Language And Country

MENU - CONTACT

 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
FLANDRE
Kortrijksesteenweg 218 – 9830 Sint-Martens-Latem
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

MENU - Mon Compte

Actualités Retour

BlogDetailPortlet

Dans un contexte de taux bas, la gestion de votre patrimoine se révèle de plus en plus complexe. Les faibles rendements actuels des produits d’épargne semblent s’inscrire dans la durée. Comment faire les bons choix pour la gestion de votre patrimoine ?

Taux bas, faibles rendements : un contexte peu attrayant ?

Les taux d’intérêt restent bas dans de nombreuses régions du monde. Si cela peut constituer une bonne nouvelle pour les personnes à la recherche d’un crédit, ce n’est pas le cas pour les placements. Il est en effet de plus en plus difficile de trouver des rendements financiers sans risque. Et cette tendance semble s’inscrire dans la durée. 

Quels placements privilégier ? 

Les rendements des produits d’épargne sont historiquement faibles, lorsqu’ils ne sont pas nuls, voire négatifs. De plus, les hypothèses d’une remontée à court ou moyen terme semblent bien compromises. Pour une majorité d’économistes, une hausse des taux directeurs en zone euro n’est en effet pas à attendre avant 2023. Néanmoins, en dépit de ces incertitudes pesant sur les marchés, de réelles opportunités s’offrent aux investisseurs pour faire fructifier leur patrimoine dans la durée. Il est plus important que jamais d’opter pour une approche qui privilégie la maîtrise des risques en confiant vos avoirs à un spécialiste. Une gestion sous mandat s’inscrit dans une telle approche.

Sur l’ensemble d’un cycle boursier (2005 – 2020), un investisseur qui aurait placé 100 000 euros en gestion sous mandat (gestion fonds Banque de Luxembourg – profil équilibré 1) en 2005 aurait vu son capital presque doubler pour atteindre 198 800 euros fin décembre 2020.

Confier ses avoirs : quels avantages pour l’investisseur ?

Tout d'abord, vous bénéficiez d’une gestion active ayant fait ses preuves, qui met l’accent sur la préservation et la valorisation du capital. Cette gestion permet ainsi une régularité des performances dans le temps. Ces performances sont d’ailleurs – sur le long terme – nettement supérieures à celles de l’inflation, à l’inverse des placements sur un compte épargne. Pour cela, il est nécessaire de définir avec votre conseiller le niveau de risque qui vous correspond le mieux, du plus prudent au plus dynamique. De cette manière, vous avez l’assurance que votre portefeuille sera parfaitement adapté à votre profil d’investisseur. La gestion sous mandat vous libère ainsi de l’ensemble des contraintes liées au suivi quotidien de votre portefeuille.

De nombreux investisseurs se focalisent principalement – parfois exclusivement – sur les perspectives de rendement, omettant une composante clé : le risque. Cette notion de risque est communément appréhendée par la volatilité. La volatilité mesure la fluctuation de la performance du portefeuille. Plus cette volatilité est importante, plus le risque du portefeuille est élevé. Durant les périodes d’euphorie boursière, certains investisseurs font fi du risque inhérent à leurs placements, privilégiant les titres à la mode, des entreprises spéculatives ou de moins bonne qualité. Malheureusement, lors d'une crise boursière d’ampleur, ces investisseurs prennent conscience du risque, constatant la faible résilience de ce type de portefeuille, encaissant de lourdes moins-values, voire des pertes définitives en capital. 

Comment compenser une perte en capital ?

Lorsqu’un placement/portefeuille perd 50 % de sa valeur, ce dernier ne doit pas progresser de 50 % mais de 100 % pour retrouver sa valeur initiale. En d’autres termes, ce placement doit doubler de valeur afin d’effacer cette moins-value. 

Comme illustré, plus la moins-value est sévère, plus le rebond nécessaire pour récupérer de la chute sera important. C’est la raison pour laquelle, au sein de nos différentes solutions de gestion discrétionnaire, notre objectif est de générer le couple rendement/risque le plus favorable pour nos clients.

Cet objectif qui allie, d’une part, la recherche de rendement et, d’autre part, la volonté de limiter les risques, nous guide dans la gestion des portefeuilles. En misant sur des actifs de qualité, nos portefeuilles ont démontré au cours des dernières décennies une résilience importante lors de crises boursières d’ampleur.

 
 

Vous souhaitez plus d'information ?

Angela Murrell
Private Banking Adviser
Stéphane Dehenain
Co-Responsable Centre de
Banque Privée Bruxelles

Homepage - Newsletter sans HR

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter