Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Ce 12 février 2020, une soirée découverte consacrée à l’engagement de jeunes, au Forum Campus Geesseknäppchen, a été l’occasion de lancer « Design for Change Luxembourg » et de présenter au Luxembourg les résultats de l’étude d’HEC Liège sur « Ce que les jeunes apportent à la philanthropie ».

Découvrez les vidéos les jeunes s'engagent

L’année 2019 aura été celle de l’engagement des jeunes pour le climat. Une jeunesse incarnée par Greta Thunberg, dont l’action militante a retenti dans le monde entier. Mais il ne faut oublier ces nombreux jeunes qui s’engagent au quotidien, par une multitude d’actions individuelles, au profit de causes d’intérêt général.

Philippe Depoorter revient sur la volonté de la Banque de promouvoir une posture d'engagement dès le plus jeune âge

Une étude menée à l’initiative de la Banque de Luxembourg en 2017 par la Chaire en Philanthropie de HEC Liège nous apprend déjà que les jeunes veulent être le changement qu’ils promeuvent. Afin de promouvoir cet engagement des jeunes, la Banque de Luxembourg soutient la UP_FOUNDATION dans l’introduction au Luxembourg de la philosophie « I CAN » du mouvement international Design for Change (DfC).

Kiran Bir Sethi, fondatrice de la méthode DFC, met en avant les quatre points clés de la méthode : Feel, Imagine, Do & Share

Cette méthode encourage les jeunes à s’engager pour résoudre des problèmes qu’ils rencontrent au quotidien et qui les concernent directement. En plaçant les jeunes au centre de l’action, DfC les amène à découvrir le rôle actif qu’ils peuvent jouer dans la société. Face à la multiplication des problématiques sociétales et devant l’insuffisance des moyens que peuvent développer Gouvernements et organisations non gouvernementales, l’engagement de la société civile est devenu incontournable.

Liz Kremer et Sophie Lammar de la UP_FOUNDATION expliquent la méthode Design for Change et son introduction au Luxembourg

La soirée découverte du 12 février, consacrée à l’engagement de jeunes, a été l’occasion de lancer « Design for Change Luxembourg ».

Retour sur une soirée placée sous le signe de l'engagement des jeunes

Philippe Depoorter (Banque de Luxembourg), Virginie Xhauflair (HEC Liège), Liz Kremer (UP_FOUNDATION) et Katarina Kordulakova (DfC France) ont animé la soirée avec enthousiasme et convivialité. Ilana Devillers, fondatrice de Food4All, s'est également exprimée sur les motivations qui l'ont incitée à s'engager contre le gaspillage alimentaire via les nouvelles technologies. La diversité des intervenants a souligné le dynamisme et la pluralité du secteur philanthropique et associatif luxembourgeois.

Pourquoi l’engagement des jeunes est-il important ? Qu’apportent-ils à la philanthropie ? En quoi consiste la méthode « Design for Change » ? Autant de sujets abordés durant cet événement familial et populaire.

Depuis plus de 10 ans, la Banque de Luxembourg s’attache à créer un environnement favorable au développement de la philanthropie au Grand-Duché. Néanmoins, face aux limites de l’action des seuls philanthropes, c’est une posture d’engagement dès le plus jeune âge que la Banque souhaite aujourd’hui promouvoir.

La philanthropie : un levier du « vivre ensemble »

Le succès de cette soirée ne fut pas uniquement le fait du nombre élevé de participants mais plus particulièrement de leur enthousiasme pour le sujet. Celui-ci a véritablement mis en exergue que l’engagement personnel et la solidarité au sein de la société sont toujours plus d’actualité et que la philanthropie peut réellement accompagner les enjeux du « vivre ensemble » de notre société multiculturelle.

La soirée en images

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter