Contact

Vous avez des questions, souhaitez nous rencontrer ou devenir client, nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous proposer des réponses adaptées à vos besoins.

 
Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00

Contact

Vous avez des questions, souhaitez nous rencontrer ou devenir client, nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous proposer des réponses adaptées à vos besoins.

 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Le marché mondial des actions a perdu un peu plus de 3 % depuis le point haut atteint fin avril. Damien Petit, responsable Private Banking Investments à la Banque de Luxembourg livre son analyse et détaille les décisions de gestion prises récemment.

Légère correction des marchés actions

Cette - légère - correction fait suite aux craintes d’une accentuation du conflit commercial Sino-Américain. Un accord entre les deux pays tarde en effet à se concrétiser, ce qui a incité l’administration Trump à annoncer un relèvement des droits de douanes de 10 % à 25 % sur 200 milliards de dollars de biens chinois. La réaction chinoise a été rapide, avec l’annonce de mesures de rétorsion portant sur un relèvement à 25 % des tarifs douaniers et qui concernent 60 milliards de biens américains dès juin.

Les craintes de conséquences néfastes de ce conflit sur l’économie mondiale ont notamment entraîné :

  • Une accentuation de la baisse des rendements des obligations souveraines de première qualité ;
  • Un tassement des actifs risqués.

Le léger repli de ces derniers n’étonne guère, le fort rebond des marchés ces 4 derniers mois étant largement attribuable à une complaisance importante des investisseurs vis-à-vis de ce conflit commercial. Ces derniers sont en outre convaincus du support implicite de la Banque centrale américaine en cas d’accès de faiblesse conjoncturelle. Les anticipations de relèvement de taux ont ainsi totalement disparu.

Positionnement prudent des portefeuilles gérés

La forte progression des marchés actions enregistrée au cours des quatre derniers mois – qui s’est accompagnée d’une nette revalorisation des actions – nous a incités à réduire l’exposition actions de nos portefeuilles gérés à trois reprises au cours de cette période. La réduction la plus récente a été réalisée mi-mai.

Nous souhaitons maintenir un positionnement prudent en terme d’allocation d’actifs, c’est pourquoi nous sommes légèrement sous-pondérés au niveau de la poche actions dont les valorisations ne nous paraissent pas suffisamment attractives. Par ailleurs, s’il semble probable qu’un accord soit conclu in fine entre la Chine et les USA, le Président Trump, à la veille d’élections prévues en 2020, se doit de maintenir un environnement économique favorable. Nous ne pouvons cependant exclure des effets négatifs de ce conflit sur une économie mondiale toujours assez fragile. Toutefois, en cas de fort regain de volatilité, les liquidités détenues en portefeuille pourront être rapidement redéployées.

Les règles d’or de la gestion de votre patrimoine

La gestion d’un patrimoine nécessite des solutions individuelles et adaptées aux parcours de chacun, toutefois, il ne faut cependant jamais perdre de vue quelques principes d’investissement intangibles comme le fait d’adopter une approche long terme et de rester investi. Dans cet article, nous revenons sur les 10 grands principes pour réussir la gestion à long terme de son patrimoine.

 
Gérer son patrimoine
Les 10 règles d'or

Pour en savoir plus, contactez un conseiller.

Abonnez-vous
à la newsletter
mensuelle