Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Au Luxembourg certainement plus qu’ailleurs, on se définit par la terre. Que l’on soit de Vianden ou de Marnach, de Walferdange ou de Remich, d’Esch ou de Dudelange, l’attachement au territoire indique l’enracinement dans un mode de vie traditionnel, qui fait de la défense d’un périmètre nourricier la priorité des priorités.

La culture, au propre comme au figuré

Oui, la terre offre ses fruits à celui qui la cultive. Et la culture se comprend au propre comme au figuré. Développement économique et modification du territoire vont de pair. Ainsi, à la fin des années 1960, La Luxembourgeoise connaît des développements importants et prépare son expansion en acquérant plusieurs bâtiments du côté du boulevard Royal, puis dans la rue Aldringen, où la construction d’un nouvel immeuble commence en 1968.

De l’importance symbolique des bâtiments créés ou aménagés.

Les librairies Ernster du centre-ville, les entrepôts Grosbusch à Ellange, ou le bâtiment Bernard-Massard flanqué de drapeaux luxembourgeois, qui trône au centre de Grevenmacher depuis bientôt 100 ans, sont des points de repère. L’une des interactions les plus spectaculaires entre les entrepreneurs et le territoire est sans nul doute la réhabilitation du Grund sous la houlette de Georges Lentz, dès le milieu des années 1970. Même si la Brasserie ne se situe plus sur les bords de l’Alzette, la maison familiale y demeure et l’entrepreneur a œuvré pour transformer un quartier délaissé en lieu d’exception, prisé par les touristes comme par les résidents.

Ancrage territorial et respect des lieux

Le respect du territoire est un pilier de l’identité luxembourgeoise, en ce qu’il constitue le centre d’expansion d’une activité économique qui rayonne au-delà de ses frontières. Ce sol sur lequel se fondent les activités économiques est également historique. Il est frappant de voir à quel point les lieux sont habités de souvenirs, certes, mais surtout d’intentions, d’ambitions, d’espoirs et d’affection. C’est ainsi que les Voyages Emile Weber, par exemple, se sont installés en 2009 à l’endroit même où les ancêtres de la famille exploitaient leur verger. Ils en ont fait une zone d’activité économique qui respecte les alentours, ses paysages et son identité. Le bâtiment s’intègre dans la nature du lieu : des matériaux à la dynamique écologique, tout est fait pour croître sans bouleverser.

Des entreprises qui portent le Luxembourg vers l’international

La conscience de l’étroitesse du marché national pousse certaines entreprises à étendre petit à petit leur terrain d’exercice au-delà des frontières du Grand-Duché. La Grande Région boit de la Bofferding, et les fruits et légumes Grosbusch trouvent un nouveau marché du côté de la Sarre. Les vins de Bernard-Massard se vendent en Belgique, en France et en Allemagne mais également au Canada et en Finlande. Comme l’indique Charles Krombach de l’entreprise Heintz van Landewyck : « Toute notre histoire est conditionnée par la politique du pays et de l’Europe. Vu l’exiguïté du territoire et le petit potentiel du marché intérieur, nous devons regarder ce qui se passe plus loin. » Ce mouvement d’expansion est volontiers associé à la curiosité des nouvelles générations. Faisant de plus en plus l’expérience du monde, la « next gen » imagine volontiers son avenir depuis le Luxembourg vers l’extérieur.

Histoires de familles

La Banque de Luxembourg et la maison d’édition Maison Moderne ont publié un livre retraçant l’histoire de dix entreprises familiales luxembourgeoises. La lecture de ces récits donne à voir combien l’histoire du pays a influencé le devenir de ces entreprises, et de quelle façon elles ont façonné, comme tant d’autres, la vie et le devenir du Grand-Duché.
Disponible en librairie et en ligne sur eshop.maisonmoderne.lu

Pour en savoir plus, contactez

Charles Sunnen
Conseiller Entreprises et Next Gen
Abonnez-vous
à la newsletter
mensuelle