Language And Country

MENU - CONTACT

 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
FLANDRE
Kortrijksesteenweg 218 – 9830 Sint-Martens-Latem
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

MENU - Mon Compte

Actualités Retour

BlogDetailPortlet

Suivre les effets de mode et investir dans des valeurs à succès est le meilleur moyen de s’exposer à un risque de perte définitive en capital. A l’inverse, adopter une approche à contre-courant permet de bénéficier d’une gestion performante de son patrimoine à long terme.

Qu’entend-on par « gestion à contre-courant » ?

Une gestion à contre-courant consiste à ne pas suivre le consensus, les effets de mode ou les indices et à parfois agir de manière différente de celle de la majorité des investisseurs. Cette posture part notamment du principe de base selon lequel lorsque les marchés baissent, les actions deviennent plus attrayantes et inversement. C’est pourquoi, si les marchés s’effondrent, nous avons tendance à acheter ; s’ils montent fortement, à vendre. Nous ne recherchons pas la performance à n’importe quel prix. Il s’en suit que nous faisons parfois moins bien que les indices sur certaines périodes, mais sur le long terme, notre rendement est généralement supérieur.

Pourquoi adopter une approche à long terme ?

Nous considérons que l’achat d’une action peut être comparé à une prise de participation dans une entreprise. Or, il ne viendrait pas à l’idée d’un entrepreneur qui prendrait une telle participation de la revendre six mois plus tard.

Les résultats sont-ils au rendez-vous ?

Nous avons commencé à élaborer cette méthodologie il y a 25 ans. Elle a ensuite été affinée pour aboutir à sa forme actuelle. Appliquée rigoureusement, elle produit des résultats positifs avérés. Les performances de nos fonds peuvent néanmoins s’écarter de manière importante de celles des indices. Les investisseurs doivent savoir que nos analystes et gérants se positionnent sur la totalité d’un cycle d’investissement et que notre approche peut ne pas convenir à tous les investisseurs. En cas d’envolée des marchés, nos fonds captent en grande partie les mouvements de hausse, mais pas nécessairement la totalité. En revanche, leurs pertes sont généralement nettement moins sévères lorsque les marchés marquent le pas. Cela nous permet de surperformer sur un cycle complet.

 
 
 

Vous souhaitez plus d'information ?

Angela Murrell
Private Banking Adviser
 
Frédérick Hubert
Senior Private Banker

Homepage - Newsletter sans HR

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter