Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Ce n’est pas parce que l’espérance de vie s’allonge, qu’il faut remettre à plus tard la préparation de sa succession. Au contraire, il est important de considérer l’impact de sa situation personnelle sur les modes de partage au sein du couple ou entre générations.

L'importance du régime matrimonial

Avant toute chose, il convient de choisir soigneusement son contrat de mariage. En effet, ce document va régler les relations patrimoniales entre les futurs époux, et ainsi avoir une influence sur la répartition du patrimoine entre les héritiers. Il est possible d’attribuer par testament, au conjoint survivant, une part supplémentaire à ce qui est légalement prévu. Attention, toutefois : la part supplémentaire accordée ne peut jamais avoir pour effet de priver les enfants de la part minimale d’héritage à laquelle ils ont droit.

Qui hérite ?

Les biens sont attribués à la personne dont le lien de parenté est le plus proche ou à la personne désignée par le défunt pour lui succéder, si cette personne accepte la succession. Sachant que chaque situation de vie est différente, il est important de prendre en considération certains éléments : la situation familiale, l’âge du donateur et du bénéficiaire, la consistance des biens, la localisation des biens ou encore le pays de résidence des héritiers.

Comment transmettre ?

« Les femmes réalisent, parfois trop tard, les impacts de leur situation familiale sur leur propre situation financière. À présent, nos clientes tendent à anticiper davantage ces critères. Notre rôle consiste aussi à sensibiliser les femmes le plus en amont possible », explique Viviane Feiereisen conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg.

Vu la multiplicité des situations de vie, il est donc conseillé de s’entourer d’experts pour une transmission de patrimoine réussie. « Nous accompagnons nos clientes dans l’organisation de leur transmission et nous les assistons dans la préparation d’actes juridiques. Nous sommes également amenés à les mettre en relation avec des spécialistes - notaires, avocats, experts-comptables, conseillers fiscaux tout en restant conforme à leurs préoccupations ou à leurs projets », conclut Viviane Feiereisen

Vu la multiplicité des situations de vie, il est donc conseillé de s’entourer d’experts pour une transmission de patrimoine réussie.Viviane Feiereisen, conseillère Banque Privée à la Banque de Luxembourg

Avez-vous déjà préparé votre succession ?

Pour vous aider à répondre à toutes vos questions, nous vous aiderons à :

  • Dresser un bilan de votre situation personnelle, familiale et patrimoniale ;
  • Établir une planification successorale ;
  • Anticiper les impacts de votre régime matrimonial sur la répartition de votre patrimoine ;
  • Définir quelle incidence en présence d’enfants ;
  • Déterminer quelle forme de succession prévoir selon votre situation personnelle.
Viviane Feiereisen
Conseillère Banque Privée
Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter