Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Active, empathique, systémique, totale : l'écoute est la première des attentions que nous nous accordons les uns les autres. En matière de gestion de patrimoine, c'est tout simplement une donnée indissociable de l'accompagnement à long terme.

Angela Murrell, conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg, nous donne sa vision. Pourquoi l'écoute est-elle devenue aussi essentielle dans la gestion de patrimoine, n'est-ce pas un prérequis, une évidence ?

Amélie Schreiber, Senior Private Banker à la Banque de Luxembourg, nous donne sa vision. Pourquoi l'écoute est-elle devenue aussi essentielle dans la gestion de patrimoine, n'est-ce pas un prérequis, une évidence ?

Nous entendons parfois de nouveaux clients partager le sentiment d'avoir perdu l'attention de leur partenaire bancaire. La gestion de patrimoine est un métier de conseil dont l'objectif est la valorisation, à la lumière des ambitions et des besoins des clients.Angela Murrell, Conseillère Banque Privée
Nous entendons parfois de nouveaux clients partager le sentiment d'avoir perdu l'attention de leur partenaire bancaire. La gestion de patrimoine est un métier de conseil dont l'objectif est la valorisation, à la lumière des ambitions et des besoins des clients.Amélie Schreiber, Senior Private Banker

Quels sont les principaux marqueurs de l'écoute en matière de conseil ?

Tout d'abord, la forte personnalisation de la relation. Tout comme la qualité d'écoute, elle installe un lien de confiance que le temps se charge de renforcer. Ensuite, bien sûr, l'attention et une disponibilité sans faille. Enfin, la stabilité de la relation dans le temps est un facteur décisif qui permet l'ouverture. Que ce soit dans les équipes en interne installées depuis longtemps ou dans l'accompagnement dédié auprès d'un investisseur.

Est-ce qu'on peut apprendre à écouter ?

Seule la connaissance précise et renouvelée d'un investisseur, de ses envies comme de ses freins potentiels, permettra d'engager le dialogue naturellement et de renforcer sa conviction d'être compris. Cela exige de la patience et un excellent sens d'analyse et de synthèse.

Et vous, dans votre métier, ça se passe comment ?

À la Banque de Luxembourg, chaque client dispose d'un interlocuteur qui le guide pour l'ensemble de ses projets. Il prend le temps de le connaître, lui, son histoire, ses valeurs, ses savoir-faire, ses projets de vie et son contexte familial.

Nos clients bénéficient d'un accompagnement dans la durée par des équipes dont l'ancienneté moyenne est de 13 ans. Pour nous, chaque client est avant tout une personne... unique. Certains que j'accompagne depuis de longues années finissent par me dire qu'ils ont l'impression de me parler comme à une amie. Cela facilite grandement mon travail et nourrit quotidiennement nos échanges.

Pour nous, chaque client est avant tout une personne... unique. Certains que j'accompagne depuis de nombreuses années finissent par me dire qu'ils ont l'impression de me parler comme à une amie. Cela facilite grandement mon travail et nourrit quotidiennement nos échanges.

 

 

Vous souhaitez plus d'information

Angela Murrell
Conseillère Banque Privée
Amélie Schreiber
Senior Private Banker
Continuons la conversation
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter