Language And Country

MENU - CONTACT

 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
FLANDRE
Kortrijksesteenweg 218 – 9830 Sint-Martens-Latem
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

MENU - Mon Compte

Actualités Retour

BlogDetailPortlet

Au Luxembourg, le recours à des « independent directors », tendance importée des États-Unis, est en constante augmentation, au point de devenir un métier à part entière.

Pratique encouragée par la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF), ces membres indépendants des conseils d’administration des fonds sont garants d’une bonne gouvernance et veillent aux intérêts des investisseurs.

Faire confiance à un administrateur indépendant, c’est aussi avoir accès à des compétences dont on ne dispose pas en interne.Michèle Biel, Head of Conventum Third Party Solutions, BLI - Banque de Luxembourg Investments

Une relation win-win

La diversité au sein d’un conseil d’administration enrichit les débats et est déterminante pour le bon pilotage d’un fonds d’investissement. Par ailleurs, avoir un administrateur sur place représente donc un atout indéniable pour soigner le contact avec les autorités et apporter une connaissance de la règlementation locale spécifique.

Découvrez l’intégralité de l’article avec Michèle Biel, Head of Conventum Third Party Solutions, BLI - Banque de Luxembourg Investments, publié dans le supplément de Paperjam ce mois-ci.

 
Michèle Biel
General Manager

Homepage - Newsletter sans HR

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter