Luxembourg
14, boulevard Royal – L-2449 Luxembourg
 
Lundi au vendredi
8h30 à 17h00
 
Bruxelles
Chaussée de La Hulpe, 120 – 1000 Bruxelles
Gand
Rijvisschestraat 124 – 9052 Gand
 
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Alors qu'une crise sanitaire d'une ampleur sans précédent sévit actuellement, nous tenons à vous dresser une analyse du contexte macro-économique actuel.

Crise sanitaire : quelles conséquences sur le plan macro-économique ?

La forte progression du nombre de personnes infectées et les conséquences économiques des indispensables mesures de confinement adoptées par les différents gouvernements en Europe et aux États-Unis expliquent largement la panique actuelle sur les marchés financiers.

Par rapport au point haut atteint le 19 février, le marché mondial des actions affiche dorénavant un repli de plus de 30 %, une chute spectaculaire sur une période aussi courte.

MARCHÉ MONDIAL DES ACTIONS EN EUR

100 = 19/02/2020, sommet du marché

Source : Refinitiv Datastream, Banque de Luxembourg - 16/03/2020

Si en Asie, premier continent touché par la crise, le nombre de nouvelles infections semble nettement décélérer, il n'en est malheureusement pas de même en Europe et aux États-Unis. Dans ce contexte, la décision des autorités de plusieurs pays européens de fermer les écoles et commerces non-essentiels apparaît totalement justifiée. Une distanciation sociale afin de freiner la pandémie est indispensable et des mesures de confinement sont progressivement adoptées aux États-Unis.

S'il ne nous est pas actuellement possible de l'estimer avec précision, le coût économique de ces fermetures d'outils de production et mises en quarantaine sera néanmoins considérable. Ces mesures visant à ralentir l'activité devraient permettre de réduire, d'une part, le délai avant que le pic de l'épidémie ne soit atteint et, d'autre part, le nombre total de personnes infectées. Ce pic d'infections, qui lors des pandémies précédentes a constitué un bon indicateur du point bas des marchés actions, n'est toutefois pas encore en vue.

La réponse des autorités

Les différentes autorités sont mobilisées et tentent de réagir à cette crise de manière coordonnée, avec des mesures de confinement (Europe et États-Unis) afin de limiter la vitesse de propagation du virus, des mesures d'assouplissement budgétaire (Chine, Allemagne, France, etc.) et des mesures d'assouplissement monétaire (baisse de taux, reprise et accentuation des programmes de rachat d'actifs, injections massives de liquidités, assouplissement des règlementations s'appliquant aux banques, etc.). Ces différentes mesures visent à éviter une dégradation excessive de la situation économique ainsi qu'à assurer le bon fonctionnement des marchés de capitaux et du secteur bancaire.

 
Covid-19 : comment réagissent les investisseurs ?
Nous revenons également sur le comportement actuel adopté par de nombreux investisseurs et le mettons en parallèle avec la méthodologie d'investissement adoptée par notre Banque.
Abonnez-vous à la newsletter mensuelle
Recevez mensuellement les analyses des marchés financiers et les actualités de la Banque.

Consultez notre dernière newsletter Consultez notre dernière newsletter