Language And Country

MENU - CONTACT

 
Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
FLANDRE
Kortrijksesteenweg 218 – 9830 Sint-Martens-Latem
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

MENU - Mon Compte

Actualités Retour

BlogDetailPortlet

Valoriser une entreprise familiale relève pour de nombreux entrepreneurs que nous accompagnons, de l’incongruité, pour ne pas dire, de l’impossible. Intellectuellement du moins. En effet, comment mettre un prix sur cet « autre membre de la famille », cette aventure humaine réunissant plusieurs générations, ces valeurs partagées, ces représentations du passé et de l’avenir, tout ce qui au-delà des chiffres constitue souvent un ancrage, une réalisation de soi, un enjeu professionnel et familial pour ne citer que ces dimensions.

Un sujet bien souvent occulté…

Lorsque le sujet de la (non-)valorisation est abordé, le manque de temps est souvent invoqué, quand ce n’est pas le coût. Dans un élan de sincérité, il arrive aussi que la mise au jour d’un chiffre peut aiguiser les appétits des uns, susciter des envies chez d’autres, ou qui sait, des déceptions.

Et de conclure pour clore les débats qu’il vaut mieux fédérer la famille autour d’un projet entrepreneurial ou d’un patrimoine immatériel, plutôt qu’un d’un montant, élevé qui plus est.

Sans doute, le moment auquel la valorisation est inconsciemment, ou non, associée n’est-il pas neutre dans ces réactions de mise à distance : celui d’une cession, voulue ou inattendue, d’une dispute entre actionnaires, de difficultés financières, d’une transmission difficile. Autant de circonstances à mille lieues de l’idéal de pérennité ou de continuité auquel aspirent tant d’entreprises familiales.

… qui témoigne de la santé de l’entreprise…mais pas seulement

Les dirigeants familiaux ont pourtant pour réputation, et plus souvent encore pour caractéristique, d’être réalistes et pragmatiques. Or tout vigilant qu’ils sont sur le pilotage de leurs ressources financières ou sur la consistance des résultats dégagés, il leur arrive d’oublier l’importance de ce baromètre de la bonne santé de l’entreprise qu’est l’évolution de sa valeur. A l’image d’un check up régulier attestant de notre bonne santé, le suivi de la valeur de l’entreprise dans le temps permet de mesurer les effets de la bonne hygiène de sa gouvernance organisationnelle et financière, mais également de prendre en temps et en heure les mesures qui conviennent pour infléchir telle ou telle tendance s’il y a lieu.

Plus que les chiffres et ce qu’ils disent de la santé de l’entreprise à un moment T, c’est la méthode adoptée pour arriver à une valeur qui constitue, à notre sens, tout l’intérêt de pareil exercice. Du SWOT à la prise en compte de l’exceptionnel, du choix de l’orientation vers le passé ou l’avenir à la neutralisation de certains événements, la valorisation ouvre une opportunité à nulle autre pareille de prendre le temps de faire un bilan, de mettre EN (et non pas seulement une) valeur tout ce qui a été mis en œuvre par une et souvent plusieurs générations.

Une conférence pour réhabiliter l’incontournable intérêt de la valorisation d’entreprise

Plus qu’un exposé technique ou un guide aride de plus sur un sujet méconnu, il nous a semblé important de nous associer au livre  « Comprendre la valorisation d’une PME » écrit par Laurent Muller, dont l’objectif n’est pas d’entrer dans toutes les spécificités techniques d’une valorisation mais plutôt d’en expliquer les différentes étapes et les grands principes qui la gouvernent.

A l’occasion de la sortie de cet ouvrage en avril dernier, nous avons souhaité donner la voix à un panel d’entrepreneur(e)s partageant leur expérience avec le processus de valorisation de leur entreprise. Au cours d’une conférence dédiée, les participants ont eu l’occasion d’échanger sur l’utilité et l’opportunité d’une valorisation dans différentes situations.

@blackmagictea

Le 28 avril 2022, la conférence "La valorisation d’une PME…comment et pourquoi ?" a donné la voix a un panel d’entrepreneur(e)s composé de Betty Fontaine, Associé-Directeur Général de la Brasserie Simon, Tom Klein, Associé de Binsfeld& Bintener et Luc Wagner, Associé de WW+, avec la présence de Laurent Muller de Muller & Associés et de Anne Goedert, Charles Sunnen & Philippe Depoorter de la Banque de Luxembourg.


Pour en savoir plus sur notre accompagnement des entreprises et nos prochains ateliers et conférences, contactez Anne Goedert ou Charles Sunnen

Anne GoEdert
Family Practice Adviser
Charles Sunnen
Conseiller Entreprises

Homepage - Newsletter sans HR

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter