-solirunbike Solidaires à travers le sport : édition 2019 du Solirunbike https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/solidaires-a-travers-le-sport-edition-2019-du-solirunbike Tue, 28 May 2019 08:55:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/solidrunbike/f4a76d6c-f860-4c4f-bc1b-481d602f7be8?t=1546952965500"/><br/> Pour la deuxième édition du Solirunbike à Luxembourg-Kockelscheuer, plus de soixante équipes ont fait preuve de solidarité envers les enfants atteints de la maladie de noma au Burkina Faso.<br/> <p>Appelée maladie de la misère, causée par la malnutrition et le manque d'hygiène, le noma affecte surtout les enfants en bas âge en Afrique Centrale. Pour leur venir en aide, l’asbl Handicaps Solidaires Luxembourg, une initiative privée de plusieurs représentants de la vie économique luxembourgeoise, a organisé la deuxième édition du Solirunbike, jeudi soir 23 mai à Kockelscheuer.</p> <h3>Esprit d'équipe et solidarité</h3> <p>Plus d’une soixantaines d’équipes réparties en binôme vélo/course à pied, chacune composée d’une personne valide et d’une personne à mobilité réduite, ont participé à cet événement. Réalisée en étroite collaboration avec l’association luxembourgeoise Back to Sport&nbsp;qui soutient l’activité sportive de personnes handicapées ou en rééducation, la course Solirunbike permet de lever des fonds qui sont entièrement reversés à L’Hymne aux Enfants au Burkino Faso.</p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/bandeau+solirunbike.jpg/dd78a8e4-ed7b-4a8d-abff-413049e123cf?t=1558960266622" style="-webkit-tap-highlight-color: rgba(0, 0, 0, 0);" /></p> <p>Cinq équipes motivées ont représenté les couleurs de la Banque dans la bonne humeur. Bravo à tous les participants pour leur contribution active au succès de cette manifestation de solidarité. Un tout grand merci également aux bénévoles qui ont pris en charge le volet logistique, pour un déroulement sans faille.</p> <p>Avis dès à présent aux amateurs pour la troisième édition du Solirunbike l’année prochaine.</p> <h3>Pour plus d’informations</h3> <p><a href="https://www.solirunbike.lu" target="_blank">www.solirunbike.lu</a></p> MASQUER:BE MASQUER:BE https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/pourquoi-confier-la-gestion-de-ses-avoirs- Comment apporter de la sérénité dans un monde complexe ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/pourquoi-confier-la-gestion-de-ses-avoirs- Mon, 06 May 2019 15:30:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/BdL128.jpg/8c6cff79-0572-4d94-a602-1336e4a9926f?t=1556891419300"/><br/> La gestion sous mandat consiste à confier la gestion de ses avoirs à sa banque. Elle constitue une solution fiable face à la complexité des marchés. Encore faut-il en saisir parfaitement les avantages.<br/> <p class="only-lu only-de only-europe only-autres">Peggy Damgé, conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg, lève le voile sur les atouts de la gestion sous mandat.</p> <p class="only-be">Amélie Schreiber, conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg, Succursale de Belgique, lève le voile sur les atouts de la gestion sous mandat.</p> <h2>Avant tout, pourquoi déléguer ? On n'est jamais mieux servi que par soi-même non&nbsp;?</h2> <p>C'est sûrement l'exception. En pratique, la gestion sous mandat libère totalement l'investisseur des contraintes liées au suivi de son portefeuille au quotidien. Le manque de temps pour gérer et suivre correctement leur portefeuille est une réelle préoccupation pour les investisseurs. Dans un monde devenu si complexe, l'enjeu est également de leur apporter de la tranquillité d'esprit.</p> <h2>Est-ce vraiment une bonne période pour déléguer la gestion de ses avoirs&nbsp;?</h2> <p>Justement, la volatilité des marchés est une source de stress, gérer un portefeuille dans ce contexte nécessite une grande rigueur. Raison de plus pour choisir l'accompagnement et les conseils avisés d'experts.</p> <p>Mais comment faire confiance et être sûr que les avoirs sont gérés de manière responsable&nbsp;?<br /> L'investisseur bénéficie d'une gestion professionnelle qui a fait ses preuves et qui met l'accent sur la préservation et la valorisation du capital dans le temps.&nbsp; Avec un mandat de gestion, il bénéficie à tout moment de stratégies d'investissement responsables et de solutions créatrices de valeur afin qu'il puisse réaliser ses projets en toute sérénité.</p> <h2>Mais comment s'assurer que ces stratégies correspondent bien aux attentes de chaque investisseur et uniquement aux siennes&nbsp;?</h2> <p>C'est très simple. L'idée est de définir avec votre conseiller le niveau de risque qui vous correspond le mieux, du plus prudent au plus dynamique. Vous avez ainsi l'assurance que votre portefeuille sera parfaitement adapté à votre profil d'investisseur.</p> <h2>La gestion sous mandat ne manque-t-elle pas parfois de lisibilité&nbsp;?</h2> <p>Cela dépend clairement de votre partenaire. À la Banque de Luxembourg, nous mettons par exemple à votre disposition un rapport de gestion trimestriel ainsi qu'un relevé détaillé de vos avoirs. Vous pouvez également suivre à tout moment l'évolution de votre portefeuille via l'espace E-Banking. Une solution simple qui permet la sérénité en toute transparence.</p> <div class="only-lu only-de only-europe only-autres"> <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/campagne-crashtest-lu-fr" method="get"><button class="btn style2">POUR EN SAVOIR PLUS</button></form> <hr /> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/205027/339728/Peggy+DamgeBL_Portait.jpg-vignette/238a26f4-c831-4e30-8e9f-099e522f6f6b?t=1553766982177" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Peggy Damgé</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+352499243726">(+352) 49 924 3726</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> </div> <div class="only-be">&nbsp; &nbsp; <form action="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/campagne-crashtest-be-fr" method="get"><button class="btn style2">POUR EN SAVOIR PLUS</button></form> <hr /> <div class="contact"> <div class="contact_container"> <div class="contact_item"> <div class="contact_photo"> <div class="contact_img"><img src="/documents/10184/357415/Calque+9BLBEportrait.jpg-vignette/d8ae4894-b0c4-4ba4-a7f6-df9c03ca94ca?t=1548169953790" /></div> </div> <div class="contact_person"> <div class="contact_person_name">Amélie Schreiber</div> <div class="contact_person_title">Conseillère Banque Privée</div> <div class="contact_person_tel"><a href="tel:+32 (0) 2 663 45 54">+32 (0) 2 663 45 54</a></div> </div> <div class="contact_button"><a class="btn style2" data-featherlight="iframe" href="/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=304&amp;lang=fr">Contactez-moi</a></div> </div> </div> </div> </div> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/croissance-robuste-aux-etats-unis Croissance robuste aux États-Unis https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/croissance-robuste-aux-etats-unis Fri, 17 May 2019 16:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/JF-Gillardin-1420x511.jpg/4400d40b-4270-4508-b265-e4a014cf12ac?t=1546952966953"/><br/> Les inventaires et le commerce international ont fortement contribué au rebond de la croissance au cours des trois premiers mois de l’année. La décélération des composantes les plus cycliques ne doit, à ce stade, pas inquiéter outre mesure les analystes. Explications avec Jean-François Gillardin, Head of Discretionary Portfolio Management.<br/> <p>La publication de la croissance américaine a dépassé les attentes du consensus au premier trimestre. Attendue à 2,3 %, la première estimation du produit intérieur brut est ressortie à 3,2 % en rythme trimestriel annualisé. Cette annonce a toutefois provoqué une légère baisse des taux souverains, la composition de la croissance inquiétant les investisseurs.</p> <p>En effet, les inventaires et le commerce international ont fortement soutenu le rebond de l'activité au cours des trois premiers mois de l'année. Pour le troisième trimestre consécutif, les inventaires ont contribué positivement au produit intérieur brut - les entreprises ayant décidé d'augmenter leurs inventaires suite aux incertitudes liées à la guerre commerciale - faisant craindre aux analystes des effets négatifs pour les trimestres à venir.</p> <p>La même explication vaut pour le commerce international. Craignant une escalade des tensions commerciales au second semestre 2018, les entreprises américaines ont préféré anticiper leurs importations provoquant de ce fait une détérioration de la balance commerciale américaine. Les rumeurs faisant état d'avancées positives dans les négociations ont eu l'effet inverse au cours du premier trimestre.</p> <p>Pour avoir une meilleure vue de la qualité de la croissance, mieux vaut se focaliser sur la demande domestique qui mesure la croissance sans les inventaires et le commerce international et plus particulièrement sur la consommation et l'investissement. À ce titre, les dépenses de consommation des ménages ont particulièrement déçu les marchés avec une progression de 1,2 %. Plus inquiétant, la consommation de biens durables - biens dont la durée de vie est supérieure à 3 ans - s'est fortement contractée sur le trimestre.</p> <p>La progression des dépenses d'investissement (1,5 %) était à peine plus forte. Ici aussi, les composantes les plus cycliques étaient en souffrance aussi bien pour l'investissement résidentiel que non résidentiel. Au sein de l'investissement non résidentiel, les dépenses d'équipement des entreprises (0,2 %) progressaient à peine, après avoir été un des principaux soutiens de l'investissement au cours des dernières années. Au niveau résidentiel, la faiblesse de l'activité n'est pas nouvelle. La contribution du secteur immobilier à la croissance est, en effet, négative depuis le premier trimestre 2018.</p> <h2>La prudence est de mise</h2> <p>La décélération de ces données n'est pour le moment pas encore trop préoccupante. Les dépenses de consommation des ménages ont probablement été négativement impactées par la fermeture forcée des services publics non essentiels ainsi que par des conditions climatiques défavorables. Le scénario observé n'est, par ailleurs, pas un fait isolé. Un phénomène semblable avait déjà eu lieu au premier trimestre 2018 avec une progression encore plus limitée des dépenses de consommation (0,5 %) et également une contraction de la consommation de biens durables. Cela n'avait pourtant pas empêché la consommation de croître à un rythme soutenu le restant de l'année.</p> <p>La baisse du moral des entrepreneurs suite à la forte correction boursière observée au quatrième trimestre de l'an dernier a, quant à elle, probablement négativement influencé les dépenses d'investissement des entreprises de même que l'incertitude concernant l'évolution de la guerre commerciale. Le rebond des marchés et les avancées dans les négociations devraient petit à petit inverser la tendance.</p> <p>En absolu, la progression de la croissance américaine peut sembler impressionnante compte tenu de des facteurs spécifiques observés au premier trimestre (fermeture des services publics non essentiels, conditions climatiques). La composition de cette dernière invite toutefois à un peu plus de prudence. Si la décélération des composantes les plus cycliques de la consommation et de l'investissement apparaît pour le moment temporaire, elle doit néanmoins être surveillée de près.</p> <p>Cette publication n'est toutefois pas de nature à infléchir le discours, devenu plus accommodant, de la Banque centrale américaine. Selon toute vraisemblance, la Fed devrait maintenir sa politique monétaire inchangée tout au long de l'année. À&nbsp;ce stade, il nous semble, par conséquent, toujours prématuré d'anticiper une récession à court terme aux États-Unis.</p> <div class="mini-cv"> <div class="mini-cv_container"> <div class="mini-cv_image"><img src="/documents/19605/71957/Jean-fran%C3%A7ois+Gillardin/79b143a8-fe6d-4bbe-a423-c99b576f581f?t=1557327631784" /></div> <div class="mini-cv_text"> <div class="mini-cv_nom">Jean-François Gillardin</div> <div class="mini-cv_titre">Head of Discretionary Portfolio Management</div> <div class="mini-cv_linkedin"><a href="https://www.linkedin.com/in/jean-fran%C3%A7ois-gillardin/">suivez-moi sur</a></div> </div> </div> </div> https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/l-essentiel-de-la-banque-de-luxembourg-en-2016-en-version-digitale L'essentiel de la Banque de Luxembourg en 2016 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/l-essentiel-de-la-banque-de-luxembourg-en-2016-en-version-digitale Fri, 07 Apr 2017 07:51:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com"/><br/> Un tour d'horizon de notre Maison en 2016 : retour en images et en chiffres sur ses activités et ses faits marquants.<br/> <p><span style="color: rgb(141, 141, 141); font-family: inherit; font-size: 20px;">Au sommaire</span></p> <ul> <li>Mot de bienvenue de Pierre Ahlborn, Administrateur délégué</li> <li>A l'écoute de nos clients</li> <li>Les enjeux de la digitalisation</li> <li>La Banque de Luxembourg et les entreprises familiales</li> <li>Le fonds BL-European Family Businesses</li> <li>Nos&nbsp;cinq métiers</li> <li>Les chiffres clés 2016</li> <li>Notre gouvernance</li> <li>Une Maison socialement responsable</li> </ul> <p><a href="https://readymag.com/banquedeluxembourg/overview-2016/" target="_blank"><img alt="" src="/documents/19605/43117/overview.jpg/62d71962-b59b-463f-a08a-4f50743fae97?t=1492000216683" /></a></p> <p>Au-delà de ce « concentré » d’informations, la version intégrale de notre Overview 2016 est disponible en version imprimée et électronique auprès de votre conseiller.</p> <p><em style="color: inherit; font-family: inherit; font-size: 17.5px; font-weight: bold;">“Dans un monde complexe en mutation, nous souhaitons rester un pôle de stabilité, et continuer à servir nos clients avec la même exigence et le même engagement.”</em></p> <h3 style="text-align: center; font-family: &quot;Helvetica Neue&quot;, Helvetica, Arial, sans-serif;">Toute la Banque sur votre tablette et Smartphone.</h3> <h3 style="text-align: center;"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/bank/corporate/restez-connecte-avec-la-banque">Explore, follow, share</a>&nbsp;!<br /> #MaisonAttentionnée<span style="color: white;">&nbsp;:</span></h3> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Belgique Belgique Corporate Corporate Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé menu_prive menu_prive https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/immobilier-les-prix-continuent-leur-ascension-au-luxembourg Immobilier : les prix continuent leur ascension au Luxembourg https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/immobilier-les-prix-continuent-leur-ascension-au-luxembourg Thu, 19 Apr 2018 08:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/immo_taux+fixe+et+variable/ae91ab9a-a72c-4643-be76-781add01ade8?t=1546953066127"/><br/> L’immobilier séduit toujours autant au Luxembourg, dans un contexte de hausse continue des prix. Quel budget moyen pour la location d’un appartement ou une maison ? Quel prix au mètre carré à l’achat ? Pour réussir son investissement immobilier, encore faut-il être bien accompagné.<br/> <p>D’après le relevé mensuel délivré par AtHome, l’offre immobilière au Luxembourg reste inférieure à la demande. Les prix continuent donc leur progression. Il faut compter environ 1 385 euros pour louer un appartement et 2 498 euros pour louer une maison.</p> <h3>Quelle évolution des prix des loyers pour quel type de logement ?</h3> <p><strong>1. Evolution des prix des loyers&nbsp; (mars 2017 et mars 2018)&nbsp;</strong></p> <ul> <li>+ 1% pour les loyers d’appartement&nbsp;</li> <li>+ 6% pour les loyers de maisons.</li> </ul> <p><strong>2. Evolutions des prix des biens de « petite surface »</strong></p> <ul> <li>+ 5% pour les studios et appartements d’une chambre&nbsp;</li> <li>+ 9% pour une maison avec deux chambres.</li> </ul> <h3>Achat : le seuil des 5.000 euros le m2 dépassé</h3> <p>Il est important de faire remarquer que ces prix varient fortement selon les zones géographiques en « passant du simple au double entre le Nord et la région Centre».</p> <p><strong>1. Budget moyen d’achat </strong></p> <p>En mars 2018, le budget moyen pour acheter un appartement est de 434 701 €, contre 729 516 € pour une maison (bien immobilier ancien –&nbsp;quelles que soient les surfaces). Les prix de vente&nbsp;ont donc augmenté de 3% pour les appartements, et de 5% pour les maisons en vente sur un an.</p> <p><strong>2. Prix au mètre carré </strong></p> <ul> <li>5 137 euros le m² pour un appartement ancien au Luxembourg</li> <li>4 099 euros le m² pour une maison déjà construite</li> <li>6 307 euros le m² pour un appartement neuf, soit +4% sur un an</li> </ul> <p>Dans notre précédent <a href="https://www.banquedeluxembourgnews.com/bank/blnews/-/une-hausse-de-5-des-prix-de-l-immobilier-a-luxembourg">article consacré sur la hausse des prix immobiliers à Luxembourg</a>, paru en février dernier, suite à la publication des chiffres du Statec, l’Observatoire de l’habitat annonçait notamment une hausse de près de 5 % au 3e trimestre 2017 par rapport au 3e trimestre 2016.</p> <h3>Quel financement pour vos projets immobiliers ?</h3> <p>Le financement de vos projets s'inscrit tout naturellement dans l'accompagnement global que nous proposons à nos clients. Comme chaque situation est spécifique et les besoins personnels, les solutions que nous vous proposons sont toujours sur-mesure et prennent en compte toutes les dimensions de votre projet.</p> <p><span class="bl-btn"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=62&amp;lang=fr"><span>Contactez un conseiller</span></a></span></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Immobilier Immobilier Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_04 nl_bl_2018_04 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/succession-patrimoine-entrepreneurial-vs-patrimoine-familial Succession : patrimoine entrepreneurial vs patrimoine familial https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/succession-patrimoine-entrepreneurial-vs-patrimoine-familial Tue, 17 Apr 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/Claude+M%C3%A9dernach/df8aadac-affb-420e-b493-82a872f37f78?t=1546953117717"/><br/> Claude Medernach, Conseiller juridique Family Office Services à la Banque de Luxembourg prend la parole dans le dossier digital de Paperjam consacré à la succession patrimoniale.<br/> <p>Protéger ses proches des aléas de la vie est une préoccupation qui implique notamment d’anticiper la transmission de patrimoine. Certaines règles successorales sont donc à respecter afin d’éviter d’éventuels conflits entre héritiers et d’assurer une transmission paisible et pérenne du patrimoine.</p> <h3><br /> Les règles successorales à respecter</h3> <p>Les règles de répartition du patrimoine entre les différents héritiers du défunt sont fixées par le Code civil. Ces règles sont identiques, qu’il s’agisse d’un patrimoine entrepreneurial ou familial.</p> <p>Traditionnellement, ce sont les héritiers en ligne directe (en principe les descendants, c’est-à-dire les enfants) et le conjoint survivant qui vont hériter. Pour les couples sans enfant, le conjoint survivant est en principe l’unique héritier. Les successions sans conjoint et sans enfant sont généralement déférées aux parents (ascendants) et frères et sœurs, neveux et nièces (collatéraux) du défunt.</p> <div style="margin-top: 30px; display: block;"> <div style="width: 70px; float: left;"><img alt="" src="/documents/19605/71957/1_160x160_indiv-medernach_bdl-1.jpg/c30a0cab-2bc1-4c6d-b361-1d6c2fd21bc1?t=1488286980178" style="width: 70px; height: 70px;" /></div> <div style="padding-left: 100px;"> <p style="color: rgb(61, 71, 81);"><em>"Seule la succession recueillie en ligne directe et par le conjoint survivant, en présence ou non d’enfants communs, est exempte de droits de succession."</em></p> </div> </div> <p style="clear: both;">&nbsp;</p> <p>Il est possible de déroger à ces règles, notamment par l’établissement d’un testament. Dans ce cas, il convient simplement de respecter les règles de la réserve légale. Les descendants (les héritiers réservataires en droit luxembourgeois) doivent recueillir dans la succession de leurs parents une part minimale déterminée par la loi, en fonction du nombre d’enfants présents dans la succession. Cette réserve se partage à parts égales entre tous les enfants du défunt.</p> <p>Fiscalement, seule la succession recueillie selon les dispositions du Code civil en ligne directe et par le conjoint survivant en présence ou non d’enfants communs est exempte de droits de succession alors que tous les autres cas de figure sont en principe taxables.</p> <p>&nbsp;</p> <h3>Transmission d’un patrimoine entrepreneurial vs familial</h3> <p>D’un point de vue juridique, les règles de succession restent identiques que l’on transmette un patrimoine entrepreneurial ou familial. En revanche, du côté des héritiers bénéficiaires, des tensions voire discordes peuvent apparaître en fonction de la nature de l’objet transmis.</p> <div style="margin-top: 30px; display: block;"> <div style="width: 70px; float: left;"><img alt="" src="/documents/19605/71957/1_160x160_indiv-medernach_bdl-1.jpg/c30a0cab-2bc1-4c6d-b361-1d6c2fd21bc1?t=1488286980178" style="width: 70px; height: 70px;" /></div> <div style="padding-left: 100px;"> <p style="color: rgb(61, 71, 81);"><em>"Anticiper la transmission et mettre en place une planification successorale peut permettre d’éviter certaines tensions entre héritiers."</em></p> </div> </div> <p><br /> <br /> Ainsi, il semble plus facile de diviser un patrimoine composé de valeurs mobilières et immobilières en différents lots plus ou moins équitables pour les répartir entre les différents héritiers. Ces héritiers auront ensuite la possibilité de gérer et de disposer individuellement et indépendamment de la fortune recueillie, sans devoir se concerter avec des co-héritiers.</p> <p>En revanche, une entreprise familiale formant une unité soudée est plus difficile à partager entre différents héritiers surtout lorsque – comme c’est souvent le cas – l’entrepreneur avait conservé toute sa fortune, privée et professionnelle, dans l’entreprise familiale. Tout le patrimoine se trouvant ainsi dans l’entreprise, il n’y a pas de compensation possible pour les héritiers réservataires qui ne seraient pas intéressés par une reprise de l’entreprise.</p> <p>Dans ce cas, les héritiers peuvent se voir embarquer malgré eux dans le même bateau, alors que les personnalités et aspirations des uns et des autres ne sont pas forcément réunies pour mener à bon port la barque que constitue l’entreprise familiale.</p> <p>Découvrir notre <a href="https://www.banquedeluxembourg.com/bank/corporate/planification-transmission">accompagnement en transmission de patrimoine</a></p> <p>&nbsp;</p> <h3>Quelques pistes de planification successorale</h3> <p>En présence d’une entreprise familiale, il reste toujours vivement conseillé – si les circonstances le permettent, bien évidemment - à l’entrepreneur de se constituer une économie privée à côté de son patrimoine entrepreneurial. En cas d’ouverture d’une succession, il sera beaucoup plus facile de concilier les intentions du défunt avec les besoins et souhaits des héritiers.</p> <div style="margin-top: 30px; display: block;"> <div style="width: 70px; float: left;"><img alt="" src="/documents/19605/71957/1_160x160_indiv-medernach_bdl-1.jpg/c30a0cab-2bc1-4c6d-b361-1d6c2fd21bc1?t=1488286980178" style="width: 70px; height: 70px;" /></div> <div style="padding-left: 100px;"> <p style="color: rgb(61, 71, 81);"><em>"Une analyse personnelle s’impose au cas par cas."</em></p> </div> </div> <p><br /> <br /> <br /> Parfois, des questions d’évaluation de l’entreprise familiale ou d’autres avoirs du patrimoine familial peuvent apparaître. Pour éviter toute contestation au moment de l’ouverture de la succession, un «partage d’ascendant» peut être réalisé du vivant de l’entrepreneur, sous forme de donation-partage ou de testament-partage. Les valeurs des différents biens seront ainsi figées pour éviter toute discussion ultérieure.</p> <p>Évidemment, une analyse personnelle s’impose au cas par cas, en fonction de la nature de l’objet transmis et en fonction des besoins et attentes des différents protagonistes.</p> <p>Découvrir notre&nbsp;<a href="https://www.banquedeluxembourg.com/bank/corporate/accompagnement-patrimonial">accompagnement patrimonial</a></p> <p>&nbsp;</p> <p>Découvrez&nbsp;<a href="http://paperjam.lu/dossier/2017/02/finance/#/page-137683" target="_blank"><u><font color="#0066cc">ici</font></u></a>&nbsp;l'intégralité du dossier digital de Paperjam consacré à la succession patrimoniale.</p> <p>&nbsp;</p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Transmission Transmission Planification Planification Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé menu_prive menu_prive nl_bl_2018_04 nl_bl_2018_04 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/hommes-femmes-une-gestion-differente- Hommes - femmes : une gestion différente du patrimoine ? https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/hommes-femmes-une-gestion-differente- Fri, 11 May 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/homme-femmes-gestion-differente.jpg/2ac25377-c7a7-4ee9-9b1e-b657ec062ead?t=1546952970797"/><br/> « Femmes & Patrimoine » offre un ensemble de services et d’initiatives qui s’adresse aux femmes. L’intention : apporter des conseils personnalisés et adaptés à toutes les étapes de leur vie ainsi qu’à celle de leurs proches.<br/> <h3>Quelles sont les principales préoccupations des femmes ?</h3> <p>Chaque situation de vie apporte de nouvelles questions et de nouveaux besoins d’ordre financier et patrimonial. C’est généralement aux moments clés : changement professionnel ou familial - mariage, enfants, divorce, deuxième union, retraite, décès d’un proche, héritage…; qu’elles ont besoin d’un accompagnement personnalisé.</p> <p>Que ce soit pour structurer leurs comptes, protéger leurs enfants ou se constituer un patrimoine sur le long terme. Une des questions les plus délicates pour les femmes est « Comment préparer ma retraite, tout en préservant mon pouvoir d’achat ? » Il s’avère que la plupart des femmes vivent des carrières parfois plus interrompues que les hommes, en raison de congés parentaux ou de temps partiels et elles ont encore souvent des rémunérations moins importantes que les hommes. Elles ont donc une moindre capacité d’épargne alors même que leur durée de vie est plus longue. Une expertise en gestion patrimoniale est essentielle pour faire face à ces situations.</p> <h3>Leur approche de l'argent diffère-t-elle de celle des hommes ?</h3> <p>Leurs besoins sont plus ou moins les mêmes que ceux des hommes, même si la dimension des investissements responsables et éthiques tient une place plus importante. Les femmes investissent vraiment dans une logique de projets à long terme et la protection financière des enfants fait partie des questions les plus fréquentes. Elles ont donc besoin d’échanger avec quelqu’un qui les comprenne, qui se mette à leur place et en qui elles peuvent avoir confiance.</p> <p>Les femmes s’intéressent moins que les hommes aux produits en tant que tels. Elles parlent plus volontiers de leurs situations et de leurs émotions et n’hésitent pas à se confier. Ce qu’elles recherchent avant tout, c’est un accompagnement quotidien et inscrit dans la durée, mais aussi d’être prises au sérieux, comprises et soutenues dans leur projet de vie.</p> <h3>Que propose la Banque de Luxembourg pour les accompagner ?</h3> <p>Au fil des années, nous avons régulièrement été sollicités par nos clientes sur les thématiques de la famille, de l’épargne et du patrimoine. Le programme Femmes &amp; Patrimoine fait donc partie des besoins de nos clientes et l’objectif n’est pas de proposer des produits spécifiques. Notre réponse privilégie l’information et le partage des savoirs au travers de conférences, de forums de rencontres et de discussions avec nos experts, qui les aident à mieux comprendre ce qui va se passer et à s’y préparer. Ensuite, nous les aidons à clarifier leurs objectifs, et analysons l’état de leur patrimoine pour les orienter vers les solutions les plus pertinentes. La Banque de Luxembourg dispose en effet d’une expertise de près de 40 ans dans la gestion de portefeuille pour&nbsp;conseiller chaque client, chaque cliente, en fonction de sa situation personnelle.</p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/bank/corporate/programme-femmes-patrimoine"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>Pour en savoir plus sur Femmes &amp; Patrimoine<!--</span--></span></a></span></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Femmes & Patrimoine Femmes & Patrimoine Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_05 nl_bl_2018_05 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/le-reglement-general-pour-la-protection-des-donnees-rgpd-tout-savoir-en-4-points Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) : tout savoir en 4 points https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/le-reglement-general-pour-la-protection-des-donnees-rgpd-tout-savoir-en-4-points Fri, 18 May 2018 08:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/RGPD/ba44632f-4667-424c-b4b2-131a2f01622c?t=1546952969860"/><br/> Le Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) nous impacte tous en tant que citoyens de l’Union Européenne. Applicable au 25 mai 2018, son objectif est de donner davantage de visibilité et de contrôle sur nos données personnelles.<br/> <h3>Pourquoi une nouvelle réglementation ?</h3> <p>Nous avons tous été amenés à communiquer une adresse mail, un nom, une date de naissance auprès d’un partenaire ou sur un site pour créer un compte ou pour recevoir des informations. Ces habitudes numériques ont fait émerger le besoin d’encadrer la gestion de nos données personnelles, d’où ce Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD). A partir du 25 mai 2018, les collectes, analyses, stockages ou transferts de données personnelles en Europe ou pour des résidents européens seront régis par ce nouveau texte. Cela concerne par exemple les données clients mais aussi les données collaborateurs, prestataires, partenaires, actionnaires …</p> <h3>Quels sont les objectifs de la RGPD ?</h3> <p>La nouvelle réglementation européenne offrira :</p> <ul> <li>Une transparence accrue sur l’exploitation des données en possession de toute entreprise</li> <li>Une garantie d’utilisation des données à des fins légitimes</li> <li>Une garantie de confidentialité renforcée sur les données traitées.</li> </ul> <h3>Qui est concerné par le RGPD ?</h3> <p>Toute entreprise - quelle que soit sa taille ou son secteur économique - collectant, hébergeant ou traitant les données personnelles des résidents et ressortissants de l’Union Européenne devra respecter ce règlement. Les administrations publiques, par exemple l'école, sont aussi concernées. Chaque citoyen européen doit être informé de l’usage de ses données et donner son accord pour le traitement de ses données, ou pouvoir s’y opposer.</p> <h3>Comment cela se traduit-il au sein de la Banque de Luxembourg ?</h3> <p>La Banque de Luxembourg accorde une grande importance à la protection des données personnelles de ses clients. Ces éléments s’inscrivent dans les fondements de son métier de Banquier Privé depuis sa création, voilà presque 100 ans. La politique actuelle en matière de protection de la vie privée a été ainsi consolidée avec un accent spécifique sur la protection des données.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Vous souhaitez en savoir plus sur l’impact de RGPD ?</strong></p> <p class="only-lu only-de only-europe only-autres"><a href="https://cnpd.public.lu/fr/dossiers-thematiques/Reglement-general-sur-la-protection-des-donnees.html">Consultez le site de la CNPD</a> (Commission nationale pour la protection des données à Luxembourg)</p> <p class="only-be"><a href="https://www.privacycommission.be/fr/reglement-general-sur-la-protection-des-donnees">Consultez le site de l’APD </a>(Autorité de protection des données en Belgique)</p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Le Luxembourg Le Luxembourg Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé nl_bl_2018_05 nl_bl_2018_05 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque-au-mois-de-m-1 Les prochains événements à la Banque https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque-au-mois-de-m-1 Wed, 23 May 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/5+m%C3%A9tiers+intro/49329b42-e4bd-4a2e-8554-547875b279bf?t=1546953065423"/><br/> Nous avons de tout temps tenu notre rôle d'acteur engagé dans la société. Nous soutenons nos collègues dans leurs initiatives sociales et culturelles, et contribuons au développement de la philanthropie, de l'entreprenariat social et de l'impact investing, au Luxembourg comme dans les pays où nous sommes actifs. Nous continuons en outre de soutenir des acteurs dans les secteurs de la santé, de la solidarité et de la culture en les accueillant à la Banque et en leur mettant à disposition notre auditorium. Voici l’agenda des prochains événements.<br/> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> <table align="center" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" width="570"> <tr> <td align="center" valign="top"> <![endif]--> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" class="vb-row fullpad" style="border-collapse: separate;border-spacing: 0 9px;width: 100%;max-width: 570px;" width="570"> <tbody> <tr> <td align="center" class="mobile-row" style="font-size:0;border-top:solid 1px #d7dbde;" valign="top"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif;font-size: 28px; line-height: 28px; margin: 35px 0; padding:0; text-transform: uppercase; text-align: center; color: #333333; width: 100%; max-width: 570px;">Les événements à la Banque</div> <!--event--> <div class="event" style="border-top:solid 1px #d7dbde; border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:40px 0 10px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">CONFÉRENCE BANQUE DE LUXEMBOURG « MARCHES FINANCIERS &amp; GESTION »</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:0 0 20px 0;text-align: left; color: #333333;">Regain de volatilité sur les marchés boursiers : quelle stratégie d’investissement adopter ?</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/180500/newsletter_events_header-image-2018-04-02.jpg/69cf40cc-ef18-4cfc-925a-6ef032894371?t=1524052656237" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #666666; margin: 0 0 20px 0;">Volatilité accrue sur les marchés financiers, craintes de pressions inflationnistes, tensions commerciales : quels impacts pour vos placements ?<br /> <br /> Nos spécialistes apporteront leur éclairage sur la situation macro-économique actuelle. Ils expliqueront la stratégie d'investissement adoptée par la Banque de Luxembourg et reviendront sur les placements à privilégier.<br /> <br /> <span style="font-style: italic; color: #999999;">EN LANGUE FRANCAISE</span></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">MARDI 29 MAI (18h30)</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">La conférence sera enregistrée et la vidéo partagée sur <a href="https://www.linkedin.com/company/banque-de-luxembourg/" style="color:#c1a57c;" target="_blank">l’espace LinkedIn de la Banque de Luxembourg.</a></span></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:40px 0 10px 0; text-align: left; color: #333333;">SOIRÉE DE LANCEMENT DU LIVRE<br /> « HISTOIRES DE FAMILLES »</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0 0 20px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">ORGANISÉE PAR MAISON MODERNE ET BANQUE DE LUXEMBOURG</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/183442/newsletter_events_header-image-2018-05-02.jpg/21c7a950-3892-4c7e-bd4b-22d3f4bfb4cb?t=1526567353990" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #666666; margin: 0 0 20px 0;">L’ouvrage <i>Histoires de familles</i>, qui retrace l’histoire de dix entreprises familiales luxembourgeoises, sera dévoilé lors de la soirée organisée par Maison Moderne et la Banque de Luxembourg.<br /> Les témoignages dévoileront les histoires passionnantes de ces familles et montreront en quoi elles ont contribué à façonner l’histoire économique et sociale du Luxembourg.</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">MARDI 29 MAI (18h30), 31 RUE DE HOLLERICH</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">COMMANDER L'OUVRAGE : <a href="mailto:guillaume.vanoutryve@maisonmoderne.com" style="color:#c1a57c;">guillaume.vanoutryve@maisonmoderne.com</a></span></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:40px 0 10px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">MY TALENT ACADEMY</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:0 0 20px 0;text-align: left; color: #333333;">SOIRÉE DE CLÔTURE DU PROGRAMME<br /> 4 SEASONS ACADEMY</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/183442/newsletter_events_header-image-2018-05-01.jpg/f2099e29-91ff-4ffa-8d3b-8908b8a7eb40?t=1526567354483" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #666666; margin: 0 0 20px 0;">La Banque soutient ce programme innovant permettant d’accompagner les jeunes à la découverte d’eux-mêmes et à la prise de conscience que leur vie sera ce qu’ils décideront d’en faire. Ce partenariat s’inscrit dans notre volonté d’accompagner nos clients aux moments importants de leur vie, et ce, dès leur plus jeune âge.</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">JEUDI 31 MAI (18h15)</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">EN SAVOIR PLUS SUR CE PROGRAMME :<br /> <a href="mailto:valerie.blanco-polge@mytalentacademy.com" style="color:#c1a57c;" target="_blank">valerie.blanco-polge@mytalentacademy.com</a></span></div> </div> <!--.event--></td> </tr> </tbody> </table> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> </td> </tr> </table> <![endif]--> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque-au-mois-de-mai Les événements à la Banque au mois de mai https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque-au-mois-de-mai Fri, 20 Apr 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/5+m%C3%A9tiers+intro/49329b42-e4bd-4a2e-8554-547875b279bf?t=1546953065423"/><br/> Nous avons de tout temps tenu notre rôle d'acteur engagé dans la société. Nous soutenons nos collègues dans leurs initiatives sociales et culturelles, et contribuons au développement de la philanthropie, de l'entreprenariat social et de l'impact investing, au Luxembourg comme dans les pays où nous sommes actifs. Nous continuons en outre de soutenir des acteurs dans les secteurs de la santé, de la solidarité et de la culture en les accueillant à la Banque et en leur mettant à disposition notre auditorium. Voici l’agenda des prochains événements.<br/> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> <table align="center" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" width="570"> <tr> <td align="center" valign="top"> <![endif]--> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" class="vb-row fullpad" style="border-collapse: separate;border-spacing: 0 9px;width: 100%;max-width: 570px;" width="570"> <tbody> <tr> <td align="center" class="mobile-row" style="font-size:0;border-top:solid 1px #d7dbde;" valign="top"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif;font-size: 28px; line-height: 28px; margin: 35px 0; padding:0; text-transform: uppercase; text-align: center; color: #333333; width: 100%; max-width: 570px;">Les événements à la Banque</div> <!--event--> <div class="event" style="border-top:solid 1px #d7dbde; border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:40px 0 10px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">CONFERENCE BANQUE DE LUXEMBOURG « MARCHES FINANCIERS &amp; GESTION »</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:0 0 20px 0;text-align: left; color: #333333;">Regain de volatilité sur les marchés boursiers : quelle stratégie d’investissement adopter ?</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/180500/newsletter_events_header-image-2018-04-02.jpg/69cf40cc-ef18-4cfc-925a-6ef032894371?t=1524052656237" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #666666; margin: 0 0 20px 0;">Volatilité accrue sur les marchés financiers, craintes de pressions inflationnistes, tensions commerciales : quels impacts pour vos placements ?<br /> <br /> Nos spécialistes apporteront leur éclairage sur la situation macro-économique actuelle. Ils expliqueront la stratégie d'investissement adoptée par la Banque de Luxembourg et reviendront sur les placements à privilégier.<br /> <br /> <span style="font-style: italic; color: #999999;">EN LANGUE FRANCAISE</span></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">MARDI 29 MAI (18h30)</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">La conférence sera enregistrée et la vidéo partagée sur <a href="https://www.linkedin.com/company/banque-de-luxembourg/" style="color:#c1a57c;" target="_blank">l’espace LinkedIn de la Banque de Luxembourg.</a></span></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:40px 0 10px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">AMBASSADE DE BELGIQUE</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:0 0 20px 0;text-align: left; color: #333333;">CONCERT « PRELUDES A LA FELICITE »</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/180500/newsletter_events_header-image-2018-04-01.jpg/9f389518-bd8f-404d-b227-24acb9789fd7?t=1524052655693" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #666666; margin: 0 0 20px 0;">Siegfried Idyll de Richard Wagner<br /> Lieder eines fahrenden Gesellen de Gustav Mahler<br /> Prélude à l'Après‐Midi d'un Faune de Claude Debussy<br /> <br /> Ce concert est organisé au profit du stand belge du bazar international.<br /> <br /> <span style="font-weight: bold;">ENTREE AU TARIF DE 25 EUROS</span></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">VENDREDI 4 MAI (20h)</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">EN SAVOIR PLUS OU S’INSCRIRE :<br /> <a href="mailto:comitedustandbelge@gmail.com" style="color:#c1a57c;">comitedustandbelge@gmail.com</a></span></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="border-bottom: 1px solid #d7dbde; margin: 0; padding: 0 0 40px 0; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:40px 0 10px 0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">IMD ALUMNI CLUB OF BELGIUM AND LUXEMBOURG</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin:0 0 20px 0;text-align: left; color: #333333;">« LEADING OTHERS – WHAT CAN WE LEARN FROM CONDUCTORS »</div> <div style="margin: 0 0 20px 0; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/180500/newsletter_events_header-image-2018-04-03.jpg/422de689-a3fb-46f7-93c5-a1b49303039b?t=1524052656420" style="width: 100%; max-width: 570px; height:auto;" width="570" /></div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; margin:0; text-align: left; color: #999999; margin: 0 0 20px 0; font-style: italic; text-transform: uppercase;">en langue anglaise</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold; line-height: 35px; margin:0; text-transform: uppercase; text-align: left; color: #111111;">MERCREDI 16 MAI (18h)</div> <div style="font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 18px; text-align: left; color: #111111; margin: 20px 0 0 0;"><span style="font-weight: bold;">EN SAVOIR PLUS OU S’INSCRIRE :<br /> <a href="https://bit.ly/2HcBH0s" style="color:#c1a57c;" target="_blank">https://bit.ly/2HcBH0s</a></span></div> </div> <!--.event--></td> </tr> </tbody> </table> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> </td> </tr> </table> <![endif]--> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque Les événements à la Banque au mois d'avril https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/les-evenements-a-la-banque Mon, 26 Mar 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/intro.jpg/92bc6da1-4111-4e89-a8d1-3a9f3acbcc34?t=1546953071993"/><br/> Nous avons de tout temps tenu notre rôle d'acteur engagé dans la société. Nous soutenons nos collègues dans leurs initiatives sociales et culturelles, et contribuons au développement de la philanthropie, de l'entreprenariat social et de l'impact investing, au Luxembourg comme dans les pays où nous sommes actifs. Nous continuons en outre de soutenir des acteurs dans les secteurs de la santé, de la solidarité et de la culture en les accueillant à la Banque et en leur mettant à disposition notre auditorium. Voici l’agenda des prochains événements.<br/> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> <table align="center" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" width="570"> <tr> <td align="center" valign="top"> <![endif]--> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" class="vb-row fullpad" style="width: 100%; border-collapse: separate; max-width: 570px; border-spacing: 0 9px;" width="570"> <tbody> <tr> <td align="center" class="mobile-row" style="font-size: 0px; border-top-color: rgb(215, 219, 222); border-top-width: 1px; border-top-style: solid;" valign="top"> <div style="margin: 35px 0px; padding: 0px; width: 100%; text-align: center; color: rgb(51, 51, 51); text-transform: uppercase; line-height: 28px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 28px; max-width: 570px;">Les événements A l'AUDITORIUM&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; DE la Banque</div> <div style="margin: 0px 0px 35px; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/178054/newsletter_events_header-image-2018-03-01.jpg/4bb7982b-0278-473f-a044-5b8c98e911ed?t=1521725330807" style="width: 100%; height: auto; max-width: 570px;" width="570" /></div> <!--event--> <div class="event" style="margin: 0px 0px 25px; padding: 0px 0px 25px; width: 100%; border-bottom-color: rgb(215, 219, 222); border-bottom-width: 1px; border-bottom-style: solid; max-width: 570px;"> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">Conférence Banque de Luxembourg</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(51, 51, 51); line-height: 26px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold;">Les fondations actionnaires : l’entreprise au service du bien commun</div> <div style="margin: 0px 0px 35px; text-align: left; color: rgb(102, 102, 102); line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">Dans les pays nordiques, la fondation actionnaire séduit de nombreux actionnaires familiaux à l’heure de la transmission de leur entreprise. Au Luxembourg, comme partout ailleurs, elle a le potentiel d’intéresser une nouvelle génération d’entrepreneurs qui ne se reconnaît plus dans la dichotomie dépassée « lucratif/non lucratif », et recherche des modèles hybrides.<br /> <br /> Investiguer cette nouvelle voie, à la croisée du capitalisme et du bien commun, c’est ce que nous proposons à l’occasion de cette soirée.<br /> <br /> <span style="color: rgb(153, 153, 153); font-style: italic;">EN LANGUE FRANCAISE ET ALLEMANDE (traduction simultanée)</span></div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 20px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold;">LUNDI 16-04-2018 (18h00)</div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 20px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 22px; font-weight: bold;">&nbsp;</div> <div style="margin: 0px; text-align: left; color: rgb(102, 102, 102); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;"><span style="font-weight: bold;">EN SAVOIR PLUS :</span><br /> <a href="mailto:antoinette.colussi@bdl.lu" style="color: rgb(17, 17, 17);">antoinette.colussi@bdl.lu</a> ou par téléphone au 49 924 30 62</div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="margin: 0px 0px 25px; padding: 0px 0px 25px; width: 100%; border-bottom-color: rgb(215, 219, 222); border-bottom-width: 1px; border-bottom-style: solid; max-width: 570px;"> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">&nbsp;</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">Association des femmes libérales</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(51, 51, 51); line-height: 26px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold;">Le parcours de deux femmes engagées</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(153, 153, 153); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;"><em>CONFERENCE EN LANGUE LUXEMBOURGEOISE</em></div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; font-weight: bold;">JEUDI 29-03-2018 (18h30)</div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; font-weight: bold;">&nbsp;</div> <div style="margin: 0px; text-align: left; color: rgb(102, 102, 102); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;"><a href="http://ffcel.lu/fr/les-news/-le-parcours-de-deux-femmes-engagees" target="_blank"><img alt="EN SAVOIR PLUS" height="39" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/170518/newsletter_events_more.png/a24f23e5-029a-4866-89d3-82ecbf080b35?t=1519115216763" style="width: 152px !important; height: 39px !important;" width="152" /></a></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div style="margin: 0px 0px 35px; width: 100%; max-width: 570px;"><img height="260" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/178054/newsletter_events_header-image-2018-03-02.jpg/75b15d0b-bbf7-4376-8ec2-2b5ceae47a04?t=1521725331572" style="width: 100%; height: auto; max-width: 570px;" width="570" /></div> <div class="event" style="margin: 0px 0px 25px; padding: 0px 0px 25px; width: 100%; border-bottom-color: rgb(215, 219, 222); border-bottom-width: 1px; border-bottom-style: solid; max-width: 570px;"> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">Association ADA « appui au développement autonome »</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">table-ronde</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(51, 51, 51); line-height: 26px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold;">Partager l’expertise financière en gestion des risques : échange entre un coach et un coaché</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(153, 153, 153); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;"><em>EN LANGUE FRANCAISE</em></div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; font-weight: bold;">MERCREDI 18-04-2018 (12h00)</div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; font-weight: bold;">&nbsp;</div> <div style="margin: 0px; text-align: left; color: rgb(102, 102, 102); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;"><a href="https://www.ada-microfinance.org/fr/evenements/midis-microfinance" target="_blank"><img alt="EN SAVOIR PLUS" height="39" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/170518/newsletter_events_more.png/a24f23e5-029a-4866-89d3-82ecbf080b35?t=1519115216763" style="width: 152px !important; height: 39px !important;" width="152" /></a></div> </div> <!--.event--><!--event--> <div class="event" style="margin: 0px 0px 25px; padding: 0px 0px 25px; width: 100%; max-width: 570px;"> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">LUXEMBOURG CENTER FOR ARCHITECTURE <span style="text-transform: lowercase;">en partenariat avec :</span><br /> L’AMBASSADE DU PORTUGAL AU LUXEMBOURG ET<br /> LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE LUSO-LUXEMBOURGEOISE</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">PRESENTENT :</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(51, 51, 51); line-height: 26px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 24px; font-weight: bold;">"Recent works João&nbsp;Mendes&nbsp;Ribeiro"</div> <div style="margin: 0px 0px 20px; text-align: left; color: rgb(153, 153, 153); line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">CONFERENCE EN LANGUE PORTUGAISE&nbsp;(traduction simultanée)</div> <div style="margin: 0px 0px 5px; text-align: left; color: rgb(17, 17, 17); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; font-weight: bold;">JEUDI 19-04-2018 (18h30)</div> <div style="margin: 0px; text-align: left; color: rgb(102, 102, 102); text-transform: uppercase; line-height: 18px; font-family: Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px;">Entrée libre</div> <div style="margin: 25px 0px 0px; text-align: left;"><a href="http://www.luca.lu/" target="_blank"><img alt="EN SAVOIR PLUS" height="39" src="https://www.banquedeluxembourgnews.com/documents/19605/170518/newsletter_events_more.png/a24f23e5-029a-4866-89d3-82ecbf080b35?t=1519115216763" style="width: 152px !important; height: 39px !important;" width="152" /></a></div> </div> <!--.event--></td> </tr> </tbody> </table> <!--[if (gte mso 9)|(lte ie 8)]> </td> </tr> </table> <![endif]--> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Corporate Corporate Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/il-n-est-jamais-trop-tard-pour-prendre-des-resolutions 5 résolutions pour votre patrimoine https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/il-n-est-jamais-trop-tard-pour-prendre-des-resolutions Tue, 30 Jan 2018 09:00:00 +0100 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/carr%C3%A9_r%C3%A9solutions/5b18adb8-ecec-429f-a930-63bff9e78f89?t=1546953036900"/><br/> Il n’est jamais trop tard pour prendre des résolutions ! Faire du sport, manger équilibré, avoir plus de temps pour soi... Les résolutions personnelles ne durent jamais longtemps. Mais question patrimoine : on fait comment pour une année 2018 prospère et sereine ?<br/> <div class="adioma-embed-infographic" id="ai_5a65e7a6686f0">&nbsp;</div> <script src="https://adioma.com/embed/5a65e7a6686f0.js" async defer></script> <p>&nbsp;</p> <p>Se fixer des résolutions c’est bien, les mettre en pratique c’est mieux... Et c’est plus facile quand on est bien accompagné. Parlons-en ensemble !</p> <p><span class="bl-btn"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/BLPortlets-portlet/webform/webform.xhtml?idFormulaire=62&amp;lang=fr"><span>Contactez un conseiller</span></a></span></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Investir Investir Blog blnews Blog blnews nl_bl_2018_02 nl_bl_2018_02 https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/cartes-bancaires-quelques-reflexes-pour-des-vacances-sereines Cartes bancaires : quelques réflexes pour des vacances sereines https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/bl/blog/-/blogpost/cartes-bancaires-quelques-reflexes-pour-des-vacances-sereines Mon, 18 Jun 2018 09:00:00 +0200 <img src="https://www.banquedeluxembourg.com/documents/19605/301498/cartes-credit-1420x511.jpg/74dde878-3170-4655-ab58-8aaae3079d5b?t=1546953185623"/><br/> Après les ponts de mai, place aux préparatifs des vacances d’été. Mais quelles précautions prendre avant de partir ? Voici quelques conseils de prudence pour voyager l'esprit tranquille.<br/> <h3>Modifiez momentanément la limite d'utilisation mensuelle</h3> <p>Le seuil d'utilisation mensuel maximal de votre carte de crédit est décidé avec votre conseiller lors de la souscription de la carte. Toutefois, il est possible de le modifier temporairement à la hausse, notamment lors d'un départ en vacances. Pour cela, il vous suffit de contacter votre conseiller.</p> <h3>Renseignez-vous sur les assurances liées à votre carte</h3> <p>Votre carte bancaire intègre un panel d'assurances utiles en cas de problème, selon le type de carte que vous possédez : annulation et interruption de voyage, retard ou vol de bagages, assistance voyage, retard avion, prolongation de séjour, couverture franchise voiture de location … Pour en bénéficier, il faut avoir réglé votre séjour avec votre carte. Afin d’éviter des doublons avec les assurances proposées en complément par les voyagistes, il est préférable de vous renseigner auprès de votre conseiller sur les assurances et des seuils de remboursement liées à votre carte.</p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/fr/bank/corporate/cartes-de-paiement" target="_blank"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>Pour en savoir plus sur nos cartes bancaires<!--</span--></span></a></span></p> <h3>Réagissez vite en cas de perte ou de vol</h3> <p>Si malgré vos précautions, vous perdez ou vous faites voler votre carte bancaire, vous devez immédiatement faire opposition en appelant : Six Payment Solutions au (+352) 49 10 10 (24h/24, 7j/7) pour bloquer votre carte Une déclaration auprès de la police locale est obligatoire.</p> <h3>Consultez avec attention vos relevés de compte</h3> <p>Suivez régulièrement les mouvements sur vos comptes, afin d’identifier tous les achats pouvant être effectués frauduleusement. Pour disposer à tout moment d'un accès à vos comptes sans vous déplacer, optez pour les solutions de banque à distance. En vacances, en déplacement, ou simplement de chez vous, vous pourrez ainsi accéder à vos comptes et aux informations financières que vous souhaitez suivre. Votre Banque reste ainsi disponible pour vos opérations quotidiennes 24h/24, 7j/7 via l'application BL Mobile Banking.</p> <p><img alt="" src="/documents/19605/43117/Portables/9a22c2a0-d0c7-4f37-8e29-36bdbfc03f42?t=1528979341652" style="width: 50%; margin-right: auto; margin-left: auto;" /></p> <p><span class="bl-btn grey"><a href="https://www.banquedeluxembourg.com/mobile"><span class="ico-plus">&nbsp;</span><span>Vous souhaitez gérer vos comptes via l'application BL Mobile Banking ? Consultez les étapes pour téléchargez l'application ou contactez votre conseiller</span></a></span></p> MASQUER:BE MASQUER:BE Luxembourg Luxembourg Cartes de paiement Cartes de paiement Blog blnews Blog blnews Blog privé Blog privé